L’édition à compte d’éditeur

INFORMATIONS PRATIQUES :

Notre maison d’édition publie des livres sélectionnés par un comité de lecture selon une politique éditoriale bien précise. Avant de nous envoyer votre manuscrit, vous devez d’abord consulter nos publications disponibles dans notre collection Mille Saisons.

Un auteur publié nous cède tout ou partie de ses droits, à partir d’un contrat, pour une période déterminée et en échange d’engagements clairs (délais de publication, niveau des droits perçus sur l’œuvre, garanties commerciales…).

En contrepartie, nous ne demandons rien financièrement à l’auteur pour l’édition du livre : ni pour le temps passé avec l’auteur pour finaliser le manuscrit, ce qui peut prendre plusieurs mois, la réécriture, les corrections, la maquette, les illustrations, le choix de la couverture, du titre, etc. ni pour les frais de fabrication (le choix du papier, de la reliure, du vernis sur la couverture, etc.), ni pour les frais d’impression (choix du tirage, du papier, impression proprement dite), encore moins pour les frais de publicité (attaché de presse, communiqués de presse, envoi des communiqués, catalogues, représentation à l’étranger pour les ventes de droits, etc.). Il faut savoir que moins de 25% du prix d’un livre revient à l’éditeur pour couvrir l’ensemble des frais énoncés ci-dessus. La marge éditeur est donc très menue. Si un ouvrage ne se vend pas, l’éditeur perd donc automatiquement l’ensemble de son investissement.

L’auteur reçoit une rémunération appelée droit d’auteur qui est proportionnelle au nombre de livres vendus. Bien que cela soit de plus en plus rare, une avance sur droits forfaitaire est versée à l’auteur, selon des modalités établies par le contrat (à la signature du contrat, à la parution du livre, ou à la remise du manuscrit final). Il recevra ensuite un pourcentage du prix hors taxe du livre. notre maison d’édition propose de 8 à 10 %, alors que cela part de beaucoup plus bas, aux alentours de 6 %, pour les auteurs peu connus chez certains autres éditeurs et monter beaucoup plus haut, aux alentours de 20 % pour les best-sellers d’auteurs célèbres. Les droits sont versés par Le Grimoire selon une périodicité convenue, qui est en général d’une fois par an, en début d’année.

Là où certains éditeurs remettent gracieusement un ou deux exemplaires seulement de l’ouvrage à son auteur, notre maison d’édition remet à chaque auteur publié une dizaine d’exemplaires et lui donne la possibilité d’acquérir tout au long de l’année autant d’exemplaires qu’il le désire avec une remise de 50% sur le prix de vente public. L’auteur est libre de donner ou de vendre directement ces exemplaires pour son propre bénéfice.

Le premier tirage d’un ouvrage est au minimum de 2000 exemplaires. Il permet de tester le marché et sera suivi d’un second tirage plus important si le succès est au rendez-vous voire même d’une réédition (c’est à dire d’un nouveau tirage remanié).

Les ouvrages publiés sont distribués et diffusés en librairies partout en France et à l’étranger par des sociétés dont c’est le métier. Chacune d’elles prend un pourcentage des ventes, environ 20%, et les libraires prélèvent, eux, environ 40% du prix du livre.

L’édition à compte d’éditeur (ce que nous faisons) s’oppose à l’édition à compte d’auteur (ce que nous ne faisons pas) pratiqué par certains éditeurs, un procédé par lequel l’auteur fait appel à un prestataire de services qui publie son manuscrit en demandant une contrepartie financière à l’auteur. Selon nous l’édition à compte d’auteur n’est pas digne d’un véritable éditeur et nous mettons régulièrement en garde de jeunes auteurs contre ce type de prestation qui ne garantit en rien que l’ouvrage soit bel et bien vendu.

Concernant la répartition des ventes, l’éditeur ne touche que 25% de la valeur d’un ouvrage prix public. Le prix de vente d’un ouvrage se réparti ainsi :

8% diffuseur (celui qui envoi des commerciaux pour présenter les nouveaux livres et qui prend des commandes)
12% distributeur (celui qui s’occupe de la livraison des livres chez les libraires)
8 à 12% l’auteur
25% l’éditeur
40% le libraire
5,5% la tva

L’éditeur paie l’imprimeur, le maquettiste, les illustrateurs etc., sur sa part des ventes. Autant dire qu’il ne reste pas grand-chose !

Commander un livre de la collection Mille Saisons

86 thoughts on “L’édition à compte d’éditeur

  1. Bonjour à vous,
    je me permets de vous envoyer ce mail afin d’avoir un renseignement de votre part. J ai écrit un roman (c’est de l’héroïque fantasy) que je suis en train de recopier sur informatique. Ma question est toute simple en fait, une fois fait, est ce qu’il est possible de vous l’envoyer ou publiez-vous un certain type de livre? En vous souhaitant une bonne journée. Cordialement

    Paschal

    • Bonjour Paschal,
      Dans la collection Mille Saisons, nous éditons des œuvres appartenant aux littératures de l’imaginaire.
      Vous pouvez bien évidemment nous l’envoyer.
      A bientôt

  2. Bonjour,

    j’ai terminé l’écriture d’un premier roman de fantasy, ainsi que ces multiples relectures/ corrections. Comment puis je vous proposer d’évaluer mon travail en vue d’une publication dans vos collections?

    Walhan

  3. Mille Saisons est la première collection interactive des littératures de l’imaginaire. Elle vous offre la possibilité de projeter vos envies de lecture en participant au processus créatif des romans.

  4. Bonjour,

    Je suis à la recherche d’une maison d’édition pour la réédition de mon roman fantastique. Seriez-vous intéressé ?

    Cordialement
    Natacha Carlier

  5. Bonsoir,
    Je serai intéressée de vous proposer une oeuvre mais ce n’est pas un roman, ni une nouvelle. C’est un recueil de textes, possédant toutefois une base de fantastique. Je ne saurais pas trop vraiment le classer, ni vous le décrire, mais je voulais savoir si malgré tout, cela vous seriez intéressé ?
    Par ailleurs, ce livre est pour le moment proposé en auto-édition; je voulais savoir si cela était un critère rédhibitoire pour vous ?
    Cordialement.
    Caroline

  6. Bonjour, j’ai deux manuscrits en attente depuis longtemps qui ont déjà été corrigés une première fois (Il doit rester un petit nombre de coquilles). Pourrais je connaitre les style de livres que vous éditez?

  7. Je viens de terminer d’écrire un manuscrit intitulé  » LA SECONDE CHANCE ». Il relate l’histoire purement imaginaire d’un écrivain sexagénaire qui parcourt un site de rencontres à la recherche de l’âme sœur. Je veux savoir si ce genre de roman entre dans votre ligne éditorialiste. Et si c’est oui, comment faire pour vous l’envoyer, pour une éventuelle publication.

  8. Bonjour,
    Voilà comment je présenterais mon premier récit où l’imaginaire et les symboles viennent submerger et prolonger notre réalité, par-delà les acteurs, les époques, les scénarios possibles et notre besoin de sens.
    BATTEURS DE GRÉVES.
    Au petit matin, le ‘’batteur de grèves’’ – on dit batteur pour les deux sexes comme pour professeur –, écume depuis toujours nos plages désertes, poussé par ses propres chimères.
    Il n’a pas d’âge, d’époque, de nationalité, ni même de spécialité et ne sait RIEN à priori. L’instant d’après, tout peut arriver ; tout peut basculer en un instant et cela, il le sait mieux que personne, lui le rêveur, l’infatigable guetteur.
    Il vient se glisser comme un voleur dans notre vie pour en réécrire l’histoire, si bien que lorsqu’on se prend à observer la trace de ses propres pas sur le sable, il est déjà trop tard – et toujours trop tôt pour laisser là nos chaînes et nos habitudes.
    Enfin, le ‘’batteur de grèves’’ ne meurt jamais, il se joue de l’espace et du temps emportant avec lui le meilleur de nous-même, c’est peut-être là son plus grand trésor.
    Au dernier matin, il en faudra bien au moins un, pour extraire du sable une bonne raison de recommencer… Autrement.
    …………………………….
    Actuellement en correction, un premier jet serait disponible sous quinzaine.
    Souhaiteriez-vous l’examiner ?

  9. Bonsoir , je voudrais savoir si vous publiez des écrits autobiographiques ; je suis Tunisienne habitant en Tunisie . Mon roman est écrit en français. Merci.

  10. Bonsoir, j’ai écrit un manuscrit qui s’appelle  » On m’a volé ma vie, mon enfance « . C’est l’histoire d’une jeune fille juive, au tant de la guerre. On la suit donc pendant toute la guerre, de sa vie d’avant, à la déportation et au retour ..
    Est ce que vous éditez ce genre de manuscrit ?
    Cordialement.

  11. Bonjour (ou Bonsoir), j’aimerai savoir si vous publier des livres écrit, par des personnes qui toucher par des handicap mentales (dyslexie,dysorthographie…)? Une dernière question, publiez vous des livre qui on pour thème le Dark fantasy?
    Cordialement.

  12. Bonjour, je viens de vous découvrir suite à une publication de Naheulbeuk.
    Il est malheureusement trop tard pour moi de participer au concours, je voulais juste avoir un renseignement.
    Je suis en train de terminer l’écriture d’un roman du genre « Dark Fantasy » avec une touche d’humour. C’est en cours de correction, et étant graphiste j’ai terminé la couverture. Je suis à la recherche d’une maison d’édition.
    Pourrais-je me permettre de vous envoyer mon manuscrit dans les semaines qui suivent ?
    (Ce n’est pas le seul sur lequel je travail, il y en a un autre, très typé « Heroic Fantasy » d’où, mon premier contact avec vous)
    Cordialement

  13. Bonjour,

    Je viens d’achever mon premier roman du genre policier. je cherche actuellement une maison d’édition sérieuse. Seriez-vous intéressé?
    Cordialement

  14. Bonsoir,

    J ai publié un roman au sein d une petite maison a compte d éditeur, mais peu dynamique pour la promotion de l ouvrage je vais bientôt rompre mon contrat avec eux quand les 13 livres restant seront vendus. Ma question est la suivante puis je quand même déjà vous soumettre mon roman par email? C est un roman avec un personnage rattrapé par sa vie antérieure, et qui voyage dans le temps sur fond de péripéties . le roman a deux parties : la première se déroule a la Belle époque à Paris, et la seconde dans la Venise du xviii ème siècle avec le carnaval et la commedia dell arte.
    Merci de prendre en considération ma demande

    F de Beaucé

  15. Bonjour,
    Je travaille sur un roman d’heroic fantasy depuis plus de cinq ans qui relate l’histoire d’un petit groupe de rebelles qui se voit contraint, pour leur propre survie, de mener une longue et perilleuse quête dans le but de détruire le mage noir qui s’est auto-proclamé empereur du continent.
    Mon histoire est un peu complexe et difficile a resumer en quelques mots.
    J’ai ete acceptée par de nombreux éditeurs mais a compte d’auteur, ce que je refuse.
    Il s’agit d’une serie en plusieurs tomes. Seriez-vous interressé et, si oui, a quelle adresse puis-je vous le faire parvenir ?

  16. Messieurs, je suis un jeune auteur de 86 ans qui comme tout débutant a fait certaines erreurs en m’adressant à des maisons d’éditions qui finalement m’ont demandées beaucoup d’argent pour pas grande chose une fois que mes livres ont été soit disant adressés en librairies.. AUSSI POUR LA PROCHAINE NOUVELLE JE NE VOUDRAIS PAS RETOMBER DANS LES MEMES ERREURS. QUE DOIS-JE FAIRE,

  17. Y a t-il un moyen de vous envoyer un manuscrit ? J’écris actuellement un roman d’héroïc fantasy assez long (610 pages) nommé « Les Chroniques d’un dragon ». J’ai déja reçu une offre pour le publier à compte d’auteur mais cela ne m’est pas possible.

  18. Bonjour, est-il possible de vous envoyer un roman toujours en cours d’écriture (actuellement 612 pages sur mon fichier word) sur le thème du fantastique dans un monde purement inventé dans tous les détails.

  19. Bonjour.
    Je viens de terminer un récit et j’aurais voulu savoir si on peut vous l’envoyer. Dans mon texte, je parle de personnes venant de la terre, qui atterrissent sur un monde autre que celui sur lequel ils se rendaient, et doivent nouer une alliance avec un roi pour combattre un sorcier. Le texte mêle science fiction et heroïc fantasy

  20. Bonjour, j’ai écrit un livre fantastique science-fiction, l’histoire d’un jeune homme appartenant à une espèce de vampire, qui décide de remonter le temps afin de tenter de modifier ce qui s’est passé durant la seconde guerre mondial. Serait-il possible de vous l’envoyer afin de savoir ce que vous en pensé.
    Cordialement

  21. Bonjour ,
    j’ai écris et relu un roman durant le NaNoWriMo , il s’agit de l’histoire d’une jeune fille maudite dans un univers fantasy . J’aimerais beaucoup le faire publier , mais je n’ai que 15 ans , je ne suis donc pas majeure et je ne m’y connais pas trop dans le monde de l’édition . Est il possible cependant que je vous envoie mon texte ?
    Cordialement

  22. Bonjours,
    vos explications sont claires et nettes, chose que j’apprécie, afin de ne pas me faire avoir, je cherche un éditeur à compte d’éditeur publiant des polars, pourriez-vous me conseiller? Sur quelqu’un de sûre , en vous remerciant de votre attention, mes sincères salutations à tous.

  23. je suis l’auteur de deux romans 2005 et 2008 publiés à compte d’éditeur. « Petite Blanche aux Pieds Noirs et le douloureux secret de la Diva. Je viens de terminer le troisième, il s’agit toujours de romans populaires. » Ce dernier traite d’une famille d’Algériens, émigrée en Métropole après l’indépendance de l’Algérie. »
    Nadia la fille aînée a été élevée « à la Française »école travail etc. Mais au moment de se marier avec un Français, elle a l’interdiction de son père, qui pour la punir l’envoie en Algérie dans sa famille restée là-bas. La pauvre Nadia est mal reçue par celle-ci, toutes sortes de graves problèmes l’accablent .

  24. Bonjour chère équipe Mille saisons,

    Vous ne publiez pas de saga, mais de la Fantasy et de la science fiction. J’ai écrit un texte de 88’000 mots. C’est l’histoire d’une fillette nommée Anne Lumière qui déterre un secret de famille et se rend au dix-septième siècle pour éviter que son ancêtre Roger ne tue son maître d’école, monsieur Nadale. Destiné à un large public à partir de onze ans, il s’agit d’un premier roman d’une série de quatre qui tient la route sans avoir lu la suite. Puis-je vous le soumettre ou allez-vous me dire qu’il appartient à une saga?

  25. Bonjour Olivier, je viens de lire nombre de messages et je vous trouve d’une gentillesse et d’une patience infinies. J’ai un roman du genre aventure temporelle et interstellaire sous le coude et je pense vous l’envoyer prochainement. Il existe en .docx, ce qui permet (en théorie) sa lecture sous mac et sous windows. A bientôt.

  26. Voici le résumé d’un Roman achevé, mis en forme et corrigé:

    Dans ce Roman, fantastique, le personnage principal Maria, se promène du début à la fin du roman sur cette frange étroite qui semble séparer la vie de la mort.
    On ne sait véritablement jamais de quel côté elle se trouve.
    Son expérience du coma semble l’avoir rendue perméable à ce va et vient continuel entre ces deux mondes différents.
    L’héroïne dialogue avec sa mère décédée depuis longtemps.
    Elle comprend qu’elle doit accomplir ce que la morte n’a pu faire de son vivant.
    Le suspense de cette révélation est maintenu jusqu’à la dernière page.
    ——————————————————————–
    Si ce Roman vous convient, comment et où puis je envoyer mon manuscrit (198 pages table des matières comprise)?

  27. Bonsoir. Moi j’ai écrit un manuscrit de type fantastique où j’ai créé un nouveau monde en intégralité. Le problème c’est qu’il fait plus de 1400 pages (police 14, interligne 1,5). Est-ce que vous serez intéressé de publier un roman aussi volumineux?

  28. Bonjour
    Je me permets de vous contacter afin de vous proposer un roman dont l’action se situe dans le Piémont italien au début du siècle dernier qui documente en meme temps sur la vie rude des paysans, et l’histoire d’une jeune berger illettré que la nature n’a pas avantagé mais……(pure fiction)
    Je suis à mon 3eme ouvrage, mais ne suis pas satisfaite de l’édition des 2 premiers.  » L’aventure guineenne » édité chez l’harmattan réputé pour ne jamais rémunérer ses auteurs ce que j’ai pu vérifier en 5 ans et qui fraude sur le nombre de livre vendus : exemple 50 livres vendus en Guinée lors d’une journée dédicace ne sont jamais apparus dans le récapitulatif des ventes. Le second livre « La poupee » chez Edilivre, rien à dire, ils sont sérieux mais il faut toujours payer pour chaque service. Je recherche un véritable éditeur, à compte d’éditeur merci de me dire si je peux vous adresser mon livre et combien de temps pour la réponse. . Pour information j’ai réussi à récupérer mes droits d’auteur chez l’harmattan et envisage de faire rééditer mon premier livre et pourquoi pas ensuite le second.
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Bien cordialement

  29. Bonjour est ce que vous publiez des livre de coloriage pour adultes,dans le genre « Art therapie »? mon livre de coloriage porte le titre »La Mystérieuse »merci.

  30. Bonjour,
    J’ai lu tous les post et leurs réponses, je crois que vous publiez de la fantasy et de l’imaginaire, non ? :-))
    Je termine mon premier roman, mon souci est que j’ai bien compris ce que je publiez mais je ne sais pas encore classer mon oeuf (ce que j ‘ai pondu, bien sûr). Voyons, en deux mots, c’est l’histoire d’u homme qui va évoluer ( il a de la marge au début il peut y aller) mais c’est au travers de Rêves conduits par une sorte d’ange qui ne dit jamais qu’il l’est, pas de religion du tout, d’un Endroit irréel où il doit sauter dans des caisses et tout ce qu’il y vit d’aventures est fait consciemment. Pourtant il finit par perdre pied entre réalité et Rêves tout en se remettant en cause dans la vie quand il parvient à y revenir. Pensez-vous que ça rentre dans votre notion de l’imaginaire ? Tout est écrit et déposé à la SGDL, j’en suis à la première relecture puis corrections de parties trop longues.
    Qu’en dites-vous s’il vous plait ? Merci beaucoup de votre attention, cordialement, ALVD.

    • Bonjour ALVD,
      Si j’ai bien compris ton œuf c’est une histoire où l’homme évolué doit sauter en conscience dans des boites tout en étant guidé par un ange qui ne s’est pas présenté…
      Bien, je ne sais pas si tu es réelle, mais si tu le penses, je te félicite! C’est un petit pas pour l’homme, et un grand pas pour l’humanité! Et oui, l’homme doit sauté en conscience… Mais doit-il accepter d’obéir à un inconnu ? Et surtout sa conscience ne relève t-elle pas de l’obsession ? Mais revenons à la boite, sans en faire des caisses, si l’homme se sent bien à l’intérieur pourquoi voudrait-il en sauter d’autres? Si certaine partie sont trop longues, il est vrai qu’une lassitude peut s’installer, mais l’homme curieux (et les femmes aussi) y reviennent toujours… dans un demi sommeil, entre rêve et réalité! Ah cet amour des mots et du langage n’est pas le fruit de notre inconscient, ni du pêcher… mais l’expression du besoin de partager le bon air pur de notre planète !
      Je te lirai avec attention. olivier.portejoie@millesaisons.fr

  31. Bonjour j’ai écrit un roman fantastique qui est pour un public plutôt adolescents. J’aimerais savoir si vous éditez ce genre de romans.

  32. Bonjour Olivier,
    J’ai sous mon bras un manuscrit relatant l’histoire d’adolescents découvrant qu’ils ont des pouvoirs, des quatre éléments pour être plus précis, en parlant d’un lien avec les Dieux grecques. Je voulais savoir si cela pouvez vous intéresser, vu que vous publiez du fantasy.
    Merci de prendre la patience de lire ce commentaire.
    Bonne continuation.

  33. Bonjour,
    J’ai « édité  » un roman fantastique chez publibook en 2007. Actuellement, je le modifie car le public est enthousiasmé par l’histoire, mais hurle devant les coupures de textes lors de la mise en page et quelques fautes d’orthographes qui surgissent. Est-ce que je peux soumettre à nouveau ce roman à une maison d’édition digne de ce nom? Il est enregistré à la BNF.

  34. Bonjour.
    Je suis étudiante en BTS édition à l’école ASFORED et recherche actuellement un poste d’apprentie en tant que technicienne de fabrication. Appréciant particulièrement votre maison d’édition, je souhaitais vous demander si vous embauchiez des apprentis pour savoir si ça vaut le coup de vous envoyer ma candidature spontanée.
    Merci, Lîlâ Louvet

  35. Bonjour, voilà ma question. j’ai déjà publié mon Roman chez Edilivre. mais comme il ne me font pas du tout avancer, je voudrais savoir s’il y avait moyens de le faire chez vous. Je cherche un éditeur à compte d’éditeur. car j’aimerais vraiment percer dans ce métier et si possible vivre de ma passion. J’attends patiemment votre réponse, cordialement.

  36. Bonjour,
    Je souhaiterais savoir si dans le cas où le roman ne serait pas publié, l’auteur garderait-il l’intégraité de ses droits ?
    Merci d’avance

    • C’est une bonne question! l’envoi d’un manuscrit ne donne pas de droit à l’éditeur, ni à l’auteur… Seul un contrat permet de définir un dédommagement pour l’auteur et un droit d’exploitation pour l’éditeur. En résumé pas de bras, pas de chocolat!

  37. bonsoir, j’ai écris un commentaire en vous posant une question, il y a bientôt un mois, mais je vois que mon message à été supprimé. J’ai dis quelque chose de mal?

  38. Bonjour ! J’ai écrit un recueil d’histoire courte ( 1500 à 6000 mots ), des nouvelles. Mais elles ne sont pas en rapport à la science-fiction, ou le fantastique/fantasy. Est-ce que vous les accepteriez quand même ?

  39. J’ai cru lire, sans avoir l’impression de rêver, dans la présentation de votre façon de procéder concernant des premiers romans, que vous ne demandiez pas de frais participatifs. J’ai un roman à vous proposer que j’ai écris voilà un certain temps, mais que je me refuse de présenter à des maison dites « Maisons à compte d’éditeur », et qui vous présente la note une fois le manuscrit (soit disant approuvé par un comité de lecture). J’en suis au vingt cinquième envoie. A force de déception et étant près de lâcher encore une fois l’affaire, je me résigne à m’adresser à votre maison d’édition « Mille saisons ». Votre éditorial correspond tout à fait à mon roman : « Le mystère de l’étant-aux-ormes ». Vous êtes mon dernier espoir car je n’ai pas de quoi payer une participation forfaitaire. Toutes ces maisons, « dites d’édition », ne sont que des miroirs aux alouettes. Je me fiche d’avoir une rémunération conséquente : Ce qui m’intéresse, c’est de me prouver que je suis capable d’éditer un roman. J’ai un autre roman en préparassions et si le premier roman aboutit à une première édition, je serais une de vos auteurs avec plaisir et passion. Recevez, madame, Monsieur, mes sincères salutations. Mme Ghislaine Nicolas.

  40. Bonjour,
    Éditez-vous dans le domaine spirituel ?
    En effet, j’ai un manuscrit qui compte 556 pages, que je désire faire éditer en deux tomes. Il traite de macro-spiritualité. Je dispose en réserve de 4 autres manuscrits à proposer au même éditeur pour une publication exclusive de tous mes manuscrits en ouvrages papier et e-Book.
    Question : Je recherche un contrat à compte d’éditeur ; en proposez-vous ?
    Sitôt votre réponse, je vous expédierai le premier manuscrit.
    Cordialement.
    Patrick

  41. Bonjour,
    J’ai visité votre site et suis heureuse parce que vous éditez des romans appartenant aux littératures de l’imaginaire. C’est tout ce que j’aime. Seulement, j’aimerais savoir si mon manuscrit de 317 pages est bien corrigé pour vous? Dois-je quand même vous l’envoyer?
    C’est un roman du monde de l’imaginaire.

Laisser un commentaire