LA NOUVELLE :

Macchabée blues

L'auteur : Francis Jr Brenet
(concourant au Prix Mille Saisons 2018)
dans l'anthologie "Tombé les voiles"

 

Les première lignes :

Macchabée blues, une nouvelle de Francis Jr Brenet.

La pluie clapote contre la vitre de la chambre, au rythme des pages tournées d’un livre de poche aux bords cornés, dont la lecture ne progressant guère semble juste bonne à préparer le sommeil. Mon client bâille déjà ; il a le cœur suffisamment léger pour que la nuit le prenne sans mal. Le moment est parfait. Ma voix grave retentit soudain. Il sursaute puis se fige.

— Tu sais, s’il y a une chose que l’Homme doit respecter dans le cycle de la vie, c’est bien sa date de péremption.

Voilà ! Il a compris que sa propre échéance est arrivée. Malgré tout, il s’empresse de vérifier son torse. Une lueur violette joue la frénésie. Pas en reste, son palpitant s’accorde avec ce rythme fou et irrégulier. Je peux le voir d’où je suis.

— En fait, je trouve qu’il n’y a rien de plus simple dans votre foutue existence. Il suffit juste d’attendre qu’une lumière violette s’épanouisse sur la poitrine. Ensuite, vous n’avez qu’à attraper vos cliques et vos claques... Enfin, façon de causer, car on sait bien que l’ultime virée exige de réagir vite. Mais je parle et tu dois t’impatienter.

[...]

L'auteur :
Francis Jr Brenet

Interview :

 

Biographie de l'auteur :

Catégorie « Illustre Anonyme à venir ». À qui la main ? Attention… Top chrono ! Homme né dans une citrouille au terme d’une longue nuit d’Halloween, c’est à Lorient que je surgis d’un potager. La Bretagne conservera, d’ailleurs, une partie de mon âme lorsque je déménagerai à Reims au début de l’adolescence. J’adore les plumes de Vian, Poe, Barjavel, Tolkien ou Flaubert et les univers de Tarantino, Gondry, Gilliam (et Monty Python par extension), Jeunet ou Burton. À cinq ans, je décide de devenir pêcheur de rêves. Je m’embarque donc clandestinement sur un rêvettier. Des aventures que je vivrai dans le multivers d’outre-réalité (de mes aventures vécues dans le…), je ramènerai des écrits marqués par la poésie, l’humour noir, voire l’absurde le plus absolu, dont « L’Orgueil de l’Univers » qui sortira dans L’Anthologie 2014 aux éditions Long Shu Publishing. Porté par la seule envie de laisser le mot librement danser avec le rêve, je ne m’impose aucune limite sinon celle de l’infini… Je suis… Je suis… Francis Jr Brenet !

Francis Jr Brenet

Vos commentaires :

C'est un voile très noir qui ne laisse pas indifférent

LN

Pour le blues de Francis. ;)

Judas

L'univers, la réutilisation du mythe antique du styx

SandyPaver

J'aime son ambiance très noire.

Edward Noyce

pour donner le blues ce texte s'impose "noir c'est noir"

Castor35

Noir et déconcertant, drôle et bien écrit.

Mr D

LA bretagne rpz ! Une très bonne nouvelle, j'en ai adoré le style.

Coolio

 

Retour à la table des matières

L'illustrateur :
Barnabé Buhler

 

Biographie de l'illustrateur :

Passionné de dessin depuis sa plus tendre enfance, Barnabé Buhler est un lecteur assidu de bande dessinée de fantasy, comme de science-fiction. Désireux de faire de la BD son métier, il travaille et étudie le dessin avec acharnement. S’inspirant des auteurs qui ont marqué son enfance (Moebius, Franquin, Kentaro Miura, Katsuhiro Otomo, Jim Lee, Marini), il tente toujours de progresser afin de mieux pouvoir réaliser sa passion de conter des histoires.

Barnabé Buhler

Vos commentaires :

Personne ne marche dans la meme direction, même les ombres sont intrigantes...

LN

Un style BD très bien maîtrisé, on voudrait se perdre avec les personnages sous la pluie.

Romane

Une illustration de type BD particulièrement réussie !

AMGA

Super style vintage et bonne illustration de la nouvelle !

Donat

On retrouve bien l'ambiance film noir !

Kronos

Magnifique illustration et la meilleure du recueil, à mon avis.

O'Cahan

 

Retour à la table des matières

Le compositeur :
Thomas Tillard

Composé sur le texte de Francis Jr Brenet :
Macchabée blues

-> Lien à venir

 

Biographie du compositeur :

Guitariste depuis mes 6 ans, jouant classique et électrique, j’ai également été très tôt attiré par la composition, pour un groupe de metal puis pour l’audiovisuel. Après de longues études musicales à l’université de Marne-la-Vallée, puis de Lyon 2, et enfin de Paris 8, je termine ma spécialisation dans la composition et le sound design pour le jeu vidéo à l’ISART Digital à Paris. Mes influences vont des grands compositeurs de musiques de films et de jeux vidéo à de nombreux groupes de metal, en passant par les musiques traditionnelles ou électroniques. Grand lecteur depuis toujours, j’ai découvert le genre fantastique puis la science-fiction au cours de mes années de collège, et n’ai plus lâché Tolkien, Herbert et Asimov depuis. S’il m’arrive encore de lire des romans plus classiques, je suis particulièrement attaché aux univers sombres, profonds et imposants imaginés par les grands auteurs de science-fiction.

Thomas Tillard

Vos commentaires :

A vous de nous dire pourquoi vous allez voter !

 

Retour à la table des matières

Tombé les voiles le livre

 

Visitez notre catalogue en ligne :
www.legrimoire.net/store