Le phénomène "groupies/beurk"

sujets à fort potentiel explosif
âmes sensibles s'abstenir
Avatar de l’utilisateur
ereneril
Calembourbeur
Messages : 710
Inscription : 24 Oct 2005, 15:04
Livre préféré chez Mille Saisons : Les Perles d'Allaya
Localisation : Ambassade lilloise du Dentikistan
Contact :

Re: Le phénomène "groupies/beurk"

Messagepar ereneril » 26 Nov 2008, 09:59

Pour revenir au post initial de Kanigaro à propos de Tokyo Hotel.

Je crois que tu surestimes pas mal le phénomène. Et il n'a rien de nouveau. Il a toujours existé avec de nombreux groupes. Dès qu'un groupe a été mis en avant comme symbole d'une frange de la jeunesse, il a drainé ce genre de comportements. Or TH ne concerne que la tranche des ados rebelles, qui sont loin de grouper tout ce qu'on peut appeler les "jeunes".

Regarde les images d'archive des concerts et déplacements des Beatles.
Je fais un parallèle entre les comportements des fans et la marque laissée dans l'histoire de la musique.
Le "phénomène" TH est juste ridicule par rapport à ce qu'on vécu les jeunes des années 60. Un peu comme la musique de TH qui est juste ridicule par rapport à l'apport des Beatles...

Sinon pour Titanic, je me vois dans l'obligation d'une nouvelle fois dire à Oliv' que je suis comme lui.

Je n'ai vu Titanic qu'il y a très peu de temps. Je refusais de vois cette "daube" par pur esprit réactionnaire. En pratique, ce n'est pas un chef d'oeuvre du cinema (en plus je n'aime Di Caprio) mais c'est un film très correct qui ne mérite pas d'être jeté avec l'eau du bain (faut une trop grande baignoire de toute façon)

Quant aux Chtis, je l'ai vu sur ma télé, dans un format .avi...
Un film sympatique. Comme le Titanic, c'est agréable à voir mais je n'ai toujours pas compris ce qui justifiait cet engouement disproportionné.

Et enfin, pour conclure, sur le "Bienvenue chez les pédophiles, chômeurs, consangu...", le plus drôle, c'est quand même la banderolle vue la semaine suivante mais dont on n'a trop peu parlé :
Dans le match suivant du PSG, quelqu'un avait déployé une banderolle avec écrit "Désolé, on croyait que vous ne saviez pas lire". Le fond est tout aussi discutable mais j'avoue, j'ai trouvé ça excellent...
Les dés ont fini de rouler...

Avatar de l’utilisateur
Ookdelph
membre d'honneur
Messages : 743
Inscription : 21 Fév 2006, 11:14
Localisation : Roâr ?
Contact :

Re: Le phénomène "groupies/beurk"

Messagepar Ookdelph » 26 Nov 2008, 10:15


Avatar de l’utilisateur
Joker
Messages : 23
Inscription : 23 Juin 2008, 13:18

Re: Le phénomène "groupies/beurk"

Messagepar Joker » 26 Nov 2008, 16:08

Finalement, le groupe des irréductibles n'est pas si petit que ça. Je n'ai vu ni Titanic ni Bienvenue chez les Chti et je ne pense pas les regarder même dans 10 ans. Ce n'est simplement pas le genre de film que j'aime.

Bon, je suis un cas grave, je n'ai jamais vu le Grand Bleu non plus...

Avatar de l’utilisateur
yoghsottoth
Spaghettis
Messages : 788
Inscription : 02 Fév 2006, 15:41
Localisation : bordeaux
Contact :

Re: Le phénomène "groupies/beurk"

Messagepar yoghsottoth » 26 Nov 2008, 17:18

bienvenue chez les chtis est d'une fausseté et d'une pauvreté... ne comparez pas ça à titanic!! est ce que corbier vaut les beattles?
to walk the infernals fields

Avatar de l’utilisateur
Oliv
Polémiqueur
Messages : 1473
Inscription : 08 Mars 2005, 16:44
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Autres
Localisation : Bien profond
Contact :

Re: Le phénomène "groupies/beurk"

Messagepar Oliv » 26 Nov 2008, 19:57

À l'Affreux Oliv (Mars 2005-Février 2010), la Patrie pas reconnaissante.

Si vous me cherchez, je ne suis plus ici.

Avatar de l’utilisateur
Ookdelph
membre d'honneur
Messages : 743
Inscription : 21 Fév 2006, 11:14
Localisation : Roâr ?
Contact :

Re: Le phénomène "groupies/beurk"

Messagepar Ookdelph » 26 Nov 2008, 22:21


Avatar de l’utilisateur
Tristeplume
ordre de l'automne
Messages : 130
Inscription : 09 Juil 2008, 23:08

Re: Le phénomène "groupies/beurk"

Messagepar Tristeplume » 27 Nov 2008, 13:25

Finalement les réponses montrent bien que le phénomène en question ne repose pas sur des considérations "rationelles" : jugement sur les qualités purement artistiques.
On rejette le symbole, ce que le film représente, par principe, etc... pour plein de raisons qui confinent à la mauvaise foi absolue (mais qui sont parfaitement justifiées, bien sûr).
On est fan par principe (vous tous ici ne pouvez qu'adorer le dernier album de Carla Bruni parce qu'elle se fait sauter par notre cher Président et non parce qu'elle est une artiste remarquable à la voix aussi ensorceleuse que sa chute de reins), par nostalgie (comme les fans de Métallica qui souffrent d'une amnésie certaine concernant les albums suivant le And justice for all), par une forme d'élitisme (la rebellitude des fans des Bérus, la goth-attitude des fans de gothique, l'intello-attitude des fans du duo Bacri/Jaoui qui hurlent au génie à chaque fois qu'ils sortent une daube bien pénible, genre le goût des autres), par... ben on sait pas... un truc qui sort de l'entendement humain... genre les supporters du PSG ou les fans de Michel Sardou...

Sinon, j'adore Titanic. A chaque fois que j'ai essayé de le regarder, j'me suis endormi au bout de 40 minutes et j'ai fait un bon gros dodo.
Habitant de !

Avatar de l’utilisateur
siana-blackangel
membre d'honneur
Messages : 1418
Inscription : 01 Fév 2008, 18:56
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : dans le 49, entre la terre et les nuages
Contact :

Re: Le phénomène "groupies/beurk"

Messagepar siana-blackangel » 27 Nov 2008, 17:31

Je ne comprend pas vraiment ton principe... et les exemples que tu donne pour illustrer.

On est libre d'aimer, ou pas, quelque chose. Après on a nos raisons. Quand on aime vraiment, on peut aimer pendant des années, et suivre ou non l'évolution qui va avec.
C'est comme Metallica, dont tu parles, ceux qui aimaient le groupe avant qu'il ne change l'aimaient justement pour ce qu'il construisait en matière de musique. Mais s'ils n'ont pas aimé leur changement, ça ne veut pas dire qu'ils se mettaient à détester le groupe pour autant.
La preuve est qu'un certain nombre d'anciens fans reviennent dessus grâce à leur nouvelle album. Ils ont retrouvé la musique qui leur plaisait.

Après il y a les phénomènes de mode, qui arrivent, et qui passent. Puis qu'on finit par oublier. On aime sur le coup, ou pas. Mais dire qu'on déteste après avoir aimé (lorsqu'on à porté une nouvelle collection fringues pendant trois saisons, par exemple), ce serais vraiment là qu'on reconnaîtrait ton principe. Si j'ai bien compris. Car dans ce cas, on aime parce que les autres aiment...(et donc on porte ce que tout le monde porte)... et en imaginant que tout le monde réfléchit comme ça... scratch :lol:


Chwip
Historienne
Messages : 2267
Inscription : 17 Avr 2006, 14:04

Re: Le phénomène "groupies/beurk"

Messagepar Chwip » 27 Nov 2008, 17:46

J'aime Oliv et je pète là gueule à ses groupies. Après, quand on les regarde, c'est beurk. C'est grave Docteur ?

Avatar de l’utilisateur
al1
ordre de l'hiver
Messages : 219
Inscription : 18 Jan 2006, 19:08
Contact :

Re: Le phénomène "groupies/beurk"

Messagepar al1 » 27 Nov 2008, 18:49


Avatar de l’utilisateur
Beorn
Peluche de choc
Messages : 1127
Inscription : 04 Nov 2006, 22:29
Localisation : aimanté sur le frigo

Re: Le phénomène "groupies/beurk"

Messagepar Beorn » 27 Nov 2008, 19:48

Al1, tu pourrais exprimer plus clairement ton point de vue ? Je n'ai pas du tout compris où tu voulais en venir.

T1 "La perle et l'enfant" (Mnémos) en librairie le 23 septembre !

Avatar de l’utilisateur
Tristeplume
ordre de l'automne
Messages : 130
Inscription : 09 Juil 2008, 23:08

Re: Le phénomène "groupies/beurk"

Messagepar Tristeplume » 28 Nov 2008, 10:22

Habitant de !

Avatar de l’utilisateur
siana-blackangel
membre d'honneur
Messages : 1418
Inscription : 01 Fév 2008, 18:56
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : dans le 49, entre la terre et les nuages
Contact :

Re: Le phénomène "groupies/beurk"

Messagepar siana-blackangel » 28 Nov 2008, 17:29

C'est là qu'il faut différentier le créateur et son "invention".
Est-on fan de la chose produite ou de son créateur?

si c'est le premier, il suffit que le créateur face un pas de travers pour qu'on l'aime pas. Car il aura "mon dieu, détruit une œuvre", comme pour Metallica, par exemple.

Alors que si on aime une personne, on aimera, sûrement, tout ce qu'elle peut produire. On suivra ses nouvelles peu importe ce qu'on y trouve.

Je me souviens d'une vieille fan de michael jackson qui pleurait toutes ses larmes quand il a été en prison pour pédophilie. C'est qu'elle devait beaucoup l'aimer.


Je n'aime pas particulièrement Olivia Ruiz, mais je trouve qu'elle a son style. Elle est plutôt originale.


Avatar de l’utilisateur
Oliv
Polémiqueur
Messages : 1473
Inscription : 08 Mars 2005, 16:44
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Autres
Localisation : Bien profond
Contact :

Re: Le phénomène "groupies/beurk"

Messagepar Oliv » 28 Nov 2008, 19:55

À l'Affreux Oliv (Mars 2005-Février 2010), la Patrie pas reconnaissante.

Si vous me cherchez, je ne suis plus ici.

Avatar de l’utilisateur
ereneril
Calembourbeur
Messages : 710
Inscription : 24 Oct 2005, 15:04
Livre préféré chez Mille Saisons : Les Perles d'Allaya
Localisation : Ambassade lilloise du Dentikistan
Contact :

Re: Le phénomène "groupies/beurk"

Messagepar ereneril » 28 Nov 2008, 22:22

Le débat sur la différence entre l'auteur et son oeuvre ne relève-t-il pas du trollage tellement il est éculé ?

Allez pour le plaisir (et en plus avec un peu de chance on va choper un point Godwin en prime) : Louis-Ferdinand Céline...
Les dés ont fini de rouler...

Avatar de l’utilisateur
siana-blackangel
membre d'honneur
Messages : 1418
Inscription : 01 Fév 2008, 18:56
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : dans le 49, entre la terre et les nuages
Contact :

Re: Le phénomène "groupies/beurk"

Messagepar siana-blackangel » 28 Nov 2008, 23:13

Je ne comprends pas pourquoi tu dis ça.

On peut bien aimer une œuvre sans forcément aimer son auteur, et vice versa.
Je ne vois pas ce qu'il y a de mal à ça.


Avatar de l’utilisateur
ereneril
Calembourbeur
Messages : 710
Inscription : 24 Oct 2005, 15:04
Livre préféré chez Mille Saisons : Les Perles d'Allaya
Localisation : Ambassade lilloise du Dentikistan
Contact :

Re: Le phénomène "groupies/beurk"

Messagepar ereneril » 29 Nov 2008, 00:54

Ce n'est justement pas évident pour tout le monde.

Céline est un des cas les plus célèbres qui a déchainé les passions pendant des années...
Les dés ont fini de rouler...

Avatar de l’utilisateur
Xss
Profananarteur
Messages : 1757
Inscription : 24 Jan 2005, 17:31

Re: Le phénomène "groupies/beurk"

Messagepar Xss » 29 Nov 2008, 13:59



Revenir vers « Avis de tempête »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité