LA NOUVELLE :

Dame M.

L'auteur : Audrey Salles
(concourant au Prix Mille Saisons 2018)
dans l'anthologie "Tombé les voiles"

 

Les première lignes :

Dame M., une nouvelle de Audrey Salles.

« À un moment ou à un autre, nous devrons tous embrasser la sorcière. » Clarissa Pinkola Estés, Femmes qui courent avec les loups.

Je suis tombé sous le charme de cette femme.

Étais-je vraiment lucide, d’ailleurs ?

Est-ce que tout s’est vraiment déroulé ainsi ?

Je ne sais plus trop. Mais je suis tombé sur elle un soir d’été.

Oui, c’était un soir d’été ; je m’en souviens très bien.

Après, c’est flou. Et avant, c’est encore plus flou. Ensuite...

Ensuite, cette femme. Je la suivais, je crois. Je suivais les voiles. Non, ce n’est pas elle que je suivais, pas elle du tout. C’était une autre. Une jolie brune. Ou blonde. En fait, il me semble qu’elle était châtain clair.

J’ai du mal à recoller les souvenirs entre eux. Ils viennent dans le désordre, c’est vraiment douloureux. Mon esprit aussi. C’est bizarre... je... sens qu’il... flotte

flotte

flotte

[...]

L'auteur :
Audrey Salles

Interview :

 

Biographie de l'auteur :

J’ai 23 ans et j’aime énormément lire. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai commencé à écrire. Pour partager des histoires et faire vivre mes personnages ailleurs que dans ma tête. Je visite régulièrement des salons littéraires et j’aime les découvertes et les rencontres que j’y fais. Je rêve un jour de pouvoir m’asseoir du côté « auteur » des stands de livres. C’est pourquoi, après avoir obtenu un bac S, je me suis tournée vers les études de lettres. Et cela m’a bien aidée : deux de mes nouvelles ont reçu un prix : Tout seul (présélections du concours Jean-Lescure 2012) et Une fin de loup (présélections du concours de nouvelles CROUS Lille 2016). J’ai écrit plusieurs autres nouvelles pendant mes années de khâgne/hypokhâgne mais le recueil auquel elles ont donné lieu n’est pas encore publié. Lorsque j’étais en licence 3, j’ai participé à un atelier d’écriture appelé Carnets Montaigne et qui se tenait à l’université Bordeaux Montaigne. Les membres de l’atelier ont chacun écrit un abécédaire des plaisirs ainsi qu’une partie d’un conte appelé Ava, qui a été présenté à la librairie Mollat. Pendant les deux années qui ont suivi, j’ai rédigé un mémoire de recherche qui m’a permis d’obtenir mon master et qui s’intitule Introduction à la littérature paranormale antique gréco-latine. Il est actuellement en lice pour le prix des Lyriades de la langue française. Je me prépare actuellement pour le concours de l’agrégation de grammaire.

Audrey Salles

Vos commentaires :

Un mélange très intrigant, mêlant syncrétisme et sentiments, porté par une mise en forme textuelle originale et vivante - je suis impatient de lire la suite !

Ben

J'ai été bluffé par la plume de l'autrice.

Philippe-Aurele

Une plume pleine de promesses

Judas

Vous trouvez que la littérature ne vous apporte plus grand chose ? Lisez Dame M !

Cleobule47

Très agréable à lire, on a hâte d'en lire plus!

Camelia

Une superbe écriture et beaucoup d'audace, on a hâte d'en lire plus!

Ivrael

L'écriture est ensorcelante ! Le désir d'en savoir toujours plus nous mène jusqu'à la fin. Mon coeur a été pris dans les filets de cette nouvelle sensuellement envoûtante !

Albanel

J'ai été totalement transportée, une nouvelle pleine de suspens et très bien écrite.

Pauline

Une très bonne nouvelle qui nous captive. On lit jusqu'à la fin révélatrice.

Lulaly

J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, le mystère qui entoure Dame M. Par ailleurs, l'atmosphère fantastique de cette nouvelle et le pouvoir envoûtant de Dame M. m'a rappelé Le Diable amoureux de Cazotte, nouvelle du XVIIIeme siècle que j'aime beaucoup.

Laurence

La nouvelle a un univers qui demande à en voir plus.

Mvay47

Cette nouvelle est mystérieuse et envoûtante, comme son personnage éponyme.

Evil Little S

Un voyage envoûtant main dans la main avec un succube. Passionnant !

Hadrien

J'ai beaucoup aimé l'ambiance et le style, très réussis et cohérents.

Donat

Une écriture fluide et typée, une histoire prenante.

Des

Quelle nouvelle !!!, en état d'hypnose, du début jusqu’à la fin, entièrement déconnecté du monde réel....Chapeau mademoiselle...

Celia

Une nouvelle pleine de suspense

Julie82

 

Retour à la table des matières

L'illustrateur :
Thomas Chicault

 

Biographie de l'illustrateur :

Passionné par l’imaginaire depuis l’enfance, je suis un jeune auteur de 25 ans aux influences aussi bien inspirées par la culture asiatique que par la bande dessinée franco-belge et américaine. Le fait de vouloir faire du dessin un métier s’est révélé comme une évidence au fil de mes années d’études. Cette envie de dessiner m’est venue en parallèle de ma volonté de raconter des histoires. Aussi, au-delà du travail de dessinateur, j’aspire pour la suite de ma carrière à avoir la possibilité de sortir une série d’histoires mêlant mon univers graphique aux scénarios que j’imagine.

Thomas Chicault

Vos commentaires :

Un dessin qui a laissé le voile...

LN

J'ai aimé cette évocation de l'estampe japonaise qui colle si bien à la nouvelle.

Philippe-Aurele

Un dessin tout en finesse qui donne autant à réfléchir que la nouvelle qu'elle illustre. Chapeau l'artiste !

AlterRattus

Illustration raffinée, qui va au-delà du personnage

SandyPaver

Je donne mon vote à Thomas Chicault car, des trois illustrations qui ont été proposées pour Dame M., j'ai trouvé que c'était la sienne qui avait le mieux capté l'essence du personnage et l'atmosphère de l'histoire.

Catherine Cheshire

Délicatesse et harmonie.

Camelia

Un croquis épuré qui laisse la place à l'imagination

Cassandre

Créatif et élégant.

Romane

Un dessin qui reste mystérieux et clair à la fois.

Mimi

La simplicité efficace du trait héritée de l'estampe correspond parfaitement à l'atmosphère de la nouvelle.

Evil Little S

Jolie fusion de la ligne claire et de la peinture orientale

Momo44

J'adore l'idée du détail qui apparaît derrière le voile et le fondu vers l'abstrait. en plus ça illustre élégamment la nouvelle.

Donat

La précision et la maitrise du trait, pas besoin d'en rajouter.

Marcel canetto

Un trait épuré et érotique qui colle si bien avec la nouvelle, que dire de plus ?

Ygonaar

Pour la qualité du trait, sa simplicité et l'évocation de l'obscurité qui l'auréole.

Joe Cornellas

Tout a fait imaginée comme elle est représenté.Belle et mystérieuse a la fois.

Celia

 

Retour à la table des matières

Le compositeur :
Elissa Mleiel

Composé sur le texte de Audrey Salles :
Dame M.

 

Biographie du compositeur :

J’ai commencé la musique par l’apprentissage du piano et de la guitare en cours particuliers avant de faire mes premiers pas au conservatoire. J’ai d’abord rejoint la maîtrise vers l’âge de 13 ans où j’ai rapidement été promue soliste, m’encourageant à poursuivre dans le chant lyrique en intégrant la classe de Julie Hassler. J’ai parallèlement intégré la classe de harpe de Christine Sutton, mon instrument non vocal de prédilection. Je m’intéresse aussi et surtout à la composition et la direction d’orchestre. Le cœur de mon inspiration est orchestral, mais j’aime élargir mes horizons culturels en exploitant des harmonies et des instruments que l’on entend peu dans la musique occidentale actuelle.

Elissa Mleiel

Vos commentaires :

Lancinant, envoutant... Très adapté à la nouvelle.

MeMo

très belle musique

Anneb1

Musique intrigante, on se sent plongé dans l'atmosphère

SandyPaver

Des notes un peu dur à on gout pour l'ouvrage mais une bonne sonorité

Po47

C'est la première fois que quelqu'un compose une musique spécialement pour un de mes textes. Cela me fait très plaisir et rien que pour cette raison, je donne mon vote à Elissa Mleiel. Merci beaucoup ^^

Catherine Cheshire

Musique mystérieuse et envoutante, très agréable.

Camelia

Composition musicale qui laisse toute sa place à la nouvelle.

Albanel

Superbe composition !

Voxicast

Très belle musique qui retranscrit parfaitement l'atmosphère oppressante de la nouvelle par un rythme crescendo.

Laurence

J'aime beaucoup les sonorités. J'en veux encore !

Mme Toulmonde

La percussion sourde et lancinante favorise la lecture puis le son devient électrique accompagnant le mystère et l'angoisse.

AMGA

Une plongée dans l'univers d'un artiste dont le nom sonne déjà comme celui d'un grand compositeur... Bravo Mr Bucher pour ce travail poignant de sincérité...

Ambre T

C'est ce qu'il fallait à Madame pour nous emmener dans son sombre univers

FemmeAbarbe

Musique très agréable !

Gabryel

Des accents orientaux qui rendent une atmosphère prenante

Joe Cornellas

Musique très poignante, envoûtante, intrigante, parfaitement en osmose avec la nouvelle. Félicitation Mademoiselle.

Celia

 

Retour à la table des matières

Tombé les voiles le livre

 

Visitez notre catalogue en ligne :
www.legrimoire.net/store