De l'ordre chronologique

Avatar de l’utilisateur
Neryelle
ordre du printemps
Messages : 304
Inscription : 25 Jan 2005, 14:30
Localisation : Mars
Contact :

De l'ordre chronologique

Messagepar Neryelle » 11 Jan 2008, 01:31

Dans un roman, en général, on s'attend à ce que le chapitre 1 se déroule avant le chapitre 2, etc. On peut faire des exceptions, du genre certains chapitres qui sont des "flashbacks", voire l'histoire entière (genre fight club par exemple, où on revient à la fin là où on en était au début).

Par contre je me demandais si à votre avis ça le faisait qu'il y ait des chevauchements ou pas ? Du genre le chapitre 1 se déroule lundi, puis mardi jusqu'à midi. Fin du chapitre 1.

On passe au chapitre 2 qui introduit de nouveaux personnages et commence dans la nuit du lundi au mardi et met un peu de temps à en arriver là où on en était resté au chapitre 1, puis continue.

Bon en vrai je pense que je vais le faire, mais je me demandais comment vous gériez ce genre de trucs, vous ? Respect de la chronologie, indications claires quand cest pas respecté ou patchwork qu'on laisse au lecteur le soin de reconstituer ?

lambertine
ordre de l'été
Messages : 454
Inscription : 17 Juin 2007, 11:07
Contact :

Messagepar lambertine » 11 Jan 2008, 01:46

Quand on suit plusieurs groupes de personnages, il me semble que ce "chevauchement" soit inévitable.

Je crois qu'en terme de chronologie, l'auteur peut tout faire, du linéaire pur au déstructuré total. Dans ce cas mieux vaut quand même "guider" le lecteur.

(Comment je le gère ? Repentance et Le Précepteur sont à peu près linéaires, L'Arbre de la Dame est "un long flash-back linéaire", et Le Capitaine de Gondor" est à oitié déstructuré : un chapitre sur deux raconte l'histoire d'Henri en Algérie, les autres sont un bric à brac de souvenirs pas du tout chronologiques. Vaut mieux lire les titres pour s'y retrouver.)

Avatar de l’utilisateur
ereneril
Calembourbeur
Messages : 710
Inscription : 24 Oct 2005, 15:04
Livre préféré chez Mille Saisons : Les Perles d'Allaya
Localisation : Ambassade lilloise du Dentikistan
Contact :

Messagepar ereneril » 11 Jan 2008, 09:53

Le tout est de ne pas perdre le lecteur.

Tant que ce dernier sait où et surtout QUAND ce qu'il lit se déroule, tout va bien, tu peux sortir du cadre linéaire chronologique classique.

Attention cependant, plus tu destructureras cet enchaînement, plus ce ce sera difficile à suivre pour le lecteur.
Les dés ont fini de rouler...

Avatar de l’utilisateur
Séraphar
ordre de l'automne
Messages : 156
Inscription : 13 Oct 2007, 14:07

Messagepar Séraphar » 11 Jan 2008, 10:33

J'adore défié l'ordre chronologique c'est très amusant, le tout étant d'être un pro dans la matière !!
Ce qui nous différencie vraiment, qui fait je suis meilleur que toi ?
Ma Muse, cette éternelle Amoureuse qui a voué toute son âme à la mienne.

Avatar de l’utilisateur
Roland Vartogue
Phacochère sacré
Messages : 581
Inscription : 02 Mars 2005, 23:25
Localisation : Longpont-sur-Orge, la cité éternelle
Contact :

Messagepar Roland Vartogue » 11 Jan 2008, 13:11

J'ai un faible pour les scènes d'action sur plusieurs fronts qui décrivent d'abord ce qu'il se passe pour un groupe avant de revenir en arrière et de montrer l'action d'un autre point de vue. Ca peut-être très dynamique et générer pas mal de suspense.
C'est là que j'ai rencontré mon seigneur et maître. Ce n'était pas par hasard, comme ce n'est pas par hasard si je suis le conteur de cette histoire.

Avatar de l’utilisateur
Séraphar
ordre de l'automne
Messages : 156
Inscription : 13 Oct 2007, 14:07

Messagepar Séraphar » 11 Jan 2008, 18:11

Le mieux, j'ai failli faire de la déchronologie mais avec l'ordre de mes bouquin, je voulais mettre le deuxième en dernier, comme du Star wars sauf que c'est pas ça qui m'a donné l'idée (c'est de la lacheté^^)
Ce qui nous différencie vraiment, qui fait je suis meilleur que toi ?
Ma Muse, cette éternelle Amoureuse qui a voué toute son âme à la mienne.

Avatar de l’utilisateur
Oph
Ninja !
Messages : 884
Inscription : 27 Déc 2007, 11:47
Localisation : Dans le tiroir à ninjas
Contact :

Messagepar Oph » 11 Jan 2008, 18:29

Personnellement, je ne suis pas assez à l'aise avec ma gestion de la narration pour jouer avec le temps. Je ne suis qu'une humble raconteuse d'histoires. Donc, jusqu'à présent, je n'ai écrit que des textes qui suivaient un ordre plus ou moins chronologique, quitte à "sauter" tous les quelques paragraphes d'un groupe à l'autre, comme dans mon roman de SF où le commandant parlemente avec des ambassadeurs pendant qu'un groupe est parti en opération commando pour libérer un otage, et que ledit otage baratine ses ravisseurs pour essayer de sauver sa tête.

Mais la chronologie peut être torturée par des gens plus structurés que moi. On peut prendre pour exemple L'emploi du temps de Michel Butor, qui empile une à une les voix narratives, convergeant toutes vers la journée fatidique du 29 février, et... "zut, le train démarre, je vais devoir arrêter d'écrire, je n'aurai pas le temps de finir."
Frustration ultime. :twisted:

Avatar de l’utilisateur
Draconesse
ordre du printemps
Messages : 277
Inscription : 23 Juin 2007, 21:42
Localisation : Normandie [vive la bonne odeur du camembert et sa cambrousse !]
Contact :

Messagepar Draconesse » 11 Jan 2008, 19:08

Je n'ai jamais tenté ce genre de destructuration. Je m'arrête au flash-back. D'ailleurs, mon seul roman fini ne comporte pas de chapitres, juste deux parties. Autant dire que destructurer ces deux blocs serait très acrobatique (et surtout casse-gueule :lol: )
~ Les affaires des nains sont comme leur barbe : pleine de noeuds. ~

Avatar de l’utilisateur
Vinyamar
ordre du printemps
Messages : 294
Inscription : 10 Juil 2006, 00:20
Contact :

Messagepar Vinyamar » 11 Jan 2008, 23:27

Moi je pratique, mais sur de plus longues périodes.

pendant 1 semaine je raconte ce qui se passe pour tel personnage, puis je raconte 1 mois de vie d'un autre qui reprend au début de la semaine du premier, puis je raconte 6 semaines du 1er, puis 3 semaine du second, et nous voilà revenu ua même jour (où ils se croient par exemple.

Je ne vois pas ce que cela pose comme problème, c'est déjà ce que faisais Tolkien quand il racontait les histoires parallèle de chacun des groupes de la Compagnie après son explosion. On revient en arrirèe, ce qu prme de rconter de façon différente un même événement vécu par deux groupes différents.
Et ça, j'adore !!

Avatar de l’utilisateur
Chiroptere
Pipistrelle à plumes
Messages : 391
Inscription : 30 Jan 2007, 21:17
Livre préféré chez Mille Saisons : Les Perles d'Allaya
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy, Fantastique et SF
Localisation : les pieds sur terre et la tête dans les étoiles

Messagepar Chiroptere » 12 Jan 2008, 13:50

C'est marrant mais en lisant ce topic ce n'est pas un livre mais un film qui me vient à l'esprits : Pulp Fiction.
Je trouve qu'il illustre bien ce débat sur la chronologie avec sa façon d'entre mêlé les histoires.

Je dirais juste comme ereneril que le plus important est de ne pas perdre le lecteur. J'ai souvent pu constater que quelque chose qui peut être évident pour l'auteur ne l'est pas forcément pour le lecteur. Donc si on veut se lancer dans ce genre d'histoire mieux vaut encore moins négliger les béta-lectures, et si possible de lecteurs variés.



Sinon je rencontre justement ce genre de problème, vu que j'ai des personnages qui voyagent dans le temps, sans être les héros que l'on suit tout le temps de la lecture.
Une chauve-souris, Demoiselle de la nuit, Une chauve-souris, Aimait un parapluie. (Thomas Fersen)

Avatar de l’utilisateur
Ookdelph
membre d'honneur
Messages : 743
Inscription : 21 Fév 2006, 11:14
Localisation : Roâr ?
Contact :

Messagepar Ookdelph » 12 Jan 2008, 13:58

Dans le genre déstructuré, encore mieux, il y a "L'Usage des Armes" (de Iain M. Banks), qui fonctionne comme le film "Memento" (de Christopher Nolan) ... Marrant, je n'avais jamais réalisé ça avant. Enfin bref. C'est le genre d'agencement des scènes qui permet de torturer le lecteur (ou le spectateur) parce qu'il faut sans cesse remettre ça dans l'ordre...

Autre exemple, Feersum Endjeen, du même Banks (pas traduit) qui alterne quatre points de vue*, et l'un d'eux se passe en fait entièrement avant le chapitre d'ouverture... c'est un peu déstabilisant.

Mais ça donne un peu de relief au récit, tout ça (quand c'est bien fait en tout cas) et j'aime bien.


Du coup j'ai essayé de faire "un peu" pareil... Je voulais raconter d'une part la vie d'un personnage qui découvrait qu'en fait il avait été élevé du côté des "méchants"**, et se familiarisait peu à peu avec le camp "adverse" pour finir par devenir une figure légendaire là-bas... et d'autre part, une partie de la vie d'un de ses descendants, qui passe plus ou moins les mêmes étapes.

Le parallèle était facile à faire, mais un peu trop en fait, donc finalement ça ne rendait pas bien. Et je me suis rendu compte que rien qu'avec la vie de l'ancêtre, il y avait matière à un roman complet (qui est en cours) Donc ce n'était pas une bonne idée...



* Dont un écrit presque entièrement en phonétique, un vrai casse-tête, surtout quand on n'est pas anglophone de naissance (si j'ose dire.)

** je caricature, sinon on a pas fini.

Avatar de l’utilisateur
Chiroptere
Pipistrelle à plumes
Messages : 391
Inscription : 30 Jan 2007, 21:17
Livre préféré chez Mille Saisons : Les Perles d'Allaya
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy, Fantastique et SF
Localisation : les pieds sur terre et la tête dans les étoiles

Messagepar Chiroptere » 12 Jan 2008, 14:00

Ookdelph a écrit :Dans le genre déstructuré, encore mieux, il y a "L'Usage des Armes" (de Iain M. Banks), qui fonctionne comme le film "Memento" (de Christopher Nolan) ... Marrant, je n'avais jamais réalisé ça avant. Enfin bref. C'est le genre d'agencement des scènes qui permet de torturer le lecteur (ou le spectateur) parce qu'il faut sans cesse remettre ça dans l'ordre...



Je les ai jamais vu, mais tu me donne envie
Une chauve-souris, Demoiselle de la nuit, Une chauve-souris, Aimait un parapluie. (Thomas Fersen)

Avatar de l’utilisateur
Oph
Ninja !
Messages : 884
Inscription : 27 Déc 2007, 11:47
Localisation : Dans le tiroir à ninjas
Contact :

Messagepar Oph » 12 Jan 2008, 14:44

Chiroptere a écrit :
Ookdelph a écrit :Dans le genre déstructuré, encore mieux, il y a "L'Usage des Armes" (de Iain M. Banks), qui fonctionne comme le film "Memento" (de Christopher Nolan) ... Marrant, je n'avais jamais réalisé ça avant. Enfin bref. C'est le genre d'agencement des scènes qui permet de torturer le lecteur (ou le spectateur) parce qu'il faut sans cesse remettre ça dans l'ordre...



Je les ai jamais vu, mais tu me donne envie

Memento s'articule autour d'un événement qu'on ne découvre qu'à la fin, en alternant des bout de ce qui se passe avant (montés dans l'ordre chronologique), et des bouts de ce qui se passe après (montés dans l'ordre inverse), jusqu'à la convergence.
Rappelez-moi qu'il faudrait que je lise du Banks un de ces jours...

Avatar de l’utilisateur
Oliv
Polémiqueur
Messages : 1473
Inscription : 08 Mars 2005, 16:44
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Autres
Localisation : Bien profond
Contact :

Messagepar Oliv » 13 Jan 2008, 11:22

Tout ce que ce genre de débat m'inspire, c'est un truc tel que: pour l'immense majorité d'entre nous, il est déjà assez difficile d'écrire un bon texte correctement structuré, pour ne pas avoir la prétention de tenter le coup de la destructuration. En bref, c'est toujours le même problème: avant de chercher à révolutionner l'écriture, il faut déjà en maîtriser les bases.

Enfin je dis ça, je dis rien.
À l'Affreux Oliv (Mars 2005-Février 2010), la Patrie pas reconnaissante.

Si vous me cherchez, je ne suis plus ici.

Avatar de l’utilisateur
Curwen
Lutin curieux
Messages : 258
Inscription : 01 Mai 2007, 20:49

Messagepar Curwen » 13 Jan 2008, 13:38

C'est gentil de vouloir injecter du réalisme dans tout ça, Oliv.
Mais bon, si on devait suivre ton raisonnement, on aurait que des topics sur le grammaire et l'orthographe sur ce forum et la dissection de l'écrivain ne nous conduirait pas bien loin... whistle
Lilith, grande Lilith, regarde le Marié

Avatar de l’utilisateur
Ookdelph
membre d'honneur
Messages : 743
Inscription : 21 Fév 2006, 11:14
Localisation : Roâr ?
Contact :

Messagepar Ookdelph » 13 Jan 2008, 13:49

Absatively. Et si on a ce genre de truc en tête, il vaut mieux l'essayer. Ce sera peut-être souvent pour se rendre compte que ça ne marche pas, mais à force, on a quand même une chance d'y arriver, non ?

Avatar de l’utilisateur
Beorn
Peluche de choc
Messages : 1127
Inscription : 04 Nov 2006, 22:29
Localisation : aimanté sur le frigo

Messagepar Beorn » 14 Jan 2008, 09:45

Neryelle a écrit :Par contre je me demandais si à votre avis ça le faisait qu'il y ait des chevauchements ou pas ? Du genre le chapitre 1 se déroule lundi, puis mardi jusqu'à midi. Fin du chapitre 1.

On passe au chapitre 2 qui introduit de nouveaux personnages et commence dans la nuit du lundi au mardi et met un peu de temps à en arriver là où on en était resté au chapitre 1, puis continue.


C'est marrant, c'est exactement ce que je suis en train de faire en ce moment.

C'est assez faisable je crois, même s'il y a évidemment des écueils :
-éviter de lasser le lecteur en disant deux fois la même chose.
-se débrouiller pour qu'il y ait des éléments de suspens et d'incertitude lors de la deuxième "vision", alors qu'on sait déjà ce qui va suivre.
-donner des "règles du jeu" assez claires au lecteur pour qu'il ne s'y perde pas : par exemple, faire parler un personnage puis l'autre, chacun racontant sa vision et ses propres petits problèmes.
On doit pouvoir trouver d'autres règles, tant que ça reste facile à comprendre.
Les conseils de Tonton Beorn + ses frasques dans le monde de l'édition
T1 "La perle et l'enfant" (Mnémos) en librairie le 23 septembre !

Avatar de l’utilisateur
Curwen
Lutin curieux
Messages : 258
Inscription : 01 Mai 2007, 20:49

Messagepar Curwen » 25 Jan 2008, 12:04

Un truc que j'aimerais beaucoup ça serait une trilogie dont chaque tome donne un point de vue différent sur l'action. Ca se serait un pari intéressant et puis ça réinventerait un peu le découpage classique de la trilogie de fantasy en lui donnant une tout autre saveur.
Le trois romans commenceraient au même point et finiraient au même point, mais leur propos n'aurait rien à voir.

(Cela dit, ça marcherait aussi dans d'autres genres littéraires, j'en suis sûr. :P )
Lilith, grande Lilith, regarde le Marié

Avatar de l’utilisateur
Beorn
Peluche de choc
Messages : 1127
Inscription : 04 Nov 2006, 22:29
Localisation : aimanté sur le frigo

Messagepar Beorn » 25 Jan 2008, 13:30

Curwen a écrit :Un truc que j'aimerais beaucoup ça serait une trilogie dont chaque tome donne un point de vue différent sur l'action.


Un exemple en littérature "blanche" : "la trilogie du jardin d'hiver", de Alice Thomas Ellis.
Une histoire de mariage catastrophique en préparation, vue par trois personnages sur trois romans.

Je le conseille à tous ceux qui veulent se lancer dans les descriptions croisées à plusieurs personnages (chacun des "témoins" a une personnalité très différente, chacun ajoute à l'histoire des "morceaux" connus de lui seul, les scènes peuvent complètement changer de sens selon le point de vue etc...).
Les conseils de Tonton Beorn + ses frasques dans le monde de l'édition
T1 "La perle et l'enfant" (Mnémos) en librairie le 23 septembre !

Avatar de l’utilisateur
Ookdelph
membre d'honneur
Messages : 743
Inscription : 21 Fév 2006, 11:14
Localisation : Roâr ?
Contact :

Messagepar Ookdelph » 25 Jan 2008, 13:55

question qui a son importance : est-ce que ces romans sont longs ? parce que j'aurais tendance à penser que ce genre de choses est pas mal d'un chapitre à l'autre, même pas forcément de façon systématique, mais sur des romans entiers...
faudrait vraiment faire attention à ce que les détails importants soient bien assimilés (d'un roman à l'autre !) sans trop en faire pour ne pas gâcher les effets de surprise, et surtout, surtout, ne pas donner au lecteur l'impression qu'il lit plusieurs fois de suite le même roman.

Je suis peut-être étroite d'esprit, là, mais comme ça, d'un point de vue de lectrice comme d'auteur (débutante certes), ça me paraît difficilement réalisable.


Revenir vers « Entrée des artistes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités