Lettre ouverte aux féministes de la langue française.

sujets à fort potentiel explosif
âmes sensibles s'abstenir
Chwip
Historienne
Messages : 2267
Inscription : 17 Avr 2006, 14:04

Messagepar Chwip » 03 Août 2006, 17:14

C'est assez amusant comme jeu. Bon ça reste du barbarisme, puisqu'il y a mélange de racines...

Avatar de l’utilisateur
Anilori
Escargot
Messages : 354
Inscription : 22 Fév 2006, 15:50
Localisation : Dans la lune
Contact :

Messagepar Anilori » 03 Août 2006, 17:25

Voui, je n'aime pas trop ça non plus mais il y en a quelques-uns de bien...

Pour en revenir à cette histoires de racines, dire qu'il faut absolument les respecter quand on se mêle d'inventer des mots reviendrait-il à dire que ce droit serait réservé à ceux-là seuls qui ont fait du grec et du latin ?

Un courriel devrait-il s'appeler, mettons, électrorrhème ou je ne sais quoi d'autre ?


Avatar de l’utilisateur
Buzuj
Messages : 33
Inscription : 16 Oct 2005, 16:20
Localisation : Arles
Contact :

Messagepar Buzuj » 03 Août 2006, 17:53

ça fait longtemps que je n'avais pas entendu quelqu'un parler xyloglotte ^^

maintenant, nous sommes tous d'accord que nous aimons notre langue française, non?
à part ça, on pourrait lui reprocher, certes, ce machisme dans les règles de grammaire, mais je remarque...
je ne sais pas, j'ai pas compté.. n'y a-t-il pas plus de mots féminins que masculins?
(et les deux s'écrivent dans les deux genres, c'est l'éclate! :lol: )
je dis ça, je veux plutôt dire, je ne sais pas vous, mais je trouve que les plus beaux mots français sont les mots féminins.

"qu'elle est belle dans sa robe voluptueuse, sa crinière flottante aux narines des idoles furieuses de sa frivolité."
(je viens de la faire.)

il me semble que le français sublime la femme dans ses mots, et à mes yeux, la femme est l'élément le plus important qu'il soit.

je vais là ressortir la dualité dans laquelle nous vivons, dans un monde inconstant qui plus est, et si toute chose à son opposé, il y a aussi des exceptions à la règle. la féminisation de certains mots n'est pas utile, à nos yeux, seul devrait compter l'esthétique du langage. et ce n'est pas une bande de grabataires octogénaires qui va nous faire utiliser tels ou tels mots, nous sommes libres. :wink:
quitte à utiliser nos propres mots inventés ou modifiés, du moment que l'on sent que c'est beau et juste.

Maintenant, pour les grognons, vous pouvez toujours choisir l'anglais en première langue ; là-bas ils n'ont pas de genre pour les mots. (et c'est leur première difficulté lors de l'apprentissage du français. un table? non, une table! )
A venir... (peut-être un jour? ^^)
Image

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Muse corsetée
Messages : 1263
Inscription : 20 Fév 2006, 14:40
Localisation : L'Hermitain
Contact :

Messagepar Roanne » 03 Août 2006, 17:56

Excellent ce lien Anilori :lol:
* *
* *

Chwip
Historienne
Messages : 2267
Inscription : 17 Avr 2006, 14:04

Messagepar Chwip » 03 Août 2006, 17:57

heuuu hum, ce ne sont pas des grabataires octogénaires...

Avatar de l’utilisateur
Buzuj
Messages : 33
Inscription : 16 Oct 2005, 16:20
Localisation : Arles
Contact :

Messagepar Buzuj » 03 Août 2006, 18:02

je dois confondre avec les académiciens immortels :lol:

PS: et si on leur coupe la tête, ça fait quoi?
A venir... (peut-être un jour? ^^)

Image

Avatar de l’utilisateur
Elsie
Elfe monomaniaque
Messages : 461
Inscription : 13 Avr 2006, 14:57
Localisation : Devant mon écran ! Ai viré le café...
Contact :

Messagepar Elsie » 03 Août 2006, 18:05


Avatar de l’utilisateur
Vinyamar
ordre du printemps
Messages : 294
Inscription : 10 Juil 2006, 00:20
Contact :

Messagepar Vinyamar » 03 Août 2006, 18:51


Avatar de l’utilisateur
yoghsottoth
Spaghettis
Messages : 788
Inscription : 02 Fév 2006, 15:41
Localisation : bordeaux
Contact :

Messagepar yoghsottoth » 03 Août 2006, 18:53

entièrement d'accord avec toi..
to walk the infernals fields

Avatar de l’utilisateur
Anilori
Escargot
Messages : 354
Inscription : 22 Fév 2006, 15:50
Localisation : Dans la lune
Contact :

Messagepar Anilori » 03 Août 2006, 18:59

Bon ! Alors je renonce à l'idée de passer l'agrégation de grammaire l'année prochaine et de devenir linguiste (mon seul projet professionnel depuis l'âge de quatorze ans) parce que j'ai une approche nulle et inepte du Langage !


Xcusez-moi, je m'énerve... mais là je suis vexée... ça ne m'arrive pas souvent mais de temps en temps...


Avatar de l’utilisateur
Anilori
Escargot
Messages : 354
Inscription : 22 Fév 2006, 15:50
Localisation : Dans la lune
Contact :

Messagepar Anilori » 03 Août 2006, 19:10

Parler de LA femme, c'est comme de dire "toutes les femmes sont belles" et autres âneries. Je comprends que ce soit sincère et que tu penses faire un compliment aux femmes, mais je suis désolée, c'est horriblement embarrassant pour les femmes moches, comme moi, qui en arrivent à ressentir qu'elles n'ont pas le droit d'exister puisqu'elles ne répondent pas à l'idée (masculine) de LA femme ! Et qui en souffrent, énormément :

Mais je suppose que dire ça fait de moi une féministe sans cervelle ?

...

Par ailleurs, tu parles de Tolkien, j'ai un peu étudié le sindarin et le quenya qui sont des travaux remarquables, mais peut-être un peu trop scientifiques justement ? Peut-être que ça fait de moi une coupable de haute trahison mais personnellement quand j'invente une langue (j'en ai trois à mon actif pour me moment, ce qui me permet de penser que je sais un peu de quoi je parle), je laisse toujours un peu de place aux approximations, aux erreurs, à ce qui fait l'humanité quoi.

Parce que tout le monde n'est pas philologue (enfin, peut-être que les elfes le sont, je ne sais pas... auquel cas je retire ce que l'ai dit). La langue française grouille d'erreurs, de fausses étymologies, de mots comme, je ne sais pas, moi, "lendemain" où le l est en fait l'article "le" dont on a cru par erreur qu'il faisait partie du mot ; il faudrait se remettre à dire "endemain" comme au XIIIè siècle au nom des racines ?

Si tout était clair et scientifique dans la formation des mots, à quoi les philologues et les étymologistes serviraient-ils ? On ne pourrait plus s'amuser...


Avatar de l’utilisateur
Elsie
Elfe monomaniaque
Messages : 461
Inscription : 13 Avr 2006, 14:57
Localisation : Devant mon écran ! Ai viré le café...
Contact :

Messagepar Elsie » 03 Août 2006, 19:14


Avatar de l’utilisateur
Oliv
Polémiqueur
Messages : 1473
Inscription : 08 Mars 2005, 16:44
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Autres
Localisation : Bien profond
Contact :

Messagepar Oliv » 03 Août 2006, 19:29

À l'Affreux Oliv (Mars 2005-Février 2010), la Patrie pas reconnaissante.

Si vous me cherchez, je ne suis plus ici.

Avatar de l’utilisateur
Roanne
Muse corsetée
Messages : 1263
Inscription : 20 Fév 2006, 14:40
Localisation : L'Hermitain
Contact :

Messagepar Roanne » 03 Août 2006, 19:48

* *
* *

Chwip
Historienne
Messages : 2267
Inscription : 17 Avr 2006, 14:04

Messagepar Chwip » 03 Août 2006, 19:58

[Mode Oliv] Alors une femme a plus de chance de correspondre à un idéal masculin que l'inverse parce qu'un type qui n'a pas les yeux verts n'a aucune chance de se trouver une femelle reproductrice (je résume, juste.) [/Mode Oliv]

[Mode Chwip] J'avoue être dans le même état d'esprit que Roanne et Elsie. Enfin pas tout le temps, sauf quand je prends mes fonctions de Déesse :P

S'il ne tenait qu'à moi, parler comme au XIII ne me dérangerait pas, et je ne serais sans doute pas la seule. Mais c'est vrai que l'évolution fait qu'une langue est vivante. Mais quand il ne s'agit pas d'une déformation usuelle de langage, comme lendemain, pourquoi ne pas respecter les règles?

Anecdote : allez jeter un oeil sur le dico du latin du vaican :wink: . [/Mode Chwip]

Avatar de l’utilisateur
Anilori
Escargot
Messages : 354
Inscription : 22 Fév 2006, 15:50
Localisation : Dans la lune
Contact :

Messagepar Anilori » 03 Août 2006, 20:17

Là est toute la question :

A partir de quand une déformation du langage devient-elle usuelle ?


Chwip
Historienne
Messages : 2267
Inscription : 17 Avr 2006, 14:04

Messagepar Chwip » 03 Août 2006, 20:20

"Auteure" pour reprendre cet exemple utilise un e muet. Donc au final, il n'y a aucune différence à l'oral.
Tiens, j'avais oublié de préciser: ORALE la déformation. Parce que c'est ainsi que débute le langage.

Avatar de l’utilisateur
Buzuj
Messages : 33
Inscription : 16 Oct 2005, 16:20
Localisation : Arles
Contact :

Messagepar Buzuj » 03 Août 2006, 21:25

wow, je ne voulais pas déclencher les furies de l'enfer dans une croisade vengeresse sur tout le sexe opposé!
(et puis tiens, en voilà un exemple de machisme chrétien, n'est-il pas? m'en voulez pas, moi je déteste la religion, mais c'est une autre histoire, vaguement reliée à l'étymologie des mots et leurs genres)

les généralités, ça peut être dangereux. c'est à employer avec précautions.
je ne voulais que dire que le français fait une belle part au féminin. maintenant, pourquoi le fait-il, je ne vais pas m'avancer, car je n'en sais rien. quand je parle de LA femme, je parle de l'être entier. l'être humain avec deux yeux, un nez un bouches, deux bras et deux jambes, et un cerveau. peu importe dans ce cas de figure races ou croyances ou inclinaisons.

(étant homme paradoxal, je déteste la plupart des gens, et quand je commence à les haïr, là à attendre dnas la file du supermarché, obligé, je les vois tous, et ça me frappe ; car ils sont tous des êtres humains. nous sommes tous pareils, c'est la même espèce, y'a rien à nier où a jeter, et ma colère se désamorce pour un temps car je ne peux plus dénigrer mes semblables, ni voir l'intêret de ne pas aimer qui ou qui suivant sa couleur ou ses croyances. (l'envie de les tuer revient quand ils mettent leur musique de con à fond))

et là je parle de la femme en tant qu'entité humaine, simplement. et toutes les différences physiques n'ont aucune importance, car je parle de ce qu'elles sont. vous êtes des femmes, vous êtes le sexe opposé, et voilà que s'il faut sublimer la femme, je le fais sans distinction.

maintenant, sur le sujet de la beauté féminine, je ne peux que dire que cela découle de l'éducation que l'on reçoit, la culture dans laquelle on baigne, la civilisation qui nous a vu naître. ce n'est pas de ma faute si la plupart veullent ne mettre qu'en avant les belles et les beaux.
j'essaye de bien dissocier la beauté physique avec la beauté textuelle.
(et aussi, je n'ai pas fait exprès de n'avoir écrit que des gens "beaux" dans mon roman, je me suis fait la remarque plus tard, et j'ai vu que je ne peux rien y faire ; ce n'est pas dans mon éducation.)

Alors voilà, s'il vous plait, ne méprenez pas l'homme paradoxal et versatile comme un monstre machiste, il est ce qu'il peut.

et histoire de ne pas faire totalement hors-sujet principal, je ne veux pas dire, il est vrai, que l'on peut se permettre d'inventer des mots sans savoir un minimum (un grand minimum) sur la langue et la philologie.

et quand je vois Anilori qui veut devenir linguiste, je ne peux qu'être admiratif, car c'est une chose qui me plait mais que je n'ai découvert que trop tard, et je ne resterai qu'un écrivain passionné sans réels titularisation telles que "philologue, philosophe, luiguiste et grammairien"
A venir... (peut-être un jour? ^^)

Image

Avatar de l’utilisateur
Vinyamar
ordre du printemps
Messages : 294
Inscription : 10 Juil 2006, 00:20
Contact :

Messagepar Vinyamar » 03 Août 2006, 22:53


Avatar de l’utilisateur
Anilori
Escargot
Messages : 354
Inscription : 22 Fév 2006, 15:50
Localisation : Dans la lune
Contact :

Messagepar Anilori » 03 Août 2006, 23:02




Revenir vers « Avis de tempête »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité