LA NOUVELLE :

L’Esprit du péché

L'auteur : Barnett Chevin
(concourant au Prix Mille Saisons 2018)
dans l'anthologie "Tombé les voiles"

 

Les première lignes :

L’Esprit du péché, une nouvelle de Barnett Chevin.

Arrivée au terme de mon existence terrestre, je m’apprête à laisser à ceux qui oseront lire ces lignes le témoignage des faits terrifiants et remarquables auxquels je fus confrontée il y a de nombreuses années, vers la fin de l’an du Seigneur 1849. Que Dieu m’accorde la force et la clairvoyance d’esprit de raconter ici les événements qui survinrent dans ce couvent isolé, érigé à l’ouest de l’Irlande, dont il semble dévot et sage de taire le nom, tant il accable la raison de ceux qui le connaissent.

À cette époque, l’Irlande n’avait rien à voir avec le pays que pourrait nourrir votre imaginaire. Il était, certes, vert et sauvage, mais il y régnait surtout et sans autre commune mesure en Europe une famine qui, depuis quatre ans, avait décimé une bonne partie de la population paysanne. Je ne reviendrai pas, dans cette épreuve de vérité, sur les raisons qui conduisirent à cette catastrophe ni sur le rôle que joua l’Angleterre dans ce drame – vous trouverez bien assez de livres qui témoigneront de ce fléau –, mais évoquer cette épouvantable disette vous éclairera sur les causes qui me conduisirent dans cette petite ville et surtout au sein de son abbaye, où l’on recueillait, en provenance des quatre coins de la contrée, les orphelins que la misère avait poussés à la rue.

Vous révéler mon nom et ce que fut mon existence avant cet événement ne vous permettra guère de comprendre plus aisément l’histoire que je m’apprête à vous narrer. Sachez cependant que j’avais cinq ans lorsque je franchis pour la première fois le seuil du Home 1 de ce village et que mes sept ans étaient depuis fort longtemps révolus lorsque je rencontrai pour la première fois sir Richard Cabell.

[...]

L'auteur :
Barnett Chevin

Interview :

 

Biographie de l'auteur :

Né à Reims en 1972 et passionné de littérature fantastique, j’écris des romans et des nouvelles depuis une dizaine d’années. Terrifié, mais en même temps fasciné par la fin du monde, la Deuxième Guerre mondiale, la religion et la place de l’Homme dans l’univers, je retranscris avec passion mes pires cauchemars. Comme je suis fortement inspiré par Stephen King ou Lovecraft, mes livres de chevet restent Le Parfum de Patrick Süskind ou des récits de Conan d’Howard. J’ai une vision cinématographique de l’écriture et j’aime par-dessus tout dépeindre des univers glauques où les héros sont généralement entraînés vers une fin dramatique. Heureux auteur retenu pour l’anthologie Du plomb à la lumière avec mon texte « La Pierre », on peut aussi me découvrir dans plusieurs anthologies chez Otherlands, Lune écarlate, Rroyzz mais surtout dans un recueil intitulé Wakehurst.

Barnett Chevin

Vos commentaires :

Belle ambiance entre policier et horreur/fantastique

Karl

Une nouvelle au style percutant qui laisse des marques bien après la lecture... Très réussie !

AlterRattus

J'adore la chute. Impatient de découvrir d'autres histoires de Lord Cabell.

Nico

Le style inimitable, l'idée de renversement des principes de bien ou de mal, l'ambiance de huis clos et l'association de la mère supérieure du couvent où tout se passe à Carmilla, personnage vampirique d'un roman de Joseph Le Fanu.

FRAN20

l'imagination et l'originalité.

Bethou

Barnett Chevin est toujours une valeur sûre et sa nouvelle prouve sa maîtrise en matière d'écriture de nouvelles. Je voudrais le lire sur un format plus long et lui souhaite de gagner!

Memorial

L'une des rares nouvelles fantastiques du recueil.

PhilippeD

Ambiance gothique et horrifique à souhait pour cette histoire de possession démoniaque et de culte des Enfers

Alex

l histoire racontée telle un mythe

Guill50

Une nouvelle gothique à l'univers particulièrement réussi et intriguant.

Fafane

Très bonne nouvelle fantastique. Me rappellant Lovecraft ou Maupassant pour ca gestion de "l'horreur"

Padrane

Un nouvelle qui nous plonge à sa manière dans les mystères dans la vie monastique. Des accents du nom de la rose et de l'"horreur" invisible de Loovecraft

Alema

 

Retour à la table des matières

L'illustrateur :
Juliette Delgado Lallier

 

Biographie de l'illustrateur :

Je m’appelle Juliette Delgado Lallier, j’ai 20 ans, passionnée de livres et d’illustrations, je dessine et écris depuis toute petite. Aujourd’hui je suis étudiante dans le but de devenir illustratrice et auteure jeunesse. Miyazaki, Michel Ocelot, Amélie Fléchais, Timothée de Fombelle ou encore Rébecca Dautremer sont mes principales sources d’inspiration. Je cherche à plonger les lecteurs dans le récit, qu’ils s’échappent du quotidien, pour voyager quels que soient leurs âges.

Juliette Delgado Lallier

Vos commentaires :

Traits superbes, ambiance au top, sert parfaitement le sujet.

Edward Noyce

Illustration mystérieuse. J'aime le grain et la lumière de cette composition.

Nico

sobre et efficace

Bethou

Mystérieux et angoissant.

Pauline

Mystérieux et angoissant

Alex

J'ai trouvé cette illustration vraiment mystérieuse, dessinée dans un style particulier mais agréable.

Moronoire

Une illustration qui donne des frissons. Bravo !

Mme Toulmonde

Un style très dérangeant, le choix du thème du masque en plus de l'ombre, un grain très irréel... voilà ce qui m'a séduit

SirThomasNoMore

Énigmatique, angoissant, un peu glaçant...

Aixpress

Une illustration qui incite au voyage.

Marcel canetto

 

Retour à la table des matières

Le compositeur :
Alexandre Bouadroune

Composé sur le texte de Barnett Chevin :
L’Esprit du péché

 

Biographie du compositeur :

Alexandre Bouadroune est compositeur, sound designer et chanteur lyrique. Il commence sa formation au conservatoire de Metz dans les classes de chant lyrique, écriture, composition et musique ancienne. Il intègre ensuite en 2012 le prestigieux Chœur de l’Armée française, en qualité de ténor, poste qu’il occupera pendant 4 ans. Depuis septembre 2016 il suit une formation de Music & Sound design à l’ISART Digital à Paris. Il a participé à de nombreux enregistrements, en tant que chanteur lyrique et a chanté sous la direction de grand chef d’orchestre (Jean-Christophe Spinosi, Jacques Mercier, Michel Tabachnik…).

Alexandre Bouadroune

Vos commentaires :

Ambiance bien respectée tout du long!

Valérian

Épique et subtile, la composition tient de l'alchimie musicale.

Philippe-Aurele

J'aime la musique monastique

Edward Noyce

Je rejoins les commentaires précédents : je trouve que la mélodie accompagne bien l'atmosphère de la nouvelle.

Catherine Cheshire

bien adapté au récit.

Bethou

Ambiance mystérieuse et sombre avec le côté religieux qui ressort. Bon travail !

Loomy

Cette composition est très agréable à écouter et est pour moi celle qui représente le mieux la nouvelle qu'elle accompagne.

Didine3

Une musique aux accents médiévaux, lancinants, mais tout à fait représentatifs de l'univers de la nouvelle.

Evil Little S

Ambiance "chants grégoriens"!

Tony

Harpe et diem

Momo44

Sobre et sans fioritures, ce qui est appréciable ! On entre progressivement dans l'univers...

Aixpress

Des sonorités venant tout droit de temps plus simples. Un brin audacieux... Michel.

CarlPopa

Super musique, on a presque envie d'appeler un exorciste quand on l'entend !

Nicolas

Belle composition! Bravo

Isa 57

Très belle composition !

Fanny

Très bonne musique, qui est fidele à l'esprit de la nouvelle

Alema

 

Retour à la table des matières

Tombé les voiles le livre

 

Visitez notre catalogue en ligne :
www.legrimoire.net/store