Helliconia de Brian Aldiss

Jean XIV
Messages : 47
Inscription : 20 Déc 2006, 18:17
Localisation : Belgique profonde

Helliconia de Brian Aldiss

Messagepar Jean XIV » 13 Jan 2007, 09:29


Avatar de l’utilisateur
Ookdelph
membre d'honneur
Messages : 743
Inscription : 21 Fév 2006, 11:14
Localisation : Roâr ?
Contact :

Re: Helliconia de Brian Aldiss

Messagepar Ookdelph » 13 Jan 2007, 12:48


Jean XIV
Messages : 47
Inscription : 20 Déc 2006, 18:17
Localisation : Belgique profonde

Messagepar Jean XIV » 13 Jan 2007, 13:00


Avatar de l’utilisateur
Olive
ordre de l'automne
Messages : 159
Inscription : 29 Jan 2006, 10:34
Localisation : Paris

Messagepar Olive » 14 Jan 2007, 11:25

Olive

Connaissez-vous le club présences d'esprits? Non?
=>

Avatar de l’utilisateur
le_navire
Corsaire perverse
Messages : 611
Inscription : 11 Août 2006, 16:00
Localisation : Cévennes
Contact :

Messagepar le_navire » 14 Jan 2007, 13:31


Avatar de l’utilisateur
orque fou
les dents de l'amer
Messages : 334
Inscription : 07 Juil 2006, 15:01
Localisation : boulogne (62)
Contact :

Messagepar orque fou » 14 Jan 2007, 15:14

J'ai pas aimé celui là, mais l'été est un peu meilleur.

Vla mon avis :

J'ai beaucoup entendu parler de cette trilogie comme d'un des cycles majeurs de la SF. Mais je n'en ai pas compris la raison, pas du tout.

Pour tout dire, j'ai été déçu. En fait, peut être vous rappelez vous le dossier intitulé "comment ne pas écrire des histoires", écrit par Yves Meynard pour Solaris. J'ai juste eu l'impression qu'Aldiss faisait exactement le cotraire de tout ce qui était conseillé. J'ai quasiment eu l'impression de lire un auteur débutant, pour dire.

Ainsi, s'il fallait un exemple, ce sont les noms de certains lieux proprement imprononçables. C'est bien, ça fait exotique, mais c'est pas très intéressant. Sans parler de certains aspects peu développés par rapport à d'autres sur développés. Ainsi, une espèce, les dourêves, disparaissent. Bien qu'ils apparaissent plusieurs fois dans le texte, ils ont droit à une description sommaire et à une explication télégraphique de leur disparition. Sympa quand même. C'est un peu dommage, et ça entache énormément la confiance que je pouvais mettre en lui sur la base de sa réputation.

Néanmoins, du point de vue de l'histoire, rien à dire. Le décor est un microcosme, à peine 150 habitants au début, mais ça suffit largement pour bâtir un système cohérent de tensions sociales, de luttes politiques et d'exacerbation des sentiments. Un vrai petit Etat en crise. Et l'histoire est bien menée, avec beaucoup de suspense, des retournements imprévisibles, des alliances improbables, un scénario en béton en somme.

Donc, un fond incroyablement riche et bien réalisé, mais une forme parfois médiocre, qui dévalorise réellement le livre, sans en reflêter sa vraie valeur.
http://www.fantastinet.com/ , l'enyclopédie gratuite des littératures de l'imaginaire...

Jean XIV
Messages : 47
Inscription : 20 Déc 2006, 18:17
Localisation : Belgique profonde

Messagepar Jean XIV » 31 Jan 2007, 08:44


Jean XIV
Messages : 47
Inscription : 20 Déc 2006, 18:17
Localisation : Belgique profonde

Re: Helliconia de Brian Aldiss

Messagepar Jean XIV » 16 Avr 2009, 15:53

J'ai lu "L'été" il y a peu et j'ai dû m'accrocher longuement!


Revenir vers « Le coin littéraire »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité