début roman

Si vous voulez déposer un extrait, critiquer ce que d'autres ont écrit ... c'est le lieu le plus approprié...

aimez-vous ?

Oui.
1
20%
Non.
4
80%
Un peu.
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 5

Avatar de l’utilisateur
clempi12
Messages : 41
Inscription : 24 Fév 2010, 11:44
Livre préféré chez Mille Saisons : Au-delà de l'Oraison
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : Laval (53)

début roman

Messagepar clempi12 » 16 Sep 2010, 13:12

Coucou, tout d'abord je suis heureux que le forum est ré-ouvert.
Après avoir passé trois mois à voyagé, j'ai beaucoup appris sur moi-même. Il y a plusieurs mois je n'avais pas été très correct avec l'une des personnes de ce forum, si elle est encore là je lui envoie mes plus plates excuses.
Cet extrait de roman, c'est avant tout un remake de mon premier, en essayant d'y mettre d'avantage d'action.
Je souhaite savoir s’il vous entraine, s'il est compréhensible, et s'il donne envie de lire d'avantage.
Pour ceux qui pourront en plus m'aider sur l'orthographe, ce sera avec plaisir que je corrigerais mon texte.
Si vous avez eu le courage de lire, je vous remercie. Si vous n'aimez pas, je suis désolé, si vous pouvez m'éclairer, je suis ravi.
Je rentre en France dans une semaine, d’ici là j’aurais d’avantage le temps de refaire un tour sur ce forum qui s’est offert une seconde jeunesse.


Prologue

Guerre, morts, sang, empire…
Sur ces quatre mots lourds de sens, Aven se réveilla en sursaut.
« Bou ! »
Des yeux sombres, un visage cruel presque démoniaque. Une femme quarantenaire se tenait face au lit du jeune homme, en état de choc.
« Qu… Qui êtes-vous ? »
« Répond d’abord à ma question, ensuite je répondrais à la tienne. Donne-moi le nom de tes trois grands amis. »
« Et en quel honneur ? »
La femme s’approcha lentement d’Aven, puis une lame se posa sur son jeune cou.
« Si je vous les donnent, qu’arrivera-t-il ? »
« Vous et vos amis ne serrez pas tué, c’est une promesse. »
« Très bien, il y a Loïc Dujambon, Va… »
La femme appuie davantage la lame sur le cou d’Aven.
« Pas de mensonges, je souhaite juste une confirmation. »
« T…très bien. Max Leflan, Jules Vagnès, Cécile Montran. »
La lame est écartée du coup d’Aven, la femme sourit.
« Merci. Pour répondre à ta question, je suis ta future reine. »
Soudain elle disparait, sans trace, sans bruit.
Un silence de mort s’abat dans la petite chambre. Le jeune homme se rue sur son téléphone, puis tape un SMS.
« Sauvez-vous, vous êtes en danger, armez-vous aussi ! »
Envoyé, à ses trois plus chers amis. En espérant que leur portable ne soit pas en mode vibreur.
La pression monte d’un cran, Aven est seul, il ne sait pas ce qu’il doit faire, son cerveau est paralysé par la peur.
Quatre apparitions, une silhouette debout, les trois autres allongées sur le sol, inertes. Paf, Aven a maintenant rejoint ses amis dans un sommeil profond.
« Le gourdin, invention terrienne redoutable, récita la reine amusé. Faites de beaux rêve mes chéris, le cauchemar ne fait que commencer pour vous ! »












Chapitre I

« Ma reine, vos invités terriens se sont réveillé. Ils demandent de l’eau. Que devons-nous faire ? »
« Donnez leur une gorgée, mais qu’ils restent attachés. J’irais leur parler après. »
« Bien ma reine, dit-il en s’inclinant »
Les cellules de la reine étaient dehors. Les prisonniers étaient attachés par un collier en fer, relié à un immense poteau noir. En plein soleil, ces cellules ont été surnommées, brûlure torride.
Max, l’un des amis d’Aven, était le plus affecté par cette détention. Ce grand et fort rouquin de dix-sept ans, supportait très mal le soleil.
« Nôtre bonne reine accepte de vous donner gracieusement une gorgée d’eau, vous êtes des privilégiés. »
Cela faisait maintenant six heures qu’ils étaient en plein soleil, accroché à un poteau tel des chiens de garde. Ils rôtissaient sur place.
« Tu sait ce qu’on dit chez nous geôlier ? Quelqu’un qui est trop bon, est trop C… »
« Trop cool ! s’exclama Cécile qui était épuisé par ce traitement. Trop cool hein Aven ! »
Son regard lui suppliait d’approuvé, elle ne voulait pas subir d’autre châtiment, elle avait peur.
« Oui, trop cool, reprit Aven le regard triste. »
Cécile était tout pour lui, cette blonde de taille moyenne était depuis la petite école sa meilleure amie. Il déchiffra sur ses lèvres sèche le mot « merci ».
Les minutes passèrent comme des heures, Aven avait refusé l’eau, c’était sa mini rébellion. La douceur de fin de journée se faisait maintenant ressentir, au grand bonheur des quatre prisonniers.
La reine arriva à ce moment là, heureuse.
« La meilleur façon de capter votre attention, est que vous soyez épuisé. Après m’avoir écouté, je vous promets soins et festin.
La reine passa en revu chaque prisonnier, et fut heureuse de voir qu’Aven était de loin le plus affecté mentalement. C’était celui qui avait le plus envie de l’étriper. Mais sa gorge sèche et la douleur physique avait fait de lui un homme humilié et quasi muet.
« Bon, je vais tout vous expliquer de A à Z. Tout d’abord vous êtes ici dans mon royaume, sur la planète Jubis. Je vous ai personnellement amené ici pour faire de vous des gens fort. Selon des anciens de ce monde, vous êtes actuellement les quatre êtres les plus forts des trois mondes. A vous seuls, vous auriez la capacité de vaincre n’importe qu’elle armée. C’est en ce sens que vous me serrez très utile. En échange de votre engagement dans mon armée, je vous jure hospitalité, respect, et vie de prince. »
« Va au diable harpie, fit Aven d’une voix faible ma compréhensible. »
« T’es un coriace toi, je t’aime bien ! »
La reine était satisfaite, elle avait maintenant la preuve qu’Aven était quelqu’un de fort mentalement.
« En retour, vous devrez suivre un entrainement extrêmement dur. Vous serrez aussi toujours entouré par des gardes. Vous êtes bien trop précieux, alors nous allons éviter le risque de fuite de votre part. De toute manière dans les jours qui suivront vous comprendrez que je ne suis pas votre ennemi, mais belle et bien votre ami. »
Les trois amis d’Aven écoutaient attentivement, ils avaient compris que se débattre jouerait à leur défaveur.
« Levez le bras si vous acceptez mes conditions. »
Les trois amis d’Aven s’exécutèrent aussitôt.
« Je vois que je vais avoir beaucoup de travaille avec toi Aven, alors pour commencer tu resteras ici jusqu’à ce que tu accepte. Te dire que tu vas mourir si tu n’accepte jamais, est inutile. Détachez les trois autres. »
Par provocation, Aven afficha un léger sourire.
« Les amis, mangez et buvez comme de princes, c’est de ma faute si vous êtes là. Je dois en payer le prix, déclara-t-il de sa voix transformé par la douleur et le manque d’eau. »
« On ne t’oublie pas, déclara Cécile, suivit par Jules et Max. Rappelle toi que lutter ne te donnera rien de plus. »
« Oh si, je pourrait ainsi garder ma liberté de penser, dit-il à voix basse, sans que personne ne puisse l’entendre. »
Les trois amis d’Aven furent emmenés dans le palais de sa majesté la reine. La beauté du lieu ne fit ni chaud ni froid à ces trois terriens assoiffé et affamé. La reine les accompagna dans une petite salle, dans laquelle trônait une immense table en bois noir. Sur celle-ci une multitude de nourriture, et surtout de l’eau à profusion. Quatre couverts les attendaient, mais finalement seulement trois seront utilisé, Aven ne mangera pas ce soir.
Au menu, poulet rôti aux olives verte. Légume vert, de la famille des petits poids, mais au goût différent.
Tous se servirent comme des princes, la faim et la soif avaient raison de leurs craintes. Peut importe si cette nourriture est empoisonné !
Max était de loin le plus gros mangeur, il se mangea à lui seul un petit poulet, mais fit l’impasse sur les légumes.
Dès que le repas fit achevé, ils furent amenés dans une petite maison, avec un confort rudimentaire. Quatre hamacs en guise de lit, une table dans un minuscule salon, et c’est tout. La nuit va être bien plus confortable pour eux que pour Aven, qui est toujours accroché à son poteau.
Au petit matin, rien d’extraordinaire. Des bâtons de cannes à mâcher en guise de petit déjeuné, et de l’eau. A leur sorti, les gardes les prirent en charge, direction la caserne militaire. Passage obligé devant les cellules à ciel ouvert. Aven était toujours là, cassé en deux par les conditions extrême auxquels il devait faire face. Cécile s’approcha de lui.
« Cède, je te le demande. Tu vas mourir si tu continu. On a besoin de toi. »
Aucun mot ne pouvait sortir de la bouche d’Aven, un simple regard d’homme déchu pu se lire. Cécile venait de gagner une bataille, le jeune homme de perdre la sienne, son bras était levé vers le ciel. Le geôlier retira son collier, une marque rouge vive apparut sur son cou. Trois personnes furent nécessaires pour emmener Aven au palais, car il ne pouvait plus marcher.
Dans la caserne, les trois jeunes terriens durent enfiler l’habit réglementaire. Couleur jaune sable, parsemé de rouge. L’habit général ressemblait étrangement à celui des romains de l’antiquité. Puis ils durent choisir l’arme avec laquelle ils seront formés. Parmi le panel d’arme, Jules prit la hache, Max un fléau, et Cécile un arc, plus féminin selon elle.


Petit sondage, si vous n'avez pas le temps de répondre, au moins je serais s'il plait ou non ;)

Merci.
Pour être heureux, il faut connaître l'amour.

Avatar de l’utilisateur
siana-blackangel
membre d'honneur
Messages : 1418
Inscription : 01 Fév 2008, 18:56
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : dans le 49, entre la terre et les nuages
Contact :

Re: début roman

Messagepar siana-blackangel » 16 Sep 2010, 20:18

Je passe et je n'ai lu que le prologue (donc je ne vais pas vôter), mais je peux déjà dire que ça me parait vraiment très très précipité. On a pas le temps de comprendre grand chose.
Déjà, si les quatre premiers mots du texte semblent être lourds de sens pour toi, moi je ne vois pas en quoi. D'accord, ils donnent une ambiance et un thème, mais rien qui explique vraiment leur sens dans le contexte de ton histoire. Je suggère de donner au moins quelques pistes, que ce soit dans les pensées du personnage ou la raison pour laquelle ils apparaissent là.
Ensuite, tu décris très peu la femme (c'est peut être voulu!), et la syntaxe me semble hasardeuse.
Concernant le dialogue, je pense que Aven donne trop facilement les noms de ses amis. Enfin, je n'ai jamais eu de couteau sous la gorge mais le personnage devrait au moins se poser des questions, hésiter et ressentir des émotions fortes face à cette menace. Là, on ne voit pas grand chose de ce qu'il pense et ressent.
Point suivant, comment la reine disparait-elle ? Elle part en courant, elle devient invisible, se désintègre...?
Et comment réagirais-tu si tu recevais le genre de sms que le personnage envoi à ses amis ? Perso, je me poserais des questions... dont celle de savoir si c'est vraiment sérieux. Donc j'émets juste l'idée que ce moyen de communication n'est peut-être pas le meilleur pour faire comprendre le sérieux de la situation.
Attention au style, à la ponctuation et au vocabulaire dans la fin du prologue.
Dernière chose, le point de vue. Le début montre celui de Aven, il me semble (je déduis ça car on le voit après la disparition de la femme), alors que la fin présente clairement celui de la femme. Il serait peut-être plus judicieux de partir sur un seul point de vue pour ce prologue (pourquoi pas celui de la reine comme elle est la dernière qui s'exprime).
Sinon, après avoir parcouru le texte en diagonale je trouve que ce début fait un peu cliché... et surtout, la coïncidence que ces élus soient justement des amis est trop grosse.

Bon, ça fait beaucoup de remarques pour un texte si court. J'espère que tu ne m'en voudras pas. ^^"
Bon courage pour ton travail sur son texte.


Avatar de l’utilisateur
clempi12
Messages : 41
Inscription : 24 Fév 2010, 11:44
Livre préféré chez Mille Saisons : Au-delà de l'Oraison
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : Laval (53)

Re: début roman

Messagepar clempi12 » 16 Sep 2010, 21:04

Oh merci ;)
Tout d’abord pour l'histoire du coup, j'ai déjà été menacé par cette arme, et je trouvais que dans les histoires fantastique c'était un peu l'arme (oh ce n’est pas grave c'est juste un couteau -_-') Donc voilà pour l'histoire ma vie mdr. Pour la syntaxe, je sais que j'ai un problème, mais je ne sais pas comment m'améliorer. Il y a des cours pour ça ?

Pour le prologue j'ai eu envie de désorienter le lecteur, l'action doit se passer à 100à l'heure, (en film action court "paf paf paf"). Mais je vais p'tet un peu trop trop vite comme tu dis ;) Je vais retravailler ma vitesse.

Que tu me dise que ça fait cliché franchement ça ne me surprend pas, mais le titre c'est (la force de l'amité) et au final c'est un groupe d'amis, une prémonition (ils sont les sauveurs des 3 ) prophétie donc. Je souhaiterais (à cause d'une multitude de livre qui sont écrit à partir de prophéties "harry potter par exemple très célèbre"), trouver un autre truc. Mais je ne sais pas quoi ;)

Pour le Sms en y regardant de plus près c'est vrai que c'est ridicule. Autant rien mettre, ou en dire d'avantage sur le héro (il se fait pipi dessus par exemple "je lol"). Mais d'écrire rapidement son état mental.
La reine se volatilise, presque dire téléporte. Je vais revoir ce point.

Je vais partir du point de vu de la reine, ta remarque est super ;)

J'ai beaucoup à apprendre, donc ça ne m'étonne pas que tu es beaucoup de chose à dire sur ce texte. Mais je ne sais pas comment m'améliorer, je lis beaucoup, mais seulement depuis 2ans à peine... J'ai un immense retard ;)

Merci d'avoir lu, j'espère avoir répondu à tout.
Pour être heureux, il faut connaître l'amour.

Avatar de l’utilisateur
siana-blackangel
membre d'honneur
Messages : 1418
Inscription : 01 Fév 2008, 18:56
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : dans le 49, entre la terre et les nuages
Contact :

Re: début roman

Messagepar siana-blackangel » 16 Sep 2010, 21:13

Pas de souci. ^^
Et pour corriger tes défauts, y'a pas 150 solutions, il faut retravailler le texte. Je te conseille aussi de laisser reposer chaque version que tu penses parfaite, car tu verras par toi-même que ce n'est pas le cas et ce qui ne vas pas en la reprenant un peu plus tard.
Ensuite, la syntaxe c'est pas facile, moi-même je mets parfois trop de virgules, mais n'hésite à lire tes phrase à voix haute pour voir ce que ça donne, et il doit y avoir des sites sur Internet avec quelques règles de syntaxe/grammaire/orthographe...
Tu peux également t'essayer à des exercices de styles ou réécrire plusieurs fois un passage pour ensuite choisir le meilleur ( à la fois le plus clair, au meilleur sens et le plus beau en sonorités) ou bien faire un mélange des essais.
Pour l'histoire, tu peux la mettre à plat sur une feuille et voir les points que tu voudrais changer, puis cogiter un peu beaucoup en imaginant des scénarios différents, en te posant des questions (ce qui aide aussi à détecter les incohérences). Ne reste pas non plus tout le temps sur le même texte, change de temps en temps, ça te permettra d'avoir du recul.


Avatar de l’utilisateur
clempi12
Messages : 41
Inscription : 24 Fév 2010, 11:44
Livre préféré chez Mille Saisons : Au-delà de l'Oraison
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : Laval (53)

Re: début roman

Messagepar clempi12 » 16 Sep 2010, 21:16

Tu es un ange, je vais essayer tout ça !
Pour être heureux, il faut connaître l'amour.

Avatar de l’utilisateur
siana-blackangel
membre d'honneur
Messages : 1418
Inscription : 01 Fév 2008, 18:56
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : dans le 49, entre la terre et les nuages
Contact :

Re: début roman

Messagepar siana-blackangel » 16 Sep 2010, 21:21

De rien !
Déjà, que tu veuilles retravailler ton texte pour l'améliorer c'est génial, c'est la meilleure chose à faire et c'est la seule réaction positive nécessaire à la création d'un bon texte. Dis-toi que plus tu travailleras, mieux ce seras. ^^


Avatar de l’utilisateur
clempi12
Messages : 41
Inscription : 24 Fév 2010, 11:44
Livre préféré chez Mille Saisons : Au-delà de l'Oraison
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : Laval (53)

Re: début roman

Messagepar clempi12 » 16 Sep 2010, 21:32

Je vais avoir le temps, je pense aussi que ce qui me fait défault aujourd'hui, c'est que je peux me plonger dans mon texte 1fois tous les 3-4jours (oui j'ai vécu à 100à l'heure en angleterre) Mais là je vais faire un brek d'un mois en France (avant de revivre à 100 à l'heure en Irlande mdr). Donc je vais m'imposer un travaille régulier dessus. Car comme si cela ne suffisait pas, mon cerveau fonctionne mieux le matin, qui l'aprem et le soir. Hors je ne peux que le soir mdr. Donc voilà, je vais bosser dessus à partir de lundi ;)
(Ah et oui, j'ai l'impréssion d'écrire aujourd'hui, un mauvais francais, je pense principalement en anglais, et du coup je fais des fautes très bête) Mais ça va revenir je pense, car quelque moi de presse british... Maintenant presse french !

Aller @ très vite, avec un texte modifié, pas forcément meilleur (car parfois on corrige mal ^^) mais avec de nouvelles choses (celle qui tu m'as signalé précédemment.)
Pour être heureux, il faut connaître l'amour.

Avatar de l’utilisateur
siana-blackangel
membre d'honneur
Messages : 1418
Inscription : 01 Fév 2008, 18:56
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : dans le 49, entre la terre et les nuages
Contact :

Re: début roman

Messagepar siana-blackangel » 16 Sep 2010, 21:40

Je reviendrai sûrement faire un tour si l'occasion se présente. :wink:


Avatar de l’utilisateur
Jeff
membre d'honneur
Messages : 628
Inscription : 15 Sep 2009, 22:47

Re: début roman

Messagepar Jeff » 17 Sep 2010, 01:16

Je suis allé au bout et ai voté "non" à la question "aimez vous ce texte". La raison de mon vote: des personnages et une intrigue clichés, des réactions irréalistes, et l'absence complète de description à la fois du monde et des personnages (sans compter un problème certain avec le français). Il en faut un minimum pour savoir où l'on est et à qui l'on a affaire. Se contenter de "cette blonde de taille moyenne" (déjà, je trouve la description dégradante) est insuffisant. Autant dire que Cécile ressemble à madame tout-le-monde et qu'il est impossible de la reconnaître dans la rue.

J'ai ensuite parcouru l'échange entre Siana et toi, et je ne peux qu'être d'accord avec tout ces conseils. Pose la trame de ton histoire, écrit dans un coin les principaux traits de caractère de tes personnages, leurs motivations,... et pose toi la question si l'ensemble te parait crédible et intéressant.

Concernant le français (orthographe, conjugaison, syntaxe, concordance des temps,...), je te recommande de lire en étant attentif aux tournures et à l'orthographe des mots. Ensuite, soit impitoyable avec toi-même sur chacun de tes écrits, à commencer par les posts sur ce forum. Relis-toi et n'hésite pas à faire des édits pour corriger les fautes que tu détectes. Non seulement, ça te permettra de progresser, et en plus, tu attireras un plus grand nombre de lecteurs (beaucoup se laissent décourager par un excès de fautes, et cela se comprend). A cause d'elles, la lecture est rendue désagréable et on ne fait plus attention au texte. J'apporte ma contribution en corrigeant ta présentation:

"Coucou, tout d'abord je suis heureux que le forum soit ré-ouvert.
Après avoir passé trois mois à voyager, j'ai beaucoup appris sur moi-même. Il y a plusieurs mois, je n'avais pas été très correct avec l'une des personnes de ce forum. Si elle est encore là, je lui envoie (présente) mes plus plates excuses.
Cet extrait de roman est avant tout un remake de mon premier, en essayant d'y mettre davantage d'action.
Je souhaite savoir s’il vous entraine, s'il est compréhensible, et s'il donne envie d'en lire davantage.
Pour ceux qui pourront en plus m'aider sur l'orthographe, ce sera avec plaisir que je corrigerai mon texte. (je corrigerai mon texte avec plaisir)
Si vous avez eu le courage de lire, je vous remercie. Si vous n'aimez pas, je suis désolé, si vous pouvez m'éclairer, je suis ravi.
Je rentre en France dans une semaine. D’ici là j’aurais davantage le temps de refaire un tour sur ce forum qui s’est offert une seconde jeunesse.

Note particulièrement le "davantage". Même si on lit "d'avantage" dans certains articles journalistiques, c'est une erreur qui m'arrache les yeux. "Je voudrais davantage de quelque chose" ; "j'ai un avantage sur quelqu'un."

Avatar de l’utilisateur
clempi12
Messages : 41
Inscription : 24 Fév 2010, 11:44
Livre préféré chez Mille Saisons : Au-delà de l'Oraison
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : Laval (53)

Re: début roman

Messagepar clempi12 » 17 Sep 2010, 11:36

Yeah merci bien d'avoir lu ;)
Je n'ai pas eu (malheureusement) la chance d'aller dans une bonne école, j'ai très vite été emporté par le courant "cancre". Donc pour l'orthographe c'est simple, aujourd'hui j'ai un cahier pour CM2, et je fais des dictées. C'est super hard de se dire qu'à 20 on doit reprendre tout depuis le début, crois moi ;) "On a plutôt envie d'aller faire du kart avec ses potes". A la base j'avais écris "trop descriptif, et les lecteurs n'avaient pas aimé là aussi, alors j'ai fais ça, et pareil ! Je trouverais le juste milieu ;)
Le cliché je le vois, j'essaye de changer. Si je commence mon histoire par il était une fois ce sera cliché, s'il y a prophétie, cliché, s'il y a des monstre à trois tête, et un homme qui par miracle arrive à les couper, cliché. J'ai juste un peu l'impression que finalement tout est cliché. A commencer par les histoires de vampires, à la sauce merlin...
Mais je cherche le petit quelque chose qui fera que ce n'est pas cliché.
Ensuite pour mon histoire j'ai tenté de prendre des personnages "basic" à la vie "normale". Mais je me trompe certainement.
Pour le mot davantage, je ne referais plus la même erreur, merci. Juste une note qui ne sert à rien, l'Anglais est tout de même plus simple à écrire que le Français !
Pour être heureux, il faut connaître l'amour.

Avatar de l’utilisateur
Rudiment
membre d'honneur
Messages : 718
Inscription : 02 Mars 2006, 13:43
Livre préféré chez Mille Saisons : Les Perles d'Allaya
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy

Re: début roman

Messagepar Rudiment » 17 Sep 2010, 14:52


Avatar de l’utilisateur
clempi12
Messages : 41
Inscription : 24 Fév 2010, 11:44
Livre préféré chez Mille Saisons : Au-delà de l'Oraison
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : Laval (53)

Re: début roman

Messagepar clempi12 » 17 Sep 2010, 15:38

Mdr oui c'est là la difficulter, ou bien inventer quelque chose d'autre, mais là c'est bien plus balaize ;)
Pour être heureux, il faut connaître l'amour.

Avatar de l’utilisateur
siana-blackangel
membre d'honneur
Messages : 1418
Inscription : 01 Fév 2008, 18:56
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : dans le 49, entre la terre et les nuages
Contact :

Re: début roman

Messagepar siana-blackangel » 17 Sep 2010, 17:54

+ 1 avec Rudiment.
J'ai moi-même un certain nombre de clichés dans mes histoires (et c'est le cas de pas mal de gens, je suppose), rien que des ados en crise, une prophétie et des élus, pour parler du pire. ^^ Mais c'est là qu'il faut savoir trouver un traitement original, ou même un détournement de cliché, car on s'en sert forcément. C'est connu et ça marche généralement si c'est bien traité. Mais il faut quand même essayer de doser, pas mettre trop de clichés non plus et surtout bien réfléchir à l'évènement, car on peut y trouver un détail très intéressant à ajouter ou un point de vue original.
Bref, tout est question de dosage et de traitement, en ce qui concerne les clichés. D'ailleurs, il y a un sur le forum, et il est plutôt intéressant. Je te conseille d'y faire un tour. :wink:


Avatar de l’utilisateur
Bald
Messages : 3
Inscription : 23 Sep 2009, 17:34

Re: début roman

Messagepar Bald » 17 Sep 2010, 18:57

Bonjour clempi12

Après lecture de ton extrait je me suis permis de voter non au vu des divers maladresses qui t'ont déjà été expliquées plus haut.
De toute façons, tu en est encore à tes débuts et il est normal que tes textes n'ai pas encore atteint le niveau qu'ils auront une fois que tu aura plus d'expérience ^^.

Pour ce qui est des clichés, c'est vrai que de toute façons, il est difficile d'éviter d'y tomber étant donner que ce qualificatif est attribué à un grand nombre des éléments scenartistiques que l'on peut faire figurer dans un texte, notamment de fantasy ou de SF. Bon après, ben, il faut essayer de les traiter avec originalité comme l'a dit Siana-blackangel...
Ce que tu peut t'essayer à faire en premier lieu avec les clichés, lorsque tu crois en utiliser, c'est de réfléchir un peu à leur sujet et de ne pas te dire que tu n'a pas à les justifier/expliquer au lecteur car ils "coulent de source" : Une prophétie? Qui a autorité à faire des prophétie, quelles capacité sont requises? Un monstre à trois tête? Quel environnement ou intervention magique lui a permis de développer cette particularité, quelles conséquences cette caractéristique a-t-elle sur sa manière de se déplacer, de réagir? Bref tu peut te poser beaucoup de question et la réflexion n'est jamais vaine car c'est elle qui peut te permettre de créer l'originalité dans le cliché.
Evidemment, ne cherche pas non plus à l'inverse à tout expliquer ou tu ne t'en sortira plus ^^...

Avatar de l’utilisateur
Jeff
membre d'honneur
Messages : 628
Inscription : 15 Sep 2009, 22:47

Re: début roman

Messagepar Jeff » 17 Sep 2010, 20:42

J'aimerais bien qu'on me raconte l'histoire vue par le monstre à trois têtes. Certes, elle aura été ressassée et on sait d'avance que le monstre se fera décapiter, mais ça me plairait d'avoir les états d'âmes d'une créature de la mythologie grecque. Comment ça, ça se résume à "lui guerrier; lui avoir une épée; moi attaquer lui" ? Je suis sûr qu'une hydre est plus intelligente que ça. Et puis trois cerveaux au lieu d'un, ça a forcément du bon. Quoique, trois cerveaux dans le même corps, on frise la schizophrénie... Rhaaa! je m'enflamme. Allez, à vous de me dire la suite!

Avatar de l’utilisateur
clempi12
Messages : 41
Inscription : 24 Fév 2010, 11:44
Livre préféré chez Mille Saisons : Au-delà de l'Oraison
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : Laval (53)

Re: début roman

Messagepar clempi12 » 17 Sep 2010, 21:07

Et bien voilà entre temps j'ai pensé à quelque chose, oula ^^
L'histoire, raconté 300ans plus tard, par l'historienne des 3 mondes. Tous les 5ans elle raconte une histoire, et ça rassemble des millions de personnes (ben oui 3mondes forcément y'a du monde !) Et là elle raconte l'histoire d'Aven... Mais bon cliché, je m'explique. Je trouve que ça fait un peut "père castor raconte nous une histoire" Et bon, après à la fin du livre, une action qui se passe en temps réelle, car la morale de l'histoire aura été : Battez-vous corps et âme pour la liberté de penser (blablablabla). Et là paf, 2nd book, A l'heure d'aujourd'hui. En gros une suite de livre, avec à chaque fois un héro, et des personnages différents. Cela pourrait être quelque chose de neuf non ? Bien sûr c'est un début à la père castor, mais comme vous dites forcément il y aura quelque chose de déjà utilisé dans une autre histoire (y'en a tellement !!)
Vous en pensez quoi, je me lance à fond dans cette idée ou pas ?
Pour être heureux, il faut connaître l'amour.

Avatar de l’utilisateur
siana-blackangel
membre d'honneur
Messages : 1418
Inscription : 01 Fév 2008, 18:56
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : dans le 49, entre la terre et les nuages
Contact :

Re: début roman

Messagepar siana-blackangel » 17 Sep 2010, 21:50

Un narrateur extérieur à l'histoire, pourquoi pas. Sans le père castor, ça peut être un conte, une légende ou un fait historique qu'on ne veut pas laisser oublier.
Sinon, ton idée d'espacer les histoires de chaque tome dans le temps en ajoutant des personnages différents rejoins celle que j'ai eu. La même, en fait, mais avec seulement quelques décennies entre chaque tome. ^^ Et sans narrateur.


Avatar de l’utilisateur
clempi12
Messages : 41
Inscription : 24 Fév 2010, 11:44
Livre préféré chez Mille Saisons : Au-delà de l'Oraison
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : Laval (53)

Re: début roman

Messagepar clempi12 » 17 Sep 2010, 22:48

Sérieusement ? mdr, je vais jeter un coup d'œil à ce que tu fais, si tu as publié sur ce forum !
Donc du coup oui, j'annoncerais directement la couleur, LEGENDE DE MACHIN TRUC. Puis la légende fait place à l'actuel problème (je ne sais pas moi encore, un envahisseur... enfin là j'aurais un choix de cinglé, ou bien même un "Hitler II" le retour, il faut le combattre main dans la main. Je m'enflamme certainement encore un peu trop là, car après il faut écrire et à chaque coup ça pêche à cette endroit. J'aime ça, mais tout tous les jeunes "branleurs" je veux brûler les étapes ;)
Pour être heureux, il faut connaître l'amour.

Avatar de l’utilisateur
siana-blackangel
membre d'honneur
Messages : 1418
Inscription : 01 Fév 2008, 18:56
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : dans le 49, entre la terre et les nuages
Contact :

Re: début roman

Messagepar siana-blackangel » 17 Sep 2010, 23:09

Désolée, je n'ai encore rien publié de récent sur le forum. Peut-être dans un avenir proche. ^^
Mais si tu pars sur la légende tu verras qu'il y a énormément de façon de la faire évoluer et interpréter au fil du temps, d'ailleurs, la différence d'interprétation entre celle du faits se déroulant il y a longtemps et la façon dont on le perçoit lors du récit au présent peut présenter un traitement intéressant.
Bon courage, dans tous les cas! Et bonne nuit! ^^


Avatar de l’utilisateur
clempi12
Messages : 41
Inscription : 24 Fév 2010, 11:44
Livre préféré chez Mille Saisons : Au-delà de l'Oraison
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy et Fantastique
Localisation : Laval (53)

Re: début roman

Messagepar clempi12 » 12 Nov 2010, 16:02

Hey me revoilà, et bon la France m'a soulé donc je suis reparti en Angleterre ^^

j'ai tout changé, et voici mon début. Je ne sais pas s'il est better...

C’est assez short ;)



La journée hivernale prenait fin à Quermael, petit village bretons. Mamie Chevalier attendait cela avec impatience, car maintenant elle savait que les quatre petits monstres allaient être prêt à l’écouter.
« Les enfants ! Rentrez à la maison, il fait trop sombre pour continuez à jouer dehors ! »
Jean, Pierre, Mike et Tom, tous quatre âgés de huit ans, avait fait du jardin un véritable champ de batail. Ils durent prendre une bonne douche avant de dévorer les côtes d’agneau de mamie Chevalier.
« Bon, après un bon repas comme celui-là, une bonne histoire s’impose. D’ailleurs j’en ai une en mémoire qui devrait vous plaire messieurs les pirates ! »
Les quatre garçons prirent place dans le divan, tous enroulé dans une couverture chaude. Face à eux, la légendaire chaise à bascule de mamie, et derrière celle-ci la cheminée. Mamie Chevalier prit un grand cahier format A4, dans lequel elle avait écrit son histoire.
« Soyez attentif, car cette histoire est mienne, et surtout vraie. Je vais vous résumer le début car malheureusement mon esprit ne se souvient plus très bien des détails. C’est en partie pour cela que je n’ai pas écris le début. »
Ses yeux bleus se posèrent successivement sur les quatre garçons qui n’attendaient qu’une seule chose, qu’elle commence. Après avoir fait le trie dans sa mémoire, elle commença.
C’est l’histoire de quatre amis d’une moyenne d’âge de dix-huit ans. C’était un soir en plein hiver, et tous les quatre allaient à la soirée d’anniversaire d’une copine commune. Seulement voilà, sur le chemin ils firent la rencontre d’une femme au look étrange. Celle-ci les apostropha, et posa une question à tous.
« La vie en tant que soldat dans mon armée, ou la mort pour avoir refusé ? »
Les quatre amis éclatèrent de rire, mais cela fut vite stoppé. En effet, une bonne dizaine de personnes armées d’épées apparurent de nulle part. Chacun d’eux pouvaient sentir le fer contre leur dos.
« Cinq, quatre, trois, deux… »
« La vie ! S’étaient-ils exclamés à l’unisson. »
« 11R 3D 1J 256 »
A partir de ce triste jour ils quittèrent la planète Terre, pour un endroit sans nom.
La bas il faisait une chaleur épouvantable toute l’année, cependant il y avait fréquemment des orages violent. Durant cinq longs mois, les quatre amis furent traités durement, avec obligation pour chacun d’eux de devenir d’excellent soldat de sa majesté. Les armes ne leurs étaient pas inconnus, épées, fléaux, haches, arcs… Cependant pas d’arme à feux, ni même d’engins à moteurs. Mais ne vous dites pas qu’ils vivaient dans un temps révolu, car mise à part cela, ils étaient très évolué ! Une reine dirigeait le royaume d’une main de fer, pourtant les habitants l’adoraient.
En cinq mois les quatre jeunes avaient fait d’immense progrès, surtout Aven qui s’entrainait avec l’épée. Cela rendit d’ailleurs son maître d’arme jaloux, car l’élève venait de dépasser le maitre. Le jour ou Aven mit au sol celui-ci, la guerre fut déclarée. L’homme blessé dans son amour propre insulta le jeune homme, qui s’emporta et lui mit une bonne correction. Pour se calmer Aven marcha dans les ruelles du royaume en compagnie de ses trois amis. C’est alors que sept soldats armés d’épées apparurent pour les arrêter tous les quatre. Après avoir lu le texte des lois royales, les sept soldats furent tous tué par l’épée qu’Aven avait gardée avec lui. Sans oublié Jules et Max qui désarmèrent chacun un soldat. Aven pressa ses amis de quitter au plus vite ce royaume maudit, et prit Cécile dans ses bras car celle-ci venait de s’évanouir à la vue du carnage.
« Mamie, elle a le même prénom que toi la jeune fille ! s’exclama Jean le petit fils »
« Oui je sais bien mon cœur. Bon, la suite de la course poursuite je ne la connais pas car je n’ai jamais demandée. Mais elle fut intense, c’est une certitude. Aven a souffert ce jour là, bien plus que Max, Jules et Cécile. Son cœur ne s’en ai jamais réellement remit. »
L’attention des enfants lui étaient totalement acquise.
« Maintenant mes amours, je vais entrer plus profondément dans les détails, car à partir de cet instant je me souvenais de tout, alors tout y est écrit ! »
...
Merci pour votre lecture ;)


Revenir vers « Ecriture »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité