Loir-et-Cher à tous les Geek Faëries : vite sur le stand du Grimoire!

Geek Faëries 2016 - septième festival de la culture Geek

geek_f

« Be proud, be geek »

Cette septième édition des Geek Faeries avait tout d’un miracle, une sorte d’arche de Noé improbable, ressuscitée des flots qui avaient tenté d’engloutir le festival au mois de juin. On aurait pu croire à un climat différent, quelque chose trahissant les obstacles traversés, laissant entrevoir les absents et les manques liés à une édition remontée dans la précipitation et l’urgence, face au besoin d’être là à nouveau, droit dans ses bottes cloutées, le plus vite possible ; il n’en était rien.

Les GF étaient de retour, complètes et fières d’avoir pu survivre aux éléments déchaînés. La plupart des exposants et des invités s’étaient débrouillés pour revenir, jusqu’à TomSka faisant le voyage depuis l’Angleterre, et l’infatigable armée de bénévoles était toujours là pour aider au bon déroulement du festival. Tout était en place pour nous offrir un week-end inoubliable.

Un geek est avant tout un passionné, et c’est ce qui revient en mémoire quand on est aux GF. Qu’il s’agisse de jeu de rôle ou de papercraft, de musique ou de jeux vidéos, de livres ou de cosplay, chacun est investi dans ce qu’il fait et semble toujours prêt à partager son savoir et son amour pour sa passion.

Et c’est finalement ce qui reste lorsqu’on se rend à Selles-sur-Cher : l’envie de partager ce que l’on aime avec d’autres et de découvrir ce qui, eux, les passionne. L’écoute prévaut sur le reste, et dans un monde comme le nôtre, cela ne peut que faire du bien.

Les Geek Faeries, on y vient avec des amis, pour voir des créateurs qui nous plaisent. On y débarque en tant que fan, espérant grappiller quelques autographes, une ou deux photos et des jolies choses à acheter. Puis la fin du festival arrive, et tout s’est passé autrement. Les Geek Faeries, on y retourne pour rencontrer des gens. On fait du jeu de rôle, on prend la peine de discuter avec les exposants, avec des inconnus costumés, avec des gens passionnés qui se rassemblent un peu partout dans la cour du château. On passe la meilleure nuit blanche de sa vie à jouer au tarot avec quelqu’un rencontré quelques heures auparavant puis à partager une couverture pour cinq sous la tente de la Gaming Force. On surmonte la fatigue en partageant une table et du chocolat chaud avec un autre inconnu dans le premier café ouvert de la ville. Puis on y retourne, et la magie opère à nouveau.

Mélaine LEGRAND

Thomas Van Havermaet pour "Debout les morts"
Thomas Van Havermaet pour "Debout les morts"

LA NOUVELLE : Debout les morts

L'auteur : Mélaine Legrand
dans l'anthologie La Cour des miracles

Illustré par Thomas VAN HAVERMAET

La Cour des miracles :
20 mondes imaginaires dont "Debout les morts"
c'est par ici!

LA NOUVELLE : La bataille de Krak Girn

L'auteur : Élie Guillot
(concourant au Prix Mille Saisons 2017)

Composition musicale de Nicolas FELIX (musique orchestrale, épique).

Illustrée par Ronan Lescop

 

La bataille de Krak Girn

 

De bons moments passés au stand des éditions le Grimoire et tout ça aux Geek Faëries Return 2016! à Selle su Cher

Agnès Pelletier pour "La Vie des gueux amadouée en proverbe"
Agnès Pelletier pour "La Vie des gueux amadouée en proverbe"

La mort n'est pas un spectacle

LA NOUVELLE : La mort n'est pas un spectacle

L'auteur : Stéphane Monnet
(concourant au Prix Mille Saisons 2017)

La composition musicale
réalisée par Elissa MLEIEL

Illustrée par Anaïs Eustache

 

2 thoughts on “Loir-et-Cher à tous les Geek Faëries : vite sur le stand du Grimoire!

    • Merci pour votre message.

      Avant de nous proposer un manuscrit nous vous conseillons de visiter notre catalogue en ligne sur notre site millesaisons.fr et pourquoi pas, de vous procurer un ou plusieurs ouvrages que nous avons déjà publiés. Cela vous donnera une idée de ce que nous publions.

      Cordialement,

      http://www.millesaisons.fr/contact/

Laisser un commentaire