[2006] Tome 2 : La Guerre des Immortels

Modérateur : luciole

Avatar de l’utilisateur
Jerome
Le Tatoué
Messages : 269
Inscription : 23 Mars 2006, 09:54
Localisation : Troyes
Contact :

Messagepar Jerome » 23 Nov 2006, 22:41

Exact Noony, le style devient de plus en plus mature, le superflu s'efface de plus en plus devant l'essentiel.

J'ai lu les 100 premières pages (trop tôt pour me faire un vrai avis) et globalement je suis ravi. L'intrigue met un bout de temps à s'amorcer dans le t1, mais là, ça avance franchement (même si Lu a cette qualité qui n'est pas des moindres qu'est celle de savoir prendre son temps et de simplement échafauder son univers.)

Elle a toujours le même style original pour ne pas dire marginal, à nul autre semblable, à nul autre comparable, avec un vrai impact visuel dans chacune des descriptions. L'hybride de roman fantasy et de conte quasi philosophique par moments est assez rafraîchissant.

Deux critiques cependant : il est dommage que les moments d'action (action au sens large du terme) des personnages soient si réduits. C'est en les accompagnant un certain temps, même dans leur quotidien, que leur personnalité se révèle, et ce n'est pas le cas jusqu'à maintenant.

Et puis, ce livre est court :shock: 230 pages, c'est un simple hors d'oeuvre... mais bon, je comprends les contraintes éditoriales, alors je ne vais pas trop râler, mais je trouve ça dommage.

Mais ce texte me ravit (oui c'est bien l'expression qui s'impose) et c'est le principal !

Avatar de l’utilisateur
Xss
Profananarteur
Messages : 1757
Inscription : 24 Jan 2005, 17:31

Messagepar Xss » 24 Nov 2006, 06:56


Avatar de l’utilisateur
Jerome
Le Tatoué
Messages : 269
Inscription : 23 Mars 2006, 09:54
Localisation : Troyes
Contact :

Messagepar Jerome » 24 Nov 2006, 13:36

Je pense sincèrement qu'il vaut le coup, XSS

Chwip
Historienne
Messages : 2267
Inscription : 17 Avr 2006, 14:04

Messagepar Chwip » 25 Nov 2006, 10:13



Nafia qui se tranforme en Rafia, dans le premier sang.

Je pensais avoir plus avancé que ça, dans le train. Au temps pour moi !

J'ai bien aimé le coup du village rasé.
Sauf que : Après que la petite fille hurle, on ne sait plus qui sont "elle" et "elle. C'est un peu embrouillé. Au final on se doute que c'est la vieille qui est piétinée, mais quand même.

Chwip
Historienne
Messages : 2267
Inscription : 17 Avr 2006, 14:04

Messagepar Chwip » 25 Nov 2006, 14:45


Chwip
Historienne
Messages : 2267
Inscription : 17 Avr 2006, 14:04

Messagepar Chwip » 25 Nov 2006, 16:10


Avatar de l’utilisateur
Baldwulf
Messages : 100
Inscription : 28 Oct 2005, 15:49
Localisation : Lost in Dreamlands
Contact :

Messagepar Baldwulf » 27 Nov 2006, 13:36

Je l'ai ! Je l'ai ! Je l'ai !!! :cheers:
Maintenant reste à le lire (et à remercier ma Douce de n'avoir pas attendu ma fête pour me l'offrir) ! :biggrin:

Avatar de l’utilisateur
Jerome
Le Tatoué
Messages : 269
Inscription : 23 Mars 2006, 09:54
Localisation : Troyes
Contact :

Messagepar Jerome » 28 Nov 2006, 23:42

Fini. J'ai un paquet de choses à dire.

On ne peut pas vraiment comparer les deux épisodes au niveau de l'intrigue et de son déroulement car au final ils forment un seul et même roman. Cependant, le premier tome m'avait davantage charmé, par sa force évocatrice, son parfum de rêve léger se suffisant à lui-même... le second est plus pauvre même si son point fort est de bénéficier d'une intrigue lancée. Je reste un peu sur ma faim, car ce menu est un brin frugal. Pour parler métaphoriquement, je dirais que le premier tome est comparable à un cheval sauvage perdu dans une campagne inconnue, curieux et observateur, trépignant afin de retrouver une route, alors que le second est plutôt comparable à un cheval sellé, harnaché, avec de gigantesques oeillères qui l'empêchent d'embrasser le paysage du regard, galopant à perdre haleine sur une route. (Evidemment, cela ne vaut pas dans l'absolu...) Le Sablier aurait pu être un excellent livre si Lu avait réussi à trouver un compromis entre le déroulement de la quête et la simple rêverie qui enveloppe le premier épisode. Pour moi, le gros point noir reste ce fait déplorable que tout soit trop élagué, trop strictement organisé. (A titre d'exemple, prenons le personnage du Premier Mage : c'est un jeune disciple, OK. Il est récompensé et heureux de l'être. On le retrouve des années après en train de comploter. Puis dans une scène où il conseille rapidement Warkan à propos du peuple et des soldats, et enfin, on le retrouve sur le lit de mort du roi. C'est trop expéditif ! C'est ce qui gène l'identification. La relation fraternelle de Ranel et Angus est bien trop superficielle. On en voit trop peu. Ce n'est pas avec trois ou quatre conversations qu'on parvient à se familiariser avec eux. Il faudrait plutôt élaguer le style (ce que Lu fait de mieux en mieux) que la chair de l'oeuvre. Je dois avouer que c'est assez choquant de lire Shining de King juste après le Sablier : avec le même nombre de signes, Lu écrit un roman entier et Steve ne fait que dépeindre (et encore, grosso modo) ses trois personnages principaux. Personnellement, le style de Lu est ravissant. Son imagination est florissante, et elle parvient à l'exprimer de la façon la plus admirable qui soit. Après, ce défaut-là (et c'est peut-être le seul qu'il m'est donné de relever) fait rétrograder le livre du statut d'excellence à celui de simple oeuvre de (très) haute qualité.

Voilà ce que j'en pense réellement.
Il n'empêche que c'était une sacrée bonne idée de publier cette trilogie.

Avatar de l’utilisateur
Oliv
Polémiqueur
Messages : 1473
Inscription : 08 Mars 2005, 16:44
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Autres
Localisation : Bien profond
Contact :

Messagepar Oliv » 08 Déc 2006, 22:08

Bon, je n'en ai pas encore lu assez - à peine la moitié à l'heure qu'il est - pour juger l'ensemble du roman, mais j'ai noté un petit détail gênant à la page 55:

"Ou encore, met parmi les mets..." >>
"Mets", quand il est écrit au sens de "nourriture" et non en tant que conjugaison du verbe "mettre", est invariable. "Met" est donc une erreur.

Après la confusion "Rafia" / "Nafia" relevé par Chwip, la liste s'allonge...

Voilà, c'était juste histoire que la ou les personne(s) concernée(s) par la correction orthographique de La guerre des immortels passe(nt) une mauvaise nuit, à maudire ce salaud d'Oliv qui ne fait rien que traquer les fautes.
À l'Affreux Oliv (Mars 2005-Février 2010), la Patrie pas reconnaissante.

Si vous me cherchez, je ne suis plus ici.

Chwip
Historienne
Messages : 2267
Inscription : 17 Avr 2006, 14:04

Messagepar Chwip » 10 Déc 2006, 15:28


Avatar de l’utilisateur
Oliv
Polémiqueur
Messages : 1473
Inscription : 08 Mars 2005, 16:44
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Autres
Localisation : Bien profond
Contact :

Messagepar Oliv » 10 Déc 2006, 21:16

À l'Affreux Oliv (Mars 2005-Février 2010), la Patrie pas reconnaissante.

Si vous me cherchez, je ne suis plus ici.

Avatar de l’utilisateur
limail
Messages : 5
Inscription : 08 Déc 2005, 21:39
Localisation : Nancy

Messagepar limail » 11 Déc 2006, 12:34

Il m'est difficilement compréhensible que tu ais passé la nuit sur ce livre alors qu'il semblerait que tu n'ais pas accroché. Pour ma part si je n'aime pas un livre dès ses premières pages, je ne gâche pas ma nuit à aller jusqu'au bout. Je note donc une incohérence entre ton conscient et ton inconscient.
Dire que l'homme est un composé de force et de faiblesse, de lumière et d'aveuglement, de petitesse et de grandeur, ce n'est pas lui faire son procès, c'est le définir.

Chwip
Historienne
Messages : 2267
Inscription : 17 Avr 2006, 14:04

Messagepar Chwip » 11 Déc 2006, 12:39

C'est beaucoup plus simple : l'histoire est intéressante, et puis Oliv qui ne lirait pas les productions de 5S, quand même...

Je n'ai pas aimé le tome 1 dès le premier chapitre, j'ai pourtant lu les deux romans en entier.

Oliv explique pourquoi il a eu du mal avec ce tome deux. Le problème se situe au niveau de la forme.

Avatar de l’utilisateur
Oliv
Polémiqueur
Messages : 1473
Inscription : 08 Mars 2005, 16:44
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Autres
Localisation : Bien profond
Contact :

Messagepar Oliv » 11 Déc 2006, 13:51

À l'Affreux Oliv (Mars 2005-Février 2010), la Patrie pas reconnaissante.

Si vous me cherchez, je ne suis plus ici.

Avatar de l’utilisateur
Thanatos
ordre de l'automne
Messages : 148
Inscription : 23 Fév 2006, 22:39
Localisation : Quelque part à vous attendre

Messagepar Thanatos » 11 Déc 2006, 14:45

Je ne pisserai plus dans vos rosiers.

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Muse corsetée
Messages : 1263
Inscription : 20 Fév 2006, 14:40
Localisation : L'Hermitain
Contact :

Messagepar Roanne » 11 Déc 2006, 20:52

* *
* *

Avatar de l’utilisateur
luciole
Baby star
Messages : 272
Inscription : 26 Jan 2005, 22:37
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Autres
Contact :

Messagepar luciole » 12 Déc 2006, 09:42


Avatar de l’utilisateur
Samantha
Oraisonnière Noony
Messages : 530
Inscription : 13 Mai 2005, 17:00
Localisation : Pays des songes
Contact :

Messagepar Samantha » 13 Déc 2006, 19:38


Avatar de l’utilisateur
Baldwulf
Messages : 100
Inscription : 28 Oct 2005, 15:49
Localisation : Lost in Dreamlands
Contact :

Messagepar Baldwulf » 16 Déc 2006, 23:06


Avatar de l’utilisateur
Lau
Messages : 24
Inscription : 04 Mars 2006, 14:43
Localisation : Strasbourg

Messagepar Lau » 21 Déc 2006, 12:57

Les prix littéraires, c'est comme les hémorroïdes. Tous les trous du cul finnissent par en avoir un jour.


Revenir vers « Le Sablier de Mû »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité