Fin heureuse ou tragique ?

Avatar de l’utilisateur
Bloody Rose
Vampire de charme
Messages : 290
Inscription : 08 Juin 2005, 11:52
Localisation : aix en provence
Contact :

Fin heureuse ou tragique ?

Messagepar Bloody Rose » 03 Mai 2006, 23:48

En général préférez-vous écrire ( ou même lire ) des fins heureuses ou plutôt tournées vers le dramatique ? Parce que je ne sais pas ce que j'ai mais je ne peux pas m'empêcher à chacune de mes histoires, que ce soit romans ou nouvelles de prévoir une fin qui se termine mal. Et de même j'apprécie plus les romans qui ont une fin malheureuse. Je ne sais pas trop pourquoi. Peut-être parce que les fins heureuses me laisse plus sceptique, me semblent trop idéalisées.
Et vous quand est-il ? Est-ce que vous partagez mon sentiment ou est-ce plutôt le contraire ?

Avatar de l’utilisateur
Cian
Tapis en sursis
Messages : 774
Inscription : 14 Fév 2006, 00:23
Localisation : Aquitaine (Bordeaux)
Contact :

Messagepar Cian » 03 Mai 2006, 23:49

Et une fin mitigée, un poil amère, comme dans la vraie vie ?

Cian.
Un songe, sinon rien
http://adulon.e-monsite.com/

Avatar de l’utilisateur
Bloody Rose
Vampire de charme
Messages : 290
Inscription : 08 Juin 2005, 11:52
Localisation : aix en provence
Contact :

Messagepar Bloody Rose » 03 Mai 2006, 23:51

Oui c'est pas mal aussi, bien que j'ai du mal à m'imaginer ce que ça pourrait être :-?

Avatar de l’utilisateur
Cian
Tapis en sursis
Messages : 774
Inscription : 14 Fév 2006, 00:23
Localisation : Aquitaine (Bordeaux)
Contact :

Messagepar Cian » 03 Mai 2006, 23:54

Hum, par exemple Frodon,
il a sauvé le monde mais il s'en va après en avoir pris plein la gueule.
C'est un vainqueur brisé.

Cian.
Un songe, sinon rien
http://adulon.e-monsite.com/

Avatar de l’utilisateur
Oliv
Polémiqueur
Messages : 1473
Inscription : 08 Mars 2005, 16:44
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Autres
Localisation : Bien profond
Contact :

Messagepar Oliv » 03 Mai 2006, 23:56

La grande majorité de mes nouvelles se terminent par la mort des personnages principaux, voire purement et simplement par l'Apocalypse.

Je ne sais pas si c'est ma nature pessimiste qui s'exprime ou si je fais ça tout bonnement par facilité, la mort étant la plus évidente des fins.
À l'Affreux Oliv (Mars 2005-Février 2010), la Patrie pas reconnaissante.

Si vous me cherchez, je ne suis plus ici.

Avatar de l’utilisateur
Lune-des-Illusions
ordre de l'automne
Messages : 196
Inscription : 12 Août 2006, 14:43
Localisation : Saint Benoit, près de Poitiers
Contact :

Messagepar Lune-des-Illusions » 12 Août 2006, 20:19

J'écris le plus souvent des textes tristes ou si je fais une fin heureuse, il y a toujours une touche de réalisme, un petit quelque chose qui rend le moment un peu moins joyeux. Et inversement, une fin triste aura quelque chose de joyeux, une touche d'espoir. :P
" Le temps efface tout, et à la fin, il ne reste que les ténèbres. "

Stephen King

Avatar de l’utilisateur
MAF
Messages : 51
Inscription : 23 Mai 2005, 13:31
Localisation : Belgique, une fois
Contact :

Messagepar MAF » 14 Août 2006, 08:49

Monsieur Pignon, votre prénom c'est François, c'est juste ? Eh bin lui c'est pareil : c'est Juste.

Avatar de l’utilisateur
Neeva
Lapin-garou
Messages : 143
Inscription : 11 Mai 2006, 23:10
Localisation : Liège - Belgique
Contact :

Messagepar Neeva » 15 Août 2006, 17:08

Au début, j'avais tendance à faire mourir mon héros à la fin de chaque histoire, parce que j'aime aussi les fins tragiques. Mais bon, mes relecteurs ont fini pas piger le truc, alors je me suis dit que c'était pas fun, qu'il fallait aussi penser à ses lecteurs. Même si j'aime les fins tragiques, je n'aimerais ni que tous les bouqins que je lis se finissent ainsi ni que mon auteur préféré finisse tous ses bouquins dans le tragique. Quand on connait la fin, l'intérêt décroit...

Pour moi, la meilleure fin est la fin qui ne déçoit pas. Qu'elle soit optimiste, pessimiste, tragique, comique, apocalyptique, ouverte, douce-amère, abrupte, étonnante... elle doit clôturer le récit de manière satisfaisante. Y a rien de pire qu'une fin ratée.

Avatar de l’utilisateur
Oliv
Polémiqueur
Messages : 1473
Inscription : 08 Mars 2005, 16:44
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Autres
Localisation : Bien profond
Contact :

Messagepar Oliv » 15 Août 2006, 17:20

"Toutes ses histoires ont une fin heureuse. C'est parce qu'elle sait quand les arrêter.
Elle a saisi le problème avec les histoires: si vous les laissez durer trop longtemps, elles finissent toutes dans la mort."


Ne faites pas attention à moi, j'avais juste envie de citer Sandman, parce que le sujet s'y prêtait bien.
À l'Affreux Oliv (Mars 2005-Février 2010), la Patrie pas reconnaissante.

Si vous me cherchez, je ne suis plus ici.

Avatar de l’utilisateur
Max Katarn
Fatal $
Messages : 278
Inscription : 26 Juil 2006, 11:30
Localisation : Contre sa petite Lune
Contact :

Messagepar Max Katarn » 16 Août 2006, 09:29

Disons que mes histoires finissent plutôt bien... je fais pas un roman ou un scénar pour que tout finisse comme une tragédie, il y a eu un progrés notable pour les personnages (même si la plupart ne sont plus là pour en parler :lol: ).

C'est assez nuancé, comme dans la vraie vie.
Le sacrifice d'un personnage, bon ou mauvais, apporte souvent quelque chose à l'une ou l'autre des parties en jeu dans l'histoire.

Avatar de l’utilisateur
luciole
Baby star
Messages : 272
Inscription : 26 Jan 2005, 22:37
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Autres
Contact :

Messagepar luciole » 16 Août 2006, 13:29

Fin heureuse ou tragique? Aujourd'hui je suis sceptique. C'est comme demander si la vie de quelqu'un est heureuse ou tragique. Pour certains elle est relativement tranquille, pour d'autres cahotique, mais c'est ça la vie.
Et pour tout le monde elle se termine de la même manière non?*





Avatar de l’utilisateur
Naelle
Messages : 15
Inscription : 16 Août 2006, 02:06
Localisation : Entre Terre et Mer
Contact :

Messagepar Naelle » 16 Août 2006, 19:44

hihi eh bien, comme beaucoup de personnes ici, j'aime bien qu'un roman se termine mal parce qu'on ne s'y attend pas la plupart du temps

Par contre, pour mes écrits, j'adore faire des fins ouvertes, laissant libre-cours à l'imagination du lecteur.
J'aime reposer un livre et me demander "Est-ce que je l'ai aimé?"....
D'où mon amour pour les oeuvres de Didier Quesne!!
(euh, dites, je dois pas rien payer là pour faire de la pub à un auteur édité dans une autre boite? scratch :lol: )
"Life's but a dream
Within a dream"
- Edgar Allan Poe -

Avatar de l’utilisateur
Neeva
Lapin-garou
Messages : 143
Inscription : 11 Mai 2006, 23:10
Localisation : Liège - Belgique
Contact :

Messagepar Neeva » 16 Août 2006, 23:25


Avatar de l’utilisateur
utika
Temponaute
Messages : 582
Inscription : 14 Oct 2005, 10:06

Messagepar utika » 17 Août 2006, 09:20


Avatar de l’utilisateur
Neeva
Lapin-garou
Messages : 143
Inscription : 11 Mai 2006, 23:10
Localisation : Liège - Belgique
Contact :

Messagepar Neeva » 18 Août 2006, 00:02


Avatar de l’utilisateur
Thésée
Messages : 15
Inscription : 08 Sep 2006, 18:48

Messagepar Thésée » 26 Sep 2006, 18:35


Avatar de l’utilisateur
Thorgal
Messages : 8
Inscription : 19 Sep 2006, 17:56
Localisation : Andorel
Contact :

Messagepar Thorgal » 26 Sep 2006, 18:45

The Thorgal...

Avatar de l’utilisateur
Saperlipopette
Messages : 5
Inscription : 29 Mars 2006, 18:34
Localisation : Près du grand sapin vert
Contact :

Messagepar Saperlipopette » 27 Sep 2006, 13:35

Moi j'aime bien les fins des livres de Gemmell. Son héros meurt mais il laisse souvent une porte ouverte vers l'espoir.
Quant on s'identifie à un "héros" de livre, il est souvent cruel de le vois mourir à la fin. On meurt aussi un peu avec lui (d'ailleurs Harry va t-il vraiment mourir dans le 7e opus ?!!! hi hi hi... diablo ).
Mais ce sont aussi les choses naturelles de la vie. Je préfère savoir qu'un personnage principal d'un livre meurt de façon "héroïque" que de l'imaginer vieillissant et radotant, racontant son histoire avec regret à ses petits enfants...(s'il en a).
Personnellement j'avoue que j'ai commencé à écrire et que je ne sais pas au bout de 500 pages si je vais faire mourir mon héroine.. quel dilemme ! :cry:
C'est mieux de lire la fin dans les livres des autres auteurs. :wink:

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Muse corsetée
Messages : 1263
Inscription : 20 Fév 2006, 14:40
Localisation : L'Hermitain
Contact :

Messagepar Roanne » 27 Sep 2006, 14:53

* *
* *

lyanaeran
Messages : 14
Inscription : 19 Août 2005, 14:19

Messagepar lyanaeran » 27 Sep 2006, 16:33

lyanaeran :twisted:


Revenir vers « Entrée des artistes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot] et 2 invités