Tombé les voiles ! Appel à textes Prix Mille Saisons 2018

projet_tombe_les_voiles_images-1

projet_tombe_les_voiles_images-2

projet_tombe_les_voiles_images-3

projet_tombe_les_voiles_images-4

INSCRIPTION A L'APPEL A TEXTE :  "Tombé Les voiles"
Vous pouvez cliquez ici ! et surtout lisez bien la FAQ disponible en bas de page

Les Éditions Le Grimoire présentent

Tombé les voiles !

L’anthologie du Prix Mille Saisons 2018

Les lecteurs participent aux processus créatifs.
L’anthologie à réalité augmentée qui brise les dogmes en affranchissant les artistes de demain.

Le déroulement du concours :

Le comité sélectionne les nouvelles, les illustrations et les compositions musicales qui composent l’anthologie Tombé les voiles !

Les lecteurs du recueil votent pour la nouvelle de leur choix et désignent l’auteur, l’illustrateur et le compositeur gagnant.

Le prix Mille Saisons :

Les élus recevront la somme de 500 euros et obtiendront la possibilité de publier un roman issu de la nouvelle et d’en réaliser l’illustration et la musique originale.

Le calendrier :

Fin de l’appel à textes : 31 octobre 2016
Publication de l’anthologie Tombé les voiles : mars 2017
Clôture des votes : mars 2018

www.millesaisons.fr

Le concours est placé sous le signe des littératures de l’imaginaire. Les nouvelles ne devront pas excéder les 40 000 signes et devront posséder un lien avec le titre de l’anthologie intitulée Tombé les voiles ! : les auteurs ont la liberté d’interpréter et de développer les thématiques suggérées. Le comité de sélection est composé d’éditeurs, de libraires, de journalistes et de lecteurs de la collection Mille Saisons.

Chaque participant pourra suivre les étapes de l’élaboration de l’anthologie et le déroulement des votes des lecteurs. Tous les auteurs, les illustrateurs et les compositeurs sélectionnés dans l’anthologie se verront attribuer un lot de participation. Le règlement complet est disponible sur le site de la collection Mille Saisons à partir du mois de juin, début officiel de l’appel à textes.

Mille Saisons, c’est votre collection des littératures de l’imaginaire aux Éditions Le Grimoire !

Retrouvez Du plomb à la lumière et votez pour le prix Mille Saisons 2017 sur www.legrimoire.net

redaction@legrimoire.net

Jetez l’encre

Images copyright Olivier Portejoie et Le Grimoire.
Une question ? olivier.portejoie@millesaisons.fr

POUR L'INSCRIPTION C'EST ICI!

cliquez ci-dessous pour télécharger le bulletin d'inscription :

 

Rappel sur la première anthologie :

51 thoughts on “Tombé les voiles ! Appel à textes Prix Mille Saisons 2018

  1. ce sujet m’inspire même si à l’heure qu’il est ce que j’y vois et fort d’actualité…
    le temps qui nous est offert est vraiment kool et nous permet de bien créer et retravailler la langue , la prosodie pour le plaisir …. de la lecture .
    Ravie de cette belle proposition.
    frankie mon nom d’actrice qui n’a pas lâché ses voiles ! (lol)

  2. J’ai un doute pour ce que nous devons envoyer en plus de notre nouvelle: seulement le formulaire d’inscription, ou le formulaire d’inscription et une lettre d’intention?
    Merci par avance pour votre réponse.

  3. Bonjour,
    Trois interrogations très terre à terre de ma part pour la participation au Concours :
    1/ Comment faut-il lire la limite des 40 000 signes? Word donne deux statistiques sur un texte : le nombre de caractères espaces non compris et le nombre de caractères espaces compris? Désolée de poser une question a priori aussi idiote, mais il serait vraiment dommage de faire tout ce parcours d’écriture pour se rater sur la métrique de longueur du texte. Vous me direz, je n’en suis pas encore là, mais il y a matière, alors… 😉
    2/ Y-a-t-il des contraintes de format de fichier strictes pour l’envoi de la nouvelle? J’ai vu une mention à Open Office, et suis sous Word. Est-il préférable que je change? De même, avez-vous des contraintes de formatage au-delà des 40 000 signes?
    3/ Peut-on publier sous pseudo?

  4. Bonjour,
    bien que « tombé », les voiles ont emmené mon texte jusqu’à 43 000 signes environ.
    Ça passe pour le calibrage ou je dois le raboter de toutes parts?

  5. Bonsoir excusez-moi, j’ai essayé de vous envoyer un mail mais l’adresse électronique n’a pas fonctionné, au cas où il y ait des soucis d’envoi peut-on aussi envoyer le texte par la poste ? Je suis en train de peaufiner la nouvelle que je compte vous transmettre, j’ai quelques question à vous poser. A propos de la lettre d’intention, doit-elle être très longue et mise en page sous une forme particulière comme pour une lettre de motivation ou peut-on faire un texte plus informel ? Doit-on uniquement parler de son projet littéraire concernant la nouvelle ou évoquer aussi nos travaux et passions littéraires en général ? Et pour la biographie du formulaire d’inscription quel ton adopter ? Cordialement

      • Bonjour,
        je rebondis sur cette question pour demander un peu plus de précisions, notamment sur la biographie: si celle ci doit être intégrée à l’anthologie, j’en déduis qu’elle doit faire quelques lignes tout au plus, mais doit on également les écrire à la troisième personne ? Il me semble que c’est le cas en général, lorsqu’une bio est incluse dans un ouvrage, mais je ne me suis jamais demandé si c’était l’auteur ou quelqu’un d’autre qui la rédigeait.
        Voilà, désolé pour cette question de forme, ma nouvelle est prête à envoyer, mais la biographie me pose presque plus de problèmes !

  6. bonsoir,
    est ce que vous acceptez les auteurs provenant d’autres pays que la France?
    peut on développer le thème dans le style de notre choix ou avez vous un style de prédilection ?
    merci pour votre gentillesse.

  7. Bon, bah à moins d’avoir des journée de 48h jusqu’à fin octobre, je crois que je vais devoir passer mon tour pour cette fois…dommage car le sujet m’inspirait plein de poésie !
    Bonne chance à tous les participants 😉

  8. Bonjour,
    J’aurais souhaité une précision. Vous dites qu’il n’y a pas de faute dans « tombé ». Cela signifie-t-il que nous avons le choix entre les deux orthographes correctes existantes ou y-a-t-il une astuce ?

  9. Las, mes amis, il en sera de même pour moi, je vais devoir passer mon tour pour cette année. 🙁 Après un excellent démarrage, la rentrée et le mois d’Octobre sont passés par là. 30 000 signes pourtant et du contenu pour une histoire en deux tomes. Mais à moins d’écrire jour et nuit jusque Lundi soir, ce qui n’est pas possible, aucune chance de finir à temps. Dommage… Bon courage à tous les participants !

  10. Bonjour,
    Juste une petite précision pour l’appel à texte. J’ai envoyé ma nouvelle aujourd’hui et, comme la clôture est proche, je voulais savoir si vous l’aviez bien reçue ? On reçoit un accusé de réception, par exemple ? Merci beaucoup d’avance !

  11. Bonjour,
    La clôture du concours, c’est ce soir à minuit ? Ou bien peut-on encore l’envoyer demain ? Et dans ce cas, jusqu’à quelle heure ?
    Merci pour vos réponses

  12. Bonjour,

    Est-ce normal si je n’ai toujours pas reçu d’accusé de réception pour l’envoi de ma nouvelle?
    Comme vous aviez annoncé un délai de 3 jours, je vous avoue m’inquièter un poil.
    Merci beaucoup d’avance!

  13. Salutations Olivier,

    Maintenant que la deadline fatidique est passée, peux tu nous éclairer sur la justification grammaticale de ce Tomb »é » les voiles?
    Cela ne m’a pas bloqué dans mon inspiration mais tout de même un peu turlupiné 🙂
    Bonne journée.

  14. C’est vraiment dommage, je trouvais la démarche très intéressante, et puis la maison d’édition du jeu de rôle Naheulbeuk, c’était juste dingue… Mais je n’ai jamais vu un manque de respect pareil dans un concours de nouvelles, et pourtant j’en ai fais.
    Pas d’accusé réception pour la nouvelle que j’ai envoyé (et ça ne m’étonnerait pas que je ne sois pas le seul), pas de mail de refus non plus, non, j’ai appris que je n’avais pas été sélectionné grâce à votre mail de publicité pour le salon du livre ! Et encore, il a fallu attendre le second, avec la liste des auteurs lauréats pour en être certain.
    Alors deux choses: ne comptez pas sur moi pour participer aux futures éditions, et cessez de profiter d’avoir récupéré mon adresse mail pour m’envoyer vos publicités.

    • Tous les auteurs qui ont participé à l’appel à textes ont reçu une notification indiquant que le résultat des sélections serait mis en ligne sur ce site. Nous ne pouvons pas répondre à chacun, nous n’avons pas le temps car le processus de création de l’anthologie est rapide, et plus de 100 artistes y participent. Cependant tout ne peut pas être parfait… Et un mail peut se perdre, cela arrive aussi.
      Concernant le mail que tu as reçu, je considère pour ma part que nous informons les auteurs, les lecteurs et les passionnés des littérature de l’Imaginaire des évènements que nous organisons pour eux, pour que nous puissions échanger nos idées, nos lectures, nous rencontrer et boire un coup!
      Voilà.
      Et pour information, et ce n’est pas de la philosophie, le respect n’est pas un manque, ni même un droit mais la reconnaissance (marchande) du don « naturel » de la dignité, offerte à tous et à toutes. Alors tu peux être indigné, je le comprend, mais ne confond pas la dignité et le respect car la dignité est une qualité alors que le respect est une valeur soumise aux fluctuations des règles de nos sociétés.
      Alors je suis heureux de ton indignation, et je reconnais là une qualité, mais tu me pardonneras de ne pas lui donner de valeur car elle est inestimable.
      Olivier Portejoie.

      • Heureux d’avoir une réponse si courtoise, et de ne pas être simplement ignoré ou pire, que le commentaire soit tout bonnement supprimé.
        On ne va pas épiloguer éternellement, simplement par rapport au fait qu’un mail peut se perdre (ce que je conçois très bien), je pensais avoir prévenu ce risque par ce post: « pourrait on avoir un petit message ici pour prévenir quand tous les accusés de réception seront envoyés ? ». En effet après m’être inquiété une ou deux fois de l’absence d’accusé réception, et voyant que je n’étais pas le seul, ça me semblait intelligent. Je ne voulais pas vous harceler, et avais donc décidé de m’inquiéter une fois que j’aurais la certitude que les accusés étaient envoyés, et que j’avais bien été oublié.
        En soi, je n’ai rien contre le mail que j’ai reçu, ce que je lui reproche, c’est simplement d’être le premier que j’ai reçu. Cela donne l’impression que ma nouvelle a été négligée, contrairement à mon adresse mail qui est un outils de diffusion pour faire votre promotion… un peu comme si j’étais considéré uniquement considéré comme un moyen, et non comme une fin en soi.
        Et j’en arrive au respect, et c’est de la philosophie (comment pourrais-je dire le contraire après avoir presque cité Kant ?): c’est un sentiment de considération pour autrui, ou la reconnaissance de la dignité humaine (je ne vois pas pourquoi elle serait spécifiquement marchande). Je pense qu’il y a manque de considération quand on ne s’assure pas que chaque candidature soit correctement prise en compte. Le fais que je ne sache même pas si ma nouvelle a été prise en compte ou non à ce concours est la preuve que c’est le cas.

        • Un accusé de réception, je le répète encore une fois, a été envoyé. ce n’est pas un robot qui le fait… Prévenir les participants de l’appel à textes et tous ceux qui nous ont écrit des évènements et de l’évolution du projet auxquels ils ont montré de l’intérêt est naturel.

Laisser un commentaire