Y a t il un âge minimum pour envoyer ses écrits ?

sujets à fort potentiel explosif
âmes sensibles s'abstenir
Avatar de l’utilisateur
Beltane
Ze Flag-Horn heure
Messages : 591
Inscription : 06 Déc 2006, 12:11
Contact :

Messagepar Beltane » 26 Mars 2007, 21:42

Juste pour vous raconter ce qui vient d'avoir lieu au Québec.

Un éditeur a cru avoir trouvé la Céline Dion de l'écriture et a publié un roman écrit par une fillette de 12 ans.

Un roman dont le style était impressionnant de maturité pour une fillette de cet âge. Le titre ? Laura l'Immortelle.

Il se trouve que la communauté des fans de Highlander a écrit et publié, en fanzine ou sur le web, nombre de fan fictions. Frédéric Jeorge (qu'un de mes amis connaît bien) est l'auteur de l'une de ces fan fictions disponibles sur internet. En lisant le roman de la jeune prodige, ne découvre-t-il pas qu'il s'agit, ni plus ni moins, de sa nouvelle ?

Finalement, le scandale a éclaté et la demoiselle a avoué avoir copié la fan fiction écrite par un adulte.

L'éditeur n'avait même pas remarqué que le texte s'inspirait grandement de Highlander, c'est assez pitoyable de sa part.

En tout cas, cette anecdote confirme que les probabilités de trouver un Mozart de la plume sont fort réduites. Quand on veut nous en vendre un, c'est un fake. Dommage...

http://www.radio-canada.ca/arts-spectac ... sp?ref=rss pour en savoir plus.

Avatar de l’utilisateur
Any
Messages : 59
Inscription : 19 Mars 2006, 14:35
Localisation : Besançon
Contact :

Messagepar Any » 26 Mars 2007, 22:04

"Quiconque sauve un Homme, sauve le monde entier."
La liste de Schindler


Avatar de l’utilisateur
Krystal
Tyran angélique
Messages : 1377
Inscription : 21 Jan 2005, 23:30
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar Krystal » 26 Mars 2007, 22:04

Moi? sadique? peut-être un peu...

Avatar de l’utilisateur
Any
Messages : 59
Inscription : 19 Mars 2006, 14:35
Localisation : Besançon
Contact :

Messagepar Any » 26 Mars 2007, 22:07

"Quiconque sauve un Homme, sauve le monde entier."

La liste de Schindler




Avatar de l’utilisateur
Krystal
Tyran angélique
Messages : 1377
Inscription : 21 Jan 2005, 23:30
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar Krystal » 26 Mars 2007, 22:11

Moi? sadique? peut-être un peu...

Avatar de l’utilisateur
Beltane
Ze Flag-Horn heure
Messages : 591
Inscription : 06 Déc 2006, 12:11
Contact :

Messagepar Beltane » 26 Mars 2007, 22:19


Sheratan
ordre de l'hiver
Messages : 238
Inscription : 09 Fév 2005, 04:41

Messagepar Sheratan » 27 Mars 2007, 07:02

Et voila comment un post va alléger de 85% le travail du comité de lecture de 5S :lol:

Hormis cela, soyons honnête, "la valeur n'attend point le nombre des années" est à remettre dans son contexte : une belle pièce de théâtre. La maturité est souvent la source du réel succès littéraire et rien n'est plus agaçant de lire du "Jordy" (rappelez-vous, le môme qu'on s'est infusé pendant deux ans vers 1993 et qui chantait ces trucs qui font de beaux souvenirs pour des films de famille et des navets dont on rougit maintenant lorsqu'on se dit que c'était un des "musts" de la production musicale française.)

Les enfants et les jeunes (qui vont souvent bien au delà de "teen") sont parfaits pour le cinéma et le théâtre. Après pour le reste...(j'entends au niveau "artistique") Je ne comptabilise pas les romans de "jeunes" qui ont été publiés non pour leur "maturité" mais pour leur "vécu sensationnel" qui fait les choux gras de l'édition depuis environ 7-8 ans.
Sauvez un blog! Mangez un adolescent!


Avatar de l’utilisateur
DiL
Messages : 83
Inscription : 20 Mai 2005, 21:08

Messagepar DiL » 27 Mars 2007, 08:12

Je ne sais rien du cas Paolini, mais en tout cas la tante de Flavia Bujor travaille aux éditions Anne Carrière, où son roman est publié.

*** attention, ce qui suit n'engage que mon propre point de vue, qui se base lui-même sur mon propre vécu ***

Je pense sincèrement que publier trop tôt est une grave erreur (oui, je suis la première à le dire, n'est-ce pas un peu ironique?). Pour ma part, suite à des encouragements venant de mes amis, j'ai envoyé mon roman à une demie douzaine d'éditeurs qui m'ont répondu avec des lettres détaillées (ces refus m'ont fait très plaisir car ils étaient argumentés). Tous s'accordaient pour me dire que j'avais du talent. Tous relevaient également des maladresses et une imagination "out of control".

Publier tôt, c'est aussi, quelque part, se prendre pour plus qu'on est. Et puis, quelque part, c'est aussi mettre son roman au même titre que, je ne sais pas moi... les références des jeunes... Pullman? Rowling?

Publier tôt, c'est considérer que son tout premier ou second jet (ou même soixantième) de sa vie est bon, lisible, agréable, attirant, séduisant etc.

Publier tôt, c'est aussi s'exposer à des risques d'arnaque, quand on ne connaît rien au milieu de l'édition.

Publier tôt, c'est mettre sur le marché une oeuvre de jeunesse en avançant son âge pour vendre. Piètre argument à mon goût.

Certes, j'ai moi-même publié tôt. Je me suis fait avoir par un éditeur. Toutefois j'ai pris mon "expérience" très au sérieux en participant à des séances dédicaces, des interviews etc... et cette "expérience juste pour voir" m'a en fait beaucoup appris.

Je ne regrette pas cette publication prématurée à mon goût. Cependant, sans avoir honte de mon premier roman, sans en être si fière non plus, je suis contente d'avoir utilisé un pseudonyme.

Je ne pense pas qu'on puisse publier tôt (je veux dire, en dessous d'un certain âge). La maturité d'un auteur mineur, aussi impressionnante soit-elle, est à remettre dans le contexte d'un auteur mineur. Les dons en écriture sont là, certes, encore bourgeonnant, mais il faut leur donner le temps et la patience d'éclore et de s'épanouir.

Publier tôt, c'est aussi oublier qu'il faut lire au moins vingt ou trente fois plus qu'on écrit: n'est-ce pas une forme d'hybris?

* * *

J'attends avec impatience l'article de Beorn.

* * *

Tiens, après coup je me rends compte que j'ai oublié de préciser ma pensée dès le début du post : je parle ici des "roman publiés", que l'on vend et dont on fait la publicité.

Les nouvelles ou poèmes publiés dans le cadre de concours jeunesse, ou alors les nouvelles et poèmes publiés en webzine / fanzine sont au contraire une énorme chance pour le jeune auteur d'évoluer en compagnie d'auteurs plus âgés.

D'ailleurs, une certaine Chloé a publié un très joli texte sur le webzine Antre des Ecrivains...

Avatar de l’utilisateur
Beorn
Peluche de choc
Messages : 1127
Inscription : 04 Nov 2006, 22:29
Localisation : aimanté sur le frigo

Messagepar Beorn » 27 Mars 2007, 08:53

Voici l'article que j'avais prévu de poster ici avant d'être devancé par Krystal sur le sujet :wink: .

Evidemment, il n'apporte pas grand chose puisque tout a été dit ou presque, surtout par DiL qui a fait le tour de la question, mais bon le voilà quand même :


La maturité de l’auteur.

Dans la série « tonton Beorn vous parle des auteurs et de leur production », voici un nouvel épisode : les auteurs jeunes.

Je n’ai pas dit « jeunes auteurs », pour ça, il y a déjà une FAQ, non : je veux parler des « auteurs jeunes », ceux qui n’ont pas vu beaucoup de printemps, quel que soit leur passé en écriture.

Voyez, moi j’ai 29 ans, et j’écris depuis l’âge de 6 ans (c’est à 6 ans qu’on apprend à écrire…) alors de temps en temps, je me penche sur les différentes strates géologiques de mes chefs-d’œuvre, et vous savez ce qui se passe ? Je rigole.
Prenons un petit texte que j’ai écrit il y a seulement trois ans et que j’ai relu cent fois (et ce n’est pas une façon de parler), quand je le lis aujourd’hui, je vois les erreurs comme si elles étaient marquées au fluo. Je vois ce qui est bon, ce qui est mauvais et ce qui serait mieux : c’est comme si tout à coup, j’étais omniscient !
Voyez, Dieu descendant parmi les hommes et disant : ben voilà, c’est comme ça qu’il faut faire, bande de bras cassés, sinon votre monde va partir à vau l’eau.

Et plus je m’enfonce dans mon passé, plus je rigole (et je pleure aussi, parfois). Je me revois en train d’aligner mes poncifs, plus jeune, et je m’engueule tout seul : abruti ! Tu ne vois donc pas que c’est nul ?
Eh bien, c’est un fait : non. Quand j’y étais, je ne le voyais pas, j’adorais mes darlings, je faisais des personnages creux et qui puaient le carton pâte, et je ne voyais rien de tout cela : pour moi, c’était beau, c’était brillant.
Attention, je ne dis pas que je n’avais pas de talent (et le premier qui le dit, je le massacre) : seulement, j’étais en phase de maturation.

Pourquoi j’ai progressé, parce que j’ai soufflé des tas de bougies sur des tas de gâteaux ? Peut-être. Parce que j’ai lu et écrit, tout ce temps, et écouté mes lecteurs ? Sûrement aussi. En tout cas, j’ai progressé.

Alors vous qui êtes jeunes, quand on vous dit : tu as du talent mais tu as encore beaucoup à apprendre, ce n’est pas juste pour vous vexer, ne vous mettez pas en rogne.
Dans quelques années, vous rigolerez comme moi.
A ceux qui pensent être publiés à 15 ans, je dis : même Superman était nul à cet âge là.

Il y a des génies, me direz-vous. Oui, bon, ça existe peut-être, mais ne comptez pas trop là-dessus : le génie, c'est un peu comme les miracles, c'est bien rare et ça ne tombe jamais sur vous.

C’est un peu comme un gâteau pas cuit, voyez (encore une métaphore culinaire, désolé) : sortez-le du four avant l’heure, et dans les estomacs ça va être Verdun, 1916. Est-ce que vous êtes mauvais cuisinier pour autant ? Certainement pas, seulement, il faut le temps que ça cuise. Ne ruinez pas votre réputation avec des gâteaux pas cuits !

Je vous entends déjà me dire : nous avons parmi nous un auteur de 20 ans.
Moui, il y en a un, tant mieux pour lui, il est doué. Mais c’est presque dommage, je suis sûr que dans quelques années, il sera encore meilleur : il trouvera que son texte aurait pu être encore meilleur lui aussi et peut-être même qu’il regrettera de ne pas avoir attendu un peu.

Quand on dit à un auteur que son texte est encore trop naïf ou immature, il le prend pour sa pomme : le roman ou lui-même, il ne fait pas la différence. Eh bien, il a raison : il y a un âge pour tout, ce n’est pas une insulte que de le dire.
Qu’on n’ait pas la même vision du monde à 16 ou 30 ans, c’est une évidence, et ça vaut mieux pour tout le monde : vous avez 16 ans ? Bon sang, vous en avez de la chance : profitez-en, faites votre goût, forgez vos idées, découvrez, reniflez, bricolez, écrivez et faites lire, il y a des tas de bonnes choses en vous qui vont pousser comme des légumes au potager, mais de grâce, si on vous dit que vous n’êtes pas prêt, n’envoyez pas vos manuscrits aux éditeurs !
Et ne vous lamentez pas, soyez heureux au contraire et continuez de travailler votre style : vous allez bientôt être nettement meilleurs, c’est pas une bonne nouvelle, ça ? Parce que si vous croyez que vos 16 ans vont durer toute une éternité, vous vous fourrez le doigt dans l’œil.

Alors, à quel âge faut-il se décider ? Certains sont prêts très tôt, d’autres moins. Moi je ne peux pas le dire : ça, c’est à vos beta de vous le dire. Pas juste un beta, qui peut toujours se tromper, mais plusieurs (et si possible, au moins un qui soit plus âgé que vous).

Les beta, c’est comme les dentistes : ils vous font mal, ces vachards, mais c’est pour votre bien. Est-ce que vous avez déjà mis votre poing dans la gueule de votre dentiste ? Allez, vous en avez rêvé, avouez-le. Et pourtant, à la fin, vous lui faites un chèque ! Alors que le beta, rien : des prunes… Alors soyez gentils : faites un chèque à votre beta, et si vous êtes fauché, faites-lui toujours un bisou.




Ah, et le premier qui me parle de Rimbaud je lui réponds : Rimbaud écoutait les vieux tontons, lui aussi…

T1 "La perle et l'enfant" (Mnémos) en librairie le 23 septembre !

Avatar de l’utilisateur
Blackwatch
Chef de la propagande
Messages : 1125
Inscription : 16 Mars 2005, 11:44
Localisation : Pays Noir (B)
Contact :

Messagepar Blackwatch » 27 Mars 2007, 09:28

Bêta-lis, Cocyclics te bêta-lira!

http://cocyclics.org

Blog: http://blackwatch.over-blog.com

Avatar de l’utilisateur
Blackwatch
Chef de la propagande
Messages : 1125
Inscription : 16 Mars 2005, 11:44
Localisation : Pays Noir (B)
Contact :

Messagepar Blackwatch » 27 Mars 2007, 09:30

Bêta-lis, Cocyclics te bêta-lira!

http://cocyclics.org

Blog: http://blackwatch.over-blog.com

Avatar de l’utilisateur
ereneril
Calembourbeur
Messages : 710
Inscription : 24 Oct 2005, 15:04
Livre préféré chez Mille Saisons : Les Perles d'Allaya
Localisation : Ambassade lilloise du Dentikistan
Contact :

Messagepar ereneril » 27 Mars 2007, 10:30

Les dés ont fini de rouler...

Avatar de l’utilisateur
Mattieu
Messages : 38
Inscription : 14 Sep 2006, 15:28
Localisation : Lille
Contact :

Messagepar Mattieu » 27 Mars 2007, 11:11


Avatar de l’utilisateur
Beorn
Peluche de choc
Messages : 1127
Inscription : 04 Nov 2006, 22:29
Localisation : aimanté sur le frigo

Messagepar Beorn » 27 Mars 2007, 11:25


T1 "La perle et l'enfant" (Mnémos) en librairie le 23 septembre !

Avatar de l’utilisateur
Riel
Messages : 58
Inscription : 16 Oct 2006, 23:31
Localisation : Dans le Sud, au milieu
Contact :

Messagepar Riel » 27 Mars 2007, 15:20

Allez je me lance dans un remarque d'un interêt pure puissance avec le moins de fautes possible !

L'autre jour je feuilletais un de ces merveilleux mag sur comment s'habiller ou se conduire quand on est une femme in lorsque je tombe sur une page pub pour un roman écrit par une demoiselle de 16 ans. J'étais dans la rubrique : les ados font de sérieuses dépressions. Détail hypra important de ma remarque supra constructive :lol:
Bref, donc la demoiselle avait fait un forte dépression à l'age de 14 ans et elle le racontait 2 ans plus tard dans un livre.
Mon regard a donc cherché aussitôt les extraits.
:-? Bien sûr, zallez me dire, ce ne sont que des extraits, hors contexte, on peut pas juger ... Mais j'ai trouvé le style ... scratch Trop mature ? pour une jeunette, mais surtout ... J'ai trouvé cel pompeux, prétentieux, genre je me lance dans des comparaisons grandiloquantes avec une construction mal digérée ...
Bref ... Le plus étrange ce fut les choix des extraits, mais choix éditorial murement réfléchi je suppose.

Là où je disais que ce serait constructif c'est que je n'ai aucune idée du titre, de l'écrivain ou la maison d'édition. Mais si quelqu'un se souvient avoir lu l'histoire d'une dépressive qui se comparait à une éponge en sortant du psy, il comprendra :lol:
Les histoires viennent et guident ma main.
Plume de livre, acide.
Ecrivaillon en grève, marre des carcans et des formats !

Avatar de l’utilisateur
Samy NC
Messages : 49
Inscription : 20 Mars 2007, 17:41

Messagepar Samy NC » 27 Mars 2007, 15:43

Ceci n'est pas une signature !

Avatar de l’utilisateur
Shigure
ordre de l'automne
Messages : 184
Inscription : 28 Déc 2006, 23:30
Localisation : Nantes

Messagepar Shigure » 27 Mars 2007, 16:46

* madness has joined
<@Rikx_> Madness?
<@Rikx_> THIS IS SPARTA !
* madness was kicked by Rikx_

Avatar de l’utilisateur
Ness
ordre de l'hiver
Messages : 223
Inscription : 21 Sep 2006, 13:25
Localisation : Sergy, 1200 habitants, 300 vaches.
Contact :

Messagepar Ness » 28 Mars 2007, 00:00

Les Enfants de l'Ô, mon roman en ligne !

Avatar de l’utilisateur
Syven
Biquette
Messages : 284
Inscription : 24 Jan 2005, 13:40
Localisation : En pleine errance...
Contact :

Messagepar Syven » 28 Mars 2007, 10:09



Avatar de l’utilisateur
Beorn
Peluche de choc
Messages : 1127
Inscription : 04 Nov 2006, 22:29
Localisation : aimanté sur le frigo

Messagepar Beorn » 28 Mars 2007, 10:49



Revenir vers « Avis de tempête »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité