Jusqu'où...

Avatar de l’utilisateur
Jo Ann v.
Messages : 44
Inscription : 13 Avr 2009, 22:36
Localisation : Entre Mer et Montagne
Contact :

Re: Jusqu'où...

Messagepar Jo Ann v. » 02 Août 2009, 04:57

J'écris surtout du contemporain, mais c'est clair que mes recherches m'ont beaucoup aidé pour mon univers fantasy.
Comme j'aime que mes personnages soient des êtres torturés, traumatisés, il m'a fallu bien vérifier mes manuels et dictionnaires de psychologie.

Souvent les écrivains pensent qu'il faut des paragraphes entiers pour montrer qu'ils ont fait des recherches et qu'ils ne parlent pas gratuitement. Ce qui donne des passages professoraux, ennuyeux, qu'on lit en diagonal. Souvent, des centaines de pages ne servent qu'à une réplique.
J'ai fait des recherches sur la transexualité pour mon dernier NaNo. J'ai lu des pages et des pages sans fin pour connaître la procédure. A la fin, j'ai eu trois lignes à écrire dans mon histoire, du genre: « on m'a refait le front, le menton, le nez, les joues, les fesses, les seins... je suis en silicone, fil d'or et hormones de substitution. » ou quelque chose comme ça. A moins de faire un essai sur la thérapie hormonale, sur l'opération de changement de sexe et le suivi psychologique des transexuels, je ne vois pas l'intérêt de donner davantage de détails alors que c'est une conversation entre amies.
Est-ce qu'en parlant avec des amis, si vous étiez transexuel et aviez un coup de blues, vous diriez « ils ont changé ma ligne de naissance de cheveux, remonté mes pommettes, changé mon menton, affiné mon nez (ça c'est pour le visage), ils m'ont castré, fait une vaginoplastie, refait mes fesses, créé des seins... » je passe d'autres détails douloureux (mon imagination déborde au-delà du tolérable parfois) ? Non. A moins de vouloir expliquer la procédure (ce n'était pas le cas de mon personnage), aucun intérêt.
Les centaines de pages n'ont pas été inutiles, mais ne sont pas toutes nécessaires. Sinon, ça ne ferait qu'alourdir...
JA.
Ecrivain nocturne, nomade et solitaire.
, Points de Vue d'une Coccinelle

Avatar de l’utilisateur
Isleene
Messages : 12
Inscription : 01 Août 2009, 14:21
Localisation : Tours/Toulouse
Contact :

Re: Jusqu'où...

Messagepar Isleene » 02 Août 2009, 14:18

Je suis parfaitement d'accord avec Jo ann, Pas besoin d'en écrire des tonnes c'est à mon sens le meilleur moyen de lasser le lecteur.

Pour ma part et comme ce que j'écris la plupart du temps relève d'un mélange entre le roman historique et la fantasy, je suis obligée de me renseigner sur une foule de détails, sur le contexte politique, lire rapidement les biographies des grands personnes de l'époque ainsi que ceux qui graviteront autour de mon intrigue. Après c'est aussi une déformation professionnelle de ma part puisque je suis étudiante en histoire :roll:
Mais au final cela ne se traduit pas pas de longs paragraphes biographiques, simplement assez pour pouvoir modeler ensuite le personnage comme je l'entend

Avatar de l’utilisateur
Choups
Messages : 99
Inscription : 22 Juil 2009, 22:06
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantastique
Localisation : Sanary sur Mer

Re: Jusqu'où...

Messagepar Choups » 03 Août 2009, 11:19

Sachant que mes lectrices sont du genre "pinailleuses", alors que je suis dans le survol des généralités, j'ai porté une attention particulière à la cohérence. Même un acte de magie doit être cadré et crédible... j'ai fait des recherches principalement sur les règles de typo et grammaire. Le reste est un mélange d'imagination et de lectures. Pour le prochain tome, j'ai fait des recherches, mais on reste dans des mondes imaginaires, alors j'en ferai ce que ma muse décidera !

Avatar de l’utilisateur
Balken
Messages : 114
Inscription : 16 Juil 2009, 21:51

Re: Jusqu'où...

Messagepar Balken » 03 Août 2009, 12:16

Je pense que, notamment en ce qui concerne les détails techniques, la cohérence est plus importante que la véracité pure.

Attention, je ne dis pas qu'il vaut mieux broder un joli truc complètement faux en permanence. Mais si je reprends l'exemple du fil "le truc qui coince" à propos des dégâts psychologiques, on se fiche que tel fait puisse faire perdre la mémoire et pas le langage parce que ça a pas été prouvé bla bla bla. Au final le lecteur ne s'en souviendra pas dans un mois, ça a fait avancé le récit point barre. Dans le même ordre d'idée, dire que tel type de navire avance à telle vitesse alors qu'en fait ben ça se peut pas, tant pis..

Mais je le redis, c'est quand on adapte des données techniques à des situations. Si c'est pour des vérités générales que le elcteur risque de retenir, alors ça serait lui jouer un sale tour, notamment s'il le ressort à un dîner whistle

Avatar de l’utilisateur
Selsynn
ordre de l'automne
Messages : 139
Inscription : 20 Juil 2009, 15:04
Livre préféré chez Mille Saisons : La Fortune de l'Orbiviate
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy, Fantastique et SF
Contact :

Re: Jusqu'où...

Messagepar Selsynn » 03 Août 2009, 13:30

Déjà j'ai tendance à être allergique à toute recherche d'informations où il faut tout reprendre, choisir ce qu'on veut et tout et tout. J'aime pas. Comme j'ai jamais aimé faire de commentaires de textes ou de dissertation.
Je ne fais pas partie des pointilleux titillant qui se disent littéraires (non pas que j'ai quelques choses contre ses derniers !) je suis une scientifique et j'évite en général tout détail.
Mes histoires, si elle commencent dans le monde actuel (et de France ^^) passent assez vite dans un autre contexte où l'héroïne apprends de nouvelles règles qu'il me semble que j'applique tout du long de mon histoire. Après j'essaie de les faire lire pour savoir si c'est réussi...

La seule recherche que je me souvienne d'avoir fait était sur le climat à Madagascar.
Cela me semblait nécessaire, car je plaçais le début de l'action au cœur de l'île. je ne sais d'ailleurs pas si ce que j'avance est plausible par un malgache... Mais comme je fais commencer mes histoires de chez moi pratiquement, il y a une grande part de vécu, qui vaut je trouve plus que toutes les recherches du monde !
Selsynn...
Rêveuse à temps plein !

Avatar de l’utilisateur
Cendrefeu
ordre de l'automne
Messages : 171
Inscription : 15 Sep 2008, 14:47
Livre préféré chez Mille Saisons : La Fortune de l'Orbiviate
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy, Fantastique et SF
Localisation : Mur de Berlin

Re: Jusqu'où...

Messagepar Cendrefeu » 03 Août 2009, 15:19

Cendrefeu
"Regardez-les : vous laisserez un souvenir "

Avatar de l’utilisateur
siana-blackangel
membre d'honneur
Messages : 1418
Inscription : 01 Fév 2008, 18:56
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : dans le 49, entre la terre et les nuages
Contact :

Re: Jusqu'où...

Messagepar siana-blackangel » 03 Août 2009, 15:27

Pareil, je suis toujours rendue à chercher des trucs pour tout et n'importe quoi.
Dernièrement, je me renseignais sur les reliefs et paysages de la Belgique, au alentours de Mons (avec notamment le bois de Sars-la-Bruyère, la chaussée de Brunehault et le pavillon des chasseurs), donc si certains connaissent bien, je suis preneuse de détails et descriptions! :wink:


Avatar de l’utilisateur
Balken
Messages : 114
Inscription : 16 Juil 2009, 21:51

Re: Jusqu'où...

Messagepar Balken » 03 Août 2009, 15:44


Avatar de l’utilisateur
Cendrefeu
ordre de l'automne
Messages : 171
Inscription : 15 Sep 2008, 14:47
Livre préféré chez Mille Saisons : La Fortune de l'Orbiviate
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy, Fantastique et SF
Localisation : Mur de Berlin

Re: Jusqu'où...

Messagepar Cendrefeu » 03 Août 2009, 16:05

Je le fais pour moi, histoire d'être en paix avec ma conscience :lol:

Le truc, c'est que je voulais de la neige, et je voulais être certaine qu'il ne soit pas encore trop tôt dans la saison. Mais pour le coup, ca n'interressera personne en dehors de moi.
Qu'il neige trois jours plus tôt ou plus tard, ca ne mettra en péril mon scénario, mais je voulais juste éviter de me planter d'un mois, d'où la démarche.
Cendrefeu
"Regardez-les : vous laisserez un souvenir "

Avatar de l’utilisateur
Isleene
Messages : 12
Inscription : 01 Août 2009, 14:21
Localisation : Tours/Toulouse
Contact :

Re: Jusqu'où...

Messagepar Isleene » 03 Août 2009, 16:29

Dernière recherche en date... L'ère du verseau, j'en suis à écumer les forum sur le paganisme, la wicca et ce qui s'en rapporche pour essayer d'en connaitre le plus possible dessus puisque c'est autour de ça que s'articule tut mon premier tome. Et même si je n'utilise pas ce que je trouve ou que je transforme volontairement certaines données, je continue à chercher par curiosité aussi.

Avatar de l’utilisateur
Galliana
ordre de l'été
Messages : 379
Inscription : 28 Sep 2006, 20:44
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy
Contact :

Re: Jusqu'où...

Messagepar Galliana » 30 Mars 2011, 14:38

Je fais tout pour que mes récits soient les plus crédibles possibles. Même dans les pensées de mes personnages, il faut que ce soit cohérent et en phase avec ce que l'on peut attendre d'eux. Si le personnage est schizophrène, je ferais des recherches approfondies sur la schizophrénie pour que ça colle. Si une scène se passe dans un forge, je ferais des recherches sur le fonctionnement des forges... ou me rendrais directement dans une forge... La crédibilité est très importante pour moi.
Un blog et un facebook pour mes fans potentiels (on a le droit de rêver non ?)



Avatar de l’utilisateur
Oph
Ninja !
Messages : 884
Inscription : 27 Déc 2007, 11:47
Localisation : Dans le tiroir à ninjas
Contact :

Re: Jusqu'où...

Messagepar Oph » 31 Mars 2011, 20:11

M'en parle pas, ma pauvre...
Pour une tôle d'alu-cuivre un peu épaisse à découper, problématique qui occupe environ deux pages, j'ai dû passer trois heures à écumer le Web à la recherche de documentation sur les méthodes utilisables. Le tout sachant que je ne pars pas de rien : j'ai fait de la métallurgie pendant mes études.

Après, j'avoue être parfois plus légère. Je crois que plus le sujet m'est familier, plus je tiens à ne pas dire de bêtises. Par exemple, bien que j'aie fait un peu de voile, je suis une quiche en vieux gréements, et là, ce n'est pas de la doc qu'il m'a fallu : c'est un "consultant technique" qui m'a pointé une par une toutes mes énormités, après coup.

Avatar de l’utilisateur
Napalm Dave
Lézard explosif
Messages : 1078
Inscription : 11 Nov 2006, 23:10
Livre préféré chez Mille Saisons : Les Perles d'Allaya
Localisation : Tours city
Contact :

Re: Jusqu'où...

Messagepar Napalm Dave » 01 Avr 2011, 22:01

je recherche toujours le renseignement le plus proche de la vérité avant de l'adapter à la fiction: ainsi, hier soir, j'ai mis une petite demi-heure à créer un héros et je voulais que celui-ci ait un passé comme militaire "de reconnaissance" et ayant déjà combattu: j'ai tout simplement cherché quelles unités françaises étaient engagées en Afghanistan, quand, et avec quel type de soldats. j'ai pu ainsi lui créer un passé crédible, à mon enquêteur!

Autre exemple, pour un roman que j'écris et dont l'action se situe en 1984, j'ai vérifié les archives météo et je me suis rendu compte qu'une tempête collait pile poil avec la chronologie que je m'étais fixée. alors bien sûr, on peut adapter après coup un 1984 fictif, mais lorsque le web permet autant d'accès rapide à l'information, autant l'utiliser.

Avatar de l’utilisateur
Rudiment
membre d'honneur
Messages : 718
Inscription : 02 Mars 2006, 13:43
Livre préféré chez Mille Saisons : Les Perles d'Allaya
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy

Re: Jusqu'où...

Messagepar Rudiment » 02 Avr 2011, 15:46

Sur la quantité de romans de fantasy que j'ai lus, j'ai vu relativement peu de critiques touchant á un manque de "réalisme" des histoires.

Toutefois, si je possédais un détecteur d'invraisemblances (si un tel engin existait) basées sur le principe de cause á effet et que je passais au cribble mon rayon fantasy, je suis certain qu'il virerait au rouge aussitot.

Si ce n'est pas sur l'alimentation, ce sera sur les transports (quels bourrins !), sinon sur les armes et les vetements, la végétation et le climat, la santé et les coutumes... Mais que dis-je, le perso n'entraverait que pouic tout juste sorti de sa vallée ou de ses montagnes. Quand á contituer une "agence tous risques" de la quete, cela tiendrait du miracle si ses membres venaient d'horizons différents, comme c'est trop souvent la regle.

"Qu'estcetubaragouinesjecomprendsquedallemaispourquoitucausescommeca ?" serait certainement l'espece de bruit de fond qui reviendrait dans les dialogues des persos. Il leur faudrait passer par un traducteur (qui n'apparait pas dans les histoires) polyglotte á souhait et, bien sur, invulnérable ou invisible quand la horde chaotique s'abat sur le groupe qui s'interroge sur la signification de la prophétie commodément rendue dans cette langue commune passe-partout (Imaginez-vous ce que signifient l'existence d'une langue commune et ses conséquences sur les cultures et les modes de vie ?).

Pourtant, malgré ce manque de cohérence, on lit des histoires de fantasy et on les apprécie la plupart du temps. Non ? Pour moi, c'est le cas.

Il existe un contrat de confiance sinon d'indulgence du lecteur envers l'histoire et sa cohérence. Il ne peut en etre autrement. Tous les écrivains de fantasy en profitent, car qui peut embrasser les mondes (le vrai et le fictif) dans toute leur complexité ? Les auteurs les plus sérieux cherchent dans la réalité les éléments nécéssaires á la crédibilité des personnages, de leur passé, de leurs biens, coutumes... Ils iront déterrer de vieilles archives pour savoir comment diable on fabriquait tel onguent et avec quels ingrédients. Ce n'est qu'un exemple. Cette pratique du détail est fort louable, á mon avis, mais vite ingérable si on pousse tant soit peu la logique.

Qui avait acces aux ingrédients de mon onguent ? A quel moment de l'année et par quel climat et sous quelle latitude pouvait-on les ramasser, les cueillir ? Les effets secondaires ? Le prix ? Contre quoi pouvait-on le troquer, sinon ? Ca n'en finit plus, car tout á l'intérieur du monde créé forme un systeme cohérent dans ses causes et ses effets.

Je dirai que ce souci de "réalisme" implique un choix et que ce choix doit porter sur les points les plus importants de l'histoire, les secondaires pouvant profiter de ce contrat d'indulgence dont je parlais tout á l'heure. Nul lecteur n'est au courant de tout ce qui l'entoure, et en général en sait trop peu sur tous les aspects de l'époque médiévale pour taxer l'auteur de manque de réalisme ou de cohérence. D'ailleurs, qui lit des histoires de fantasy pour savoir comment vivait réellement le seigneur dans son castel ? Personne. Les ouvrages scientifiques sont bien meilleurs, pour cela. Par contre, coté dragons, il est préférable de lire de la fantasy, mais alors oublions le réalisme (mais pas la cohérence !).

Je crois que le lecteur pardonne á l'auteur ses écarts tout simplement parce qu'il en sait pas beaucoup plus en tout. Un expert en médecine naturelle relevera facilement les invraisemblances quant aux onguents, infusions et autres cataplasmes, mais ne dira rien sur la résistance d'un canasson, la longueur d'une main-gauche (kezako ?) ou l'existence de telle loi.

Alors si je dis que cette histoire est cohérente parce que l'onguent est tel qu'on le fabriquait il y a 800 ans, mais que je passe sur l'incohérence du héros qui cavale 100 bornes dans la journée dans les fondrieres pour le rapporter á temps á sa belle en péril, mon jugement n'a guere de valeur. Comme le souci de réalisme de l'auteur qui a peché par méconnaissance des bourrins et de l'état des autoroutes en l'an 1300. On peut pas etre bon en tout, et le but de la manip reste de divertir le lecteur et de lui faire aimer l'histoire.

A mon avis, le lecteur doit faire confiance á l'auteur et/ou faire preuve d'indulgence tandis que l'auteur doit tendre vers le plus de crédibilité et de cohérence possible - notamment en se renseignant sur la vraisemblance de ce qu'il met en scene afin de ne pas abuser du crédit confiance/indulgence de son lecteur. En cas contraire, le divertissement est amoindri voire impossible.

Non ?


Avatar de l’utilisateur
Napalm Dave
Lézard explosif
Messages : 1078
Inscription : 11 Nov 2006, 23:10
Livre préféré chez Mille Saisons : Les Perles d'Allaya
Localisation : Tours city
Contact :

Re: Jusqu'où...

Messagepar Napalm Dave » 02 Avr 2011, 16:05

Comme je l'ai dit il y a longtemps ici, la fantasy peut admettre de petites incohérences tant que les ficelles de l'intrigue ne sont pas des ficelles de navire:
par exemple, pour le temps de transport, si le méchant chevalier noir s'est lancé à la poursuite de vos héros un mois après leur départ d'un point a, c'est un peu gros qu'ils le retrouvent en train de siroter l'apéro à la terrasse de leur auberge le chapitre suivant.

Le langage est une source constante d'incohérences: avez-vous remarqué effectivement comment les héros arrivent à dialoguer sans difficultés avec des ressortissants d'autres royaumes voire d'autres dimensions? Pour mon roman "la chute des anges", j'ai posé le problème avant de le contourner: mon héroïne est en fait un être fée qui a été élevée comme une humaine sur Terre mais elle n'a pas perdu sa capacité à parler un langage commun aux être fées du monde médiéval-fantastique où elle chute: c'est une capacité innée qui était en sommeil. Par contre, elle ne comprend pas un traître mot de ce que racontent les humains de ce monde méd-fan et la copine terrienne qui l'a accompagnée dans sa chute elle ne comprend rien du tout, je vous raconte pas les quiproquos!

En fantastique et en historique, le problème est différent, tout doit être pensé en termes de réalisme. Vous avez beau vous y connaître à fond sur une période historique, vous commettrez fatalement des erreurs et des anachronismes à moins de passer des années à se documenter: c'est là que la fantasy ou l'uchronie volent au secours du plaisir d'écrire car sincèrement, c'est dur et vous trouverez toujours un lecteur plus connaisseur que vous qui vous contredira...

Avatar de l’utilisateur
siana-blackangel
membre d'honneur
Messages : 1418
Inscription : 01 Fév 2008, 18:56
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : dans le 49, entre la terre et les nuages
Contact :

Re: Jusqu'où...

Messagepar siana-blackangel » 02 Avr 2011, 16:13

Le premier problème de langue qui s'impose, chez moi, je l'ai résolu grâce à un tour de magie assez simple. ^^
La jeune fille d'une autre dimension se sert de sa compréhension des deux langues (la notre et la sienne) pour transmettre automatiquement les paroles (des gens autour d'eux) traduites par télépathie au adolescents de notre monde qui l'accompagnent.
Et il existe des méthodes d'apprentissage rapide des langues grâce à la magie. whistle

Enfin, ça ne m'empêche pas de faire des recherches pour un tas d'autres trucs...


Avatar de l’utilisateur
Rudiment
membre d'honneur
Messages : 718
Inscription : 02 Mars 2006, 13:43
Livre préféré chez Mille Saisons : Les Perles d'Allaya
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy

Re: Jusqu'où...

Messagepar Rudiment » 02 Avr 2011, 16:22


Avatar de l’utilisateur
siana-blackangel
membre d'honneur
Messages : 1418
Inscription : 01 Fév 2008, 18:56
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : dans le 49, entre la terre et les nuages
Contact :

Re: Jusqu'où...

Messagepar siana-blackangel » 02 Avr 2011, 16:30

Un autre moyen que j'utilise aussi avec la télépathie, c'est la communications d'idées, plus que de mots. Ça me sert plusieurs fois entre humains et animaux.


Avatar de l’utilisateur
Rudiment
membre d'honneur
Messages : 718
Inscription : 02 Mars 2006, 13:43
Livre préféré chez Mille Saisons : Les Perles d'Allaya
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy

Re: Jusqu'où...

Messagepar Rudiment » 02 Avr 2011, 16:57


Avatar de l’utilisateur
Napalm Dave
Lézard explosif
Messages : 1078
Inscription : 11 Nov 2006, 23:10
Livre préféré chez Mille Saisons : Les Perles d'Allaya
Localisation : Tours city
Contact :

Re: Jusqu'où...

Messagepar Napalm Dave » 02 Avr 2011, 17:02



Revenir vers « Entrée des artistes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités